Ouvrir le menu principal

Équipe de Croatie de football à la Coupe du monde 1998

Équipe de Croatie de football à la Coupe du monde 1998
Drapeau de la Croatie

Fédération HNS

Classement Médaille de bronze, Coupe du Monde Troisième
Organisateur(s) Drapeau de la France France
Participation 1re
Sélectionneur Drapeau : Croatie Miroslav Blažević
Capitaine Zvonimir Boban
Meilleur buteur Davor Šuker (6)
Maillots
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Équipe de Croatie de football à la Coupe du monde

L'équipe de Croatie de football est troisième de la coupe du monde de football de 1998 qui se déroule en France du 10 juin au 12 juillet 1998. La fédération de football croate n'est affiliée à la FIFA que depuis 1992 et à l'UEFA depuis 1993[1]. Ce pays de quatre millions d'habitants n'a obtenu son indépendance qu'en 1992, c'était avant un territoire qui appartenait à la Yougoslavie[2]. Zvonimir Boban, Robert Prosinečki, Davor Šuker, Robert Jarni ont joué pour deux sélections nationales. En effet ils portaient par le passé le maillot de la Yougoslavie avant le démantèlement de celle-ci[3]. Présents en 1990 au mondial italien, Šuker, Jarni et Prosinečki auront donc disputé deux Coupes du monde sous deux maillots différents[4].

Phase de qualification zone EuropeModifier

Groupe 1Modifier

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff Résultats (▼ dom., ► ext.)          
1   Danemark 17 8 5 2 1 14 6 +8   Danemark 3-1 2-1 2-0 4-0
2   Croatie 15 8 4 3 1 17 12 +5   Croatie 1-1 1-1 3-2 3-3
3   Grèce 14 8 4 2 2 11 4 +7   Grèce 0-0 0-1 3-0 2-0
4   Bosnie-Herzégovine 9 8 3 0 5 9 14 -5   Bosnie-Herzégovine 3-0 1-4 0-1 1-0
5   Slovénie 1 8 0 1 7 5 20 -15   Slovénie 0-2 1-3 0-3 1-2

La sélection croate termine deuxième du groupe 1 et doit disputer un match de barrage aller-retour.

Elle reçoit l'Ukraine le 29 octobre 1997 , et se déplace à Kiev le 15 novembre 1997

Date équipe domicile équipe extérieure score
29/10/1997   Croatie   Ukraine 2-0
15/11/1997   Ukraine   Croatie 1-1

Sur l'ensemble des deux rencontres, la Croatie l'emporte 3-1 et se qualifie pour la première fois dans une phase finale de Coupe du monde[5]


Effectif pour la phase finale en FranceModifier

Équipe de Croatie de football à la Coupe du monde de 1998[6]
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Ladić, DraženDražen Ladić 20 770 01/1/1963 (35 ans) 43 0   Dinamo Zagreb 1990
12 G Mrmić, MarijanMarijan Mrmić 19 914 06/5/1965 (33 ans) 11 0   Beşiktaş 1995
22 G Vasilj, VladimirVladimir Vasilj 16 201 06/7/1975 (22 ans) 1 0   NK Hrvatski Dragovoljac Zagreb 1998
4 D Štimac, IgorIgor Štimac 19 061 06/9/1967 (30 ans) 29 2   Derby County 1990
5 D Jurić, GoranGoran Jurić 20 735 05/2/1963 (35 ans) 15 0   Dinamo Zagreb 1997
6 D Bilić, SlavenSlaven Bilić 18 690 11/9/1968 (29 ans) 36 3   Everton 1992
14 D Soldo, ZvonimirZvonimir Soldo 19 004 02/11/1967 (30 ans) 26 1   VfB Stuttgart 1994
15 D Tudor, IgorIgor Tudor 15 186 16/4/1978 (20 ans) 5 0   Hajduk Split 1997
18 D Mamić, ZoranZoran Mamić 17 576 30/9/1971 (26 ans) 6 0   VfL Bochum 1996
20 D Šimić, DarioDario Šimić 16 072 12/11/1975 (22 ans) 17 0   Dinamo Zagreb 1996
3 M Šerić, AnthonyAnthony Šerić 14 912 15/1/1979 (19 ans) 3 0   Hajduk Split 1998
7 M Asanović, AljošaAljoša Asanović 19 692 14/12/1965 (32 ans) 42 3   Naples 1990
8 M Prosinečki, RobertRobert Prosinečki 18 567 12/1/1969 (29 ans) 44 10   Dinamo Zagreb 1989
10 M Boban, ZvonimirZvonimir Boban   18 663 08/10/1968 (29 ans) 42 11   AC Milan 1990
11 M Marić, SilvioSilvio Marić 16 309 20/3/1975 (23 ans) 7 1   Dinamo Zagreb 1997
13 M Stanić, MarioMario Stanić 17 383 10/4/1972 (26 ans) 18 3   Parme FC 1995
17 M Jarni, RobertRobert Jarni 18 645 26/10/1968 (29 ans) 45 1   Real Betis 1990
21 M Jurčić, KrunoslavKrunoslav Jurčić 18 249 26/11/1969 (28 ans) 9 0   Dinamo Zagreb 1997
2 A Krpan, PetarPetar Krpan 16 571 01/7/1974 (23 ans) 1 0   NK Osijek 1998
9 A Šuker, DavorDavor Šuker 18 944 01/1/1968 (30 ans) 38 31   Real Madrid 1990
16 A Kozniku, ArdianArdian Kozniku 19 010 27/10/1967 (30 ans) 7 2   SC Bastia 1994
19 A Vlaović, GoranGoran Vlaović 17 264 07/8/1972 (25 ans) 28 11   Valence CF 1992
Sélectionneur

  Miroslav Blažević


Légende


La phase finale en FranceModifier

Premier tour (groupe H)Modifier

La Croatie figure dans le groupe H, composé de l'Argentine, du japon, et de la Jamaïque.

Classement
  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1   Argentine 9 3 3 0 0 7 0 +7
2   Croatie 6 3 2 0 1 4 2 +2
3   Jamaïque 3 3 1 0 2 3 9 -6
4   Japon 0 3 0 0 3 1 4 -3
11 14 juin 1998 Argentine   1 - 0   Japon
13 14 juin 1998 Jamaïque   1 - 3   Croatie
25 20 juin 1998 Japon   0 - 1   Croatie
29 21 juin 1998 Argentine   5 - 0   Jamaïque
45 26 juin 1998 Japon   1 - 2   Jamaïque
46 26 juin 1998 Argentine   1 - 0   Croatie

Le 14 juin 1998, à 21h00 dans le stade Félix-Bollaert à Lens, la sélection de Miroslav Blazevic fait ses premiers pas contre un autre novice, la Jamaïque. Dominatrice la Croatie impose son jeu et ouvre le score à la 27e par Mario Stanic. Contre le cour du jeu l'équipe des "Reggae boys" égalise sur une tète de Robert Earle. En seconde période Robert Prosinecki redonne l'avantage à la formation balkanique (53e). Il devient ainsi le premier joueur à inscrire deux buts sous deux maillots différents (il avait marqué en 1990 avec la Yougoslavie contre les Émirats Arabes. Unis)[7]. (69e) Davor Suker inscrit le dernier but de la rencontre. La Croatie commence donc cette coupe du monde avec un premier succès[8].

Six jours plus tard contre le japon, la Croatie est bousculée par une équipe nippone volontaire. Il faut attendre le dernier quart d'heure de jeu (77e), pour que Davor Suker donne l'avantage aux siens, et permette à sa sélection de se qualifier pour le second tour avant de disputer le dernier match. En clôture de ce groupe H, les coéquipiers de Davor Suker ne peuvent contester le statut de favoris à l'Argentine qui l'emporte 1-0 sur une réalisation de Hector Pineda. La Croatie va devoir affronter la Roumanie en huitième de finale.

Jamaïque - CroatieModifier

Jamaïque   1–3   Croatie Stade Bollaert-Delelis (Lens)
21h00
  Historique des rencontres
Robert Earle   45e (1–1) Mario Stanić   27e
Robert Prosinečki   53e
Davor Suker   69e
Spectateurs : 38 100
Arbitrage :   Vítor Melo Pereira
Deon Burton   62e [1]   5e Zvonimir Soldo
  59e Dario Šimić

Titulaires :
1 Warren Barrett    
5 Ian Goodison
6 Fitzroy Simpson
7 Peter Cargill   69e
11 Theodore Whitmore
15 Ricardo Gardner
16 Robert Earle   74e
17 Onandi Lowe
18 Deon Burton
19 Frank Sinclair
22 Paul Hall   81e

Remplaçants :
9 Andrew Williams   74e 
10 Walter Boyd   81e 
20 Darryl Powell   69e 

Sélectionneur :
  René Simões
Titulaires :
1 Dražen Ladić  
4 Igor Štimac
6 Slaven Bilić
7 Aljoša Asanović
9 Davor Suker
8 Robert Prosinečki
13 Mario Stanić
17 Robert Jarni
14 Zvonimir Soldo
20 Dario Šimić   74e
10 Zvonimir Boban  

Remplaçants :
11 Goran Vlaović   74e 

Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Japon - CroatieModifier

Japon   0–1   Croatie Stade de la Beaujoire (Nantes)
14h30
  Historique des rencontres
(0–0) Davor Suker   77e Spectateurs : 35 500
Arbitrage :   Ramesh Ramdhan
Hiroshi Nanami   41e
Eisuke Nakanishi   70e
Yutaka Akita   89e
[2]   26e Robert Prosinečki
  83e Mario Stanić

Titulaires :
20 Yoshikatsu Kawaguchi  
2 Akira Narahashi   79e
3 Naoki Sōma
4 Masami Ihara  
6 Motohiro Yamaguchi
8 Hidetoshi Nakata
9 Masashi Nakayama   61e
10 Hiroshi Nanami   84e
17 Yutaka Akita
18 Shoji Jo
19 Eisuke Nakanishi

Remplaçants :
12 Wagner Lopes   84e 
14 Masayuki Okano   61e 
15 Hiroaki Morishima   79e 

Sélectionneur :
  Takeshi Okada
Titulaires :
1 Dražen Ladić  
4 Igor Štimac   46e
6 Slaven Bilić
7 Aljoša Asanović
9 Davor Suker  
8 Robert Prosinečki   67e
13 Mario Stanić   88e
17 Robert Jarni
14 Zvonimir Soldo
20 Dario Šimić
21 Krunoslav Jurčić

Remplaçants :
11 Silvio Marić   67e 
15 Igor Tudor   88e 
19 Goran Vlaović   46e 

Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Argentine - CroatieModifier

Argentine   1 - 0   Croatie Parc Lescure, Bordeaux
16:00
Pineda   36e Spectateurs : 31 800
Arbitrage : Said Belqola  
(Rapport)
GK 1 Carlos Roa
2 Roberto Ayala   35e
4 Mauricio Pineda
5 Matías Almeyda
9 Gabriel Batistuta (c)
10 Ariel Ortega   23e   52e
11 Juan Sebastián Verón
13 Pablo Paz
14 Nelson Vivas   68e
20 Marcelo Gallardo   80e
22 Javier Zanetti   67e
Changements:
7 Claudio López   52e 
8 Diego Simeone   67e 
16 Sergio Berti   80e 
Manager:
Daniel Passarella
GK 1 Dražen Ladić
6 Slaven Bilić   20e
7 Aljoša Asanović
8 Robert Prosinečki   67e
9 Davor Šuker
10 Zvonimir Boban (c)   47e
11 Silvio Marić   HTe
13 Mario Stanić
14 Zvonimir Soldo   43e
17 Robert Jarni   58e
20 Dario Šimić
Changements:
4 Igor Štimac   67e 
19 Goran Vlaović   HTe 
Manager:
Miroslav Blažević

Assistants :
  Aristidis Chris Soldatos
  Mohamed Mansri
Quatrième arbitre :
  Lim Kee Chong

Huitième de finale contre la RoumanieModifier

Le seul but de la rencontre est inscrit sur pénalty par Davor Suker (47e) de manière un peu particulière. En effet l'attaquant du Real Madrid devra s'y prendre par deux fois, l'arbitre de la rencontre refusant d'accorder l'ouverture du score à la première tentative car un joueur croate, Zvonimir Boban, rentrera trop top dans la surface de réparation roumaine la première fois. Davor Suker mettra la main sur son cou pour contrôler ses pulsations avant de tirer, il dira "Je voulais m'assurer que je contrôlais la situation"[9] Globalement l'équipe croate va maitriser le match, le sélectionneur roumain Anghel Iordanescu reconnaitra d'ailleurs la supériorité de l'équipe de Mario Blazevic. L'Allemagne est le prochain adversaire de la Croatie.

Feuille de match de Roumanie – CroatieModifier

Roumanie   0–1   Croatie Parc Lescure (Bordeaux)
16h30
  Historique des rencontres
(0–1) Davor Suker   45+2e (pén.) Spectateurs : 31 800
Arbitrage :   Javier Castrilli
Gheorghe Popescu   43e
Dan Petrescu   70e
Adrian Ilie   81e
[3]   27e Zvonimir Boban
  70e Slaven Bilić

Titulaires :
12 Bogdan Stelea  
2 Dan Petrescu   75e
5 Constantin Gâlcă
6 Gheorghe Popescu
8 Dorinel Munteanu
9 Viorel Moldovan
10 Gheorghe Hagi     56e
11 Adrian Ilie
13 Liviu Ciobotariu
16 Gabriel Popescu   60e
18 Iulian Filipescu

Remplaçants :
14 Radu Niculescu   60e 
15 Lucian Marinescu   75e 
21 Gheorghe Craioveanu   56e 

Sélectionneur :
  Anghel Iordănescu
Titulaires :
1 Dražen Ladić  
4 Igor Štimac
6 Slaven Bilić
7 Aljoša Asanović
9 Davor Suker
10 Zvonimir Boban  
13 Mario Stanić   82e
17 Robert Jarni
19 Goran Vlaović   75e
20 Dario Šimić
21 Krunoslav Jurčić

Remplaçants :
2 Petar Krpan   75e 
15 Igor Tudor   82e 

Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Quart de finale contre l'AllemagneModifier

Par rapport à la Croatie, l'Allemagne est une formation historique de la coupe du monde, elle a déjà participé à quatorze éditions sur seize possibles, son palmarès est constitué de tois titres mondiaux (1954,1974,1990 avec la RFA), mais aussi de trois championnats d'Europe (1972,1980 avec la RFA, et 1996 avec l'Allemagne réunifié)[10]. Les Croates croient en leur chance et veulent une revanche — deux années plus tôt, ils ont perdu en quart de finale du championnat d'Europe contre la « Nationalmannschaft » ; Miroslav Blažević déclare « il y a deux ans nous avons perdu à cause de l'arbitre ».[réf. nécessaire]

La première demi-heure de la rencontre est équilibrée entre les deux sélections mais sans réelle occasion, même si les Allemands sur des frappes de Thomas Haessler , Dietmar Hammann, et Mickael Tarnat sont les plus entreprenants. (31e) Dražen Ladić effectue une Parade sur une tete de Oliver Bierhoff. 40e Christian Wörns est expulsé pour une faute sur Davor Suker. En supériorité numérique la Croatie va se montrer plus pressante sur le but de Andreas Köpke, (45e) Robert Jarni frappe de 25 mètres et trompe le gardien allemand (0-1).

En seconde période les joueurs croates vont afficher une certaine maitrise, même si Dražen Ladić doit effectuer un arrêt sur une reprise à bout portant de Oliver Bierhoff. Les croates manquent également de doubler la mise plusieurs fois par Davor Suker , Zvominir Soldo et Zvominir Boban. (80e) Goran Vlaović frappe aux abords de la surface et double la mise (0-2). (85e) Davor Šuker dans la surface adverse dribble la défense et marque le dernier but de la rencontre (0-3).

La Croatie est en demi-finale[11].

À la fin de la rencontre le sélectionneur croate dira « c'est un jour historique pour le football croate ». Davor Suker déclarera également « Pour un petit pays comme le nôtre cette victoire représente beaucoup »[12].

Feuille de match d'Allemagne – CroatieModifier

Match 60 Allemagne   0 - 3   Croatie Stade de Gerland, Lyon

21 h 0 (UTC+1)
  Historique des rencontres
(0 - 1)   45+3e Jarni
  80e Vlaović
  85e Šuker
Spectateurs : 39 100
Arbitrage :   Rune Pedersen
Heinrich   18e
Tarnat   37e
Wörns   40e
Rapport   13e Šimić
  57e Šuker
Allemagne
Croatie
 
ALLEMAGNE :
  01 Andreas Köpke
08 Lothar Matthäus
02 Christian Wörns   40e
04 Jürgen Kohler
03 Jörg Heinrich   18e
21 Michael Tarnat   37e
16 Dietmar Hamann   79e
13 Jens Jeremies
10 Thomas Häßler   69e
20 Oliver Bierhoff
18 Jürgen Klinsmann  
Remplaçants :
09 Ulf Kirsten   69e 
11 Olaf Marschall   79e 
Sélectionneur :
  Berti Vogts
 
CROATIE :
  01 Dražen Ladić
04 Igor Štimac
20 Dario Šimić   13e
06 Slaven Bilić
13 Mario Stanić
17 Robert Jarni
14 Zvonimir Soldo
07 Aljoša Asanović
10 Zvonimir Boban  
19 Goran Vlaović   83e
09 Davor Šuker   57e
Remplaçants :
11 Silvio Marić   83e 
Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Demi-finale contre la FranceModifier

Le onze croate retrouve donc le onze tricolore pour cette deuxième demi-finale du tournoi ; aucune des deux sélections n'a encore jamais atteint la finale d'un Mondial.

Devant leur public les hommes d'Aimé Jacquet se portent d'entrée vers l'avant. En 10 minutes Zinédine Zidane tire quatre fois. Le jeu baisse en intensité par la suite. La fin de la première période tourne à l'avantage des Croates, Asanović et Bilić inquiètent à leur tour Fabien Barthez.

La première mi-temps s'achève sur ce score vierge.

Au retour des vestiaires, et dès la reprise du jeu, Aljoša Asanović récupère un ballon perdu par l'adversaire et sert dans la course Davor Šuker qui gagne son duel avec le portier français (0-1).

Les faits de match vont alors s'accélérer. Lilian Thuram égalise une minute plus tard (47e).

L'équipe de France va ensuite tenter de nouveau, en multipliant les occasions par Blanc, Djorkaeff, et Zidane. Dražen Ladić capte une frappe cadrée de Thierry Henry (63e). Sur une nouvelle tentative de Lilian Thuram, le gardien balkanique ne peut cette fois capter le ballon qui se loge dans le petit filet (2-1).

En fin de partie Slaven Bilić simule et fait exclure Laurent Blanc ; réduite à dix la France est moins à l'aise. Goran Vlaović (79e), et Davor Suker à deux reprises (84e et 89e) se créent des opportunités sérieuses d'égalisation.

L'arbitre espagnol, Garcia Aranda siffle la fin du match. La sélection croate s'incline et jouera le match pour la troisième place contre les Pays-Bas [13]

Feuille de match de France – CroatieModifier

Match 62 France   2 - 1   Croatie Stade de France, Saint-Denis

21 h 0 (UTC+1)
  Historique des rencontres
(  Djorkaeff) Thuram   47e
Thuram   70e
(0 - 0)   46e Šuker (Asanović  ) Spectateurs : 76 000
Arbitrage :   José García-Aranda
Blanc   76e Rapport   45e Asanović
  75e Stanić
  88e Šimić
France
Croatie
 
FRANCE :
  16 Fabien Barthez
03 Bixente Lizarazu
15 Lilian Thuram
08 Marcel Desailly
05 Laurent Blanc   76e
19 Christian Karembeu   31e
07 Didier Deschamps  
17 Emmanuel Petit
06 Youri Djorkaeff   77e
10 Zinédine Zidane
09 Stéphane Guivarc'h   68e
Remplaçants :
12 Thierry Henry   31e 
20 David Trezeguet   68e 
18 Frank Lebœuf   77e 
Sélectionneur :
  Aimé Jacquet
 
 
CROATIE :
  01 Dražen Ladić
04 Igor Štimac
06 Slaven Bilić
20 Dario Šimić   88e
13 Mario Stanić   75e   89e
14 Zvonimir Soldo
17 Robert Jarni
10 Zvonimir Boban     63e
07 Aljoša Asanović   45e
19 Goran Vlaović
09 Davor Šuker
Remplaçants :
11 Silvio Marić   63e 
08 Robert Prosinečki   89e 
Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Match pour la troisième placeModifier

Les Néerlandais vont dominer cette rencontre et se créer beaucoup d'occasions ; les Croates, plus réalistes, marqueront par deux fois, tout d'abord Robert Prosinečki qui à la 13e minute parvient dans la surface orange à glisser le ballon entre les jambes du gardien Edwin van der Sar. Les Pays-Bas égalisent par Boudewijn Zenden (21e). À la 35e minute, Davor Šuker inscrit son sixième et dernier but de la coupe du monde 1998 — il finit meilleur buteur du tournoi.

Le score n'évoluera plus par la suite, malgré plusieurs tentatives du côté de la sélection de Guus Hiddink notamment.

Pour sa première participation à une coupe du monde l'équipe de Croatie termine troisième[14].

Feuille de match de Pays-Bas - CroatieModifier

Match 63 Pays-Bas   1 - 2   Croatie Parc des Princes, Paris

21 h 0 (UTC+1)
  Historique des rencontres
Zenden   22e (1 - 2)   14e Prosinečki
  36e Šuker
Spectateurs : 45 500
Arbitrage :   Epifanio González
Davids   89e
Jonk   89e
Rapport   34e Jurčić
  52e Štimac
  69e Asanović
  74e Stanić
Pays-Bas
Croatie
 
PAYS-BAS :
  01 Edwin van der Sar
05 Arthur Numan
03 Jaap Stam
04 Frank de Boer  
11 Phillip Cocu   46e
06 Wim Jonk   89e
16 Edgar Davids   89e
10 Clarence Seedorf
12 Boudewijn Zenden
08 Dennis Bergkamp   58e
09 Patrick Kluivert
Remplaçants :
14 Marc Overmars   46e 
17 Pierre van Hooijdonk   58e 
Sélectionneur :
  Guus Hiddink
 
CROATIE :
  01 Dražen Ladić
14 Zvonimir Soldo
06 Slaven Bilić
04 Igor Štimac   52e
13 Mario Stanić   74e
17 Robert Jarni
21 Krunoslav Jurčić   34e
07 Aljoša Asanović   69e
08 Robert Prosinečki   79e
10 Zvonimir Boban     86e
09 Davor Šuker
Remplaçants :
19 Goran Vlaović   79e 
15 Igor Tudor   86e 
Sélectionneur :
  Miroslav Blažević

Le képi de gendarmeModifier

À partir des huitièmes de finale, le sélectionneur croate aura un cérémonial durant toute la compétition, Il posera un képi de gendarme au bord du terrain avant chaque rencontre par solidarité envers un représentant des forces de l'ordre, Daniel Nivel, agressé à Lens par des hooligans allemands. À l'intérieur de ce képi Miroslav Blažević a collé l'image de "sainte Geneviève", patronne de la Gendarmerie nationale (France)[15].

Liens externesModifier

  • Les 22 joueurs croates lors du Mondial 1998 sur FIFA.com [4]

Notes et référencesModifier

  1. http://fr.uefa.com/memberassociations/association=cro/index.html (consulté le 28 février 2015)
  2. http://www.larousse.fr/encyclopedie/pays/Croatie/115207 (consulté le 28 février 2015)
  3. http://yourzone.beinsports.fr/football-histoire-euro92-yougoslavie-danemark-55296/ (consulté le 28 février 2015)
  4. http://fr.fifa.com/worldcup/matches/round=322/match=120/index.html#nosticky (consulté le 28 février 2015)
  5. http://fr.fifa.com/worldcup/archive/france1998/groups/preliminaries/europe/index.html (consulté le 28 février 2015 )
  6. Effectif de l'équipe de Croatie de football à la Coupe du monde de 1998 sur fifa.com
  7. http://fr.fifa.com/worldcup/matches/round=322/match=364/index.html#nosticky (consulté le 28 février 2015)
  8. Dominique Grimault, La coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288 461 118 5), page 51 Ephémère surprise , page 52 Nippons ni mauvais , page 55 le coup de Pineda.
  9. Gérard Ejnes, Le livre d'or du football 1998, Solar, , 159 p. (ISBN 2-263-02717-3).
  10. http://www.eurosport.fr/football/equipes/allemagne/teamcenter.shtml (consulté le 28 février 2015)
  11. Gérard Ejnès, Le livre d'or du football 1998, Solar, , 159 p. (ISBN 2-263-02717-3), pages 37 et 38 un coup de jarni.
  12. http://fr.fifa.com/classicfootball/matches/world-cup/match=8783/ (consulté le 28 février 2015)
  13. Gérard Ejnès, Le livre d'or du football 1998, Solar, , 159 p. (ISBN 2-263-02717-3), p. L'incroyable Thuram page 43 ,44 ,45 et 46.
  14. Dominique Grimault, La coupe du monde 1998 : Le livre souvenir, Radio France, , 118 p. (ISBN 288 461 118 5), Page 108 et 109 "les croates pour l'honneur".
  15. Dominique Grimault, Coupe du monde 1998 le livre d'or : Le sacre des bleus, Solar, , 141 p. (ISBN 2-263-02714-9), page 188 La victoire pour un gendarme