Ouvrir le menu principal

Équipe d'Afrique du Sud de rugby à sept

équipe nationale de rugby à sept
Description de l'image Logo Springboks Sevens.svg.
Surnom the Blitzboks[1]
maillot 0C261F maillot 0C261F maillot 0C261F
short FFFFFF
bas 0C261F
maillot FFFFFF maillot FFFFFF maillot FFFFFF
short 0C261F
bas FFFFFF
Sélectionneur Neil Powell (en)
Capitaine Siviwe Soyizwapi (en)
Record de sélections Branco du Preez (70 tournois au )
Record de points Cecil Afrika (1430 au )
Record d’essais Seabelo Senatla (224 au )
Coupe du monde  
· Phases finales 7/7
· Meilleur résultat 2e (1997)
World Rugby Sevens Series  
· Participations 20/20 (en 2018-2019)
· Meilleur résultat 1er (2009, 2017, 2018)
Jeux olympiques  
· Participations 1 (2016)
· Meilleur résultat Médaille de bronze, Jeux olympiques (2016)

L'équipe d'Afrique du Sud de rugby à sept est l'équipe qui représente l'Afrique du Sud dans les principales compétitions internationales de rugby à sept au sein du World Rugby Sevens Series, de la Coupe du monde de rugby à sept et des Jeux du Commonwealth.

HistoireModifier

L'édition inauguratrice de 1993 de la Coupe du monde de rugby à sept est l'une des premières compétitions jouées par l'équipe sud-africaine de rugby à sept. Après une première phase de poules dont ils sortent invaincus, les Sud-Africains sont éliminés lors de la seconde poule de brassage[2]. Pour la deuxième édition de 1997, ils signent leur meilleure performance jusqu'alors en atteignant la finale, concédée contre les Fidji sur le score de 24-21[3].

L'Afrique du Sud participe ensuite aux World Sevens Series dès la première édition de la compétition, jouée pendant la saison 1999-2000[1].

Outre les World Sevens Series et la Coupe du monde, les Sud-Africains disputent également d'autres tournois internationaux, tels les Jeux mondiaux dont ils remportent la dernière édition en 2013[4], ainsi que les Jeux du Commonwealth dont ils sont médaillés d'or en 2014[5]

L'équipe participe à la première épreuve olympique de rugby à sept en 2016, après s'être qualifiée par l'intermédiaire des World Sevens Series[6]. Battus en demi-finale par la Grande-Bretagne, les Blitzboks décrochent tout de même la 3e place et donc la médaille de bronze[7].

Après une première victoire en 2009, les Blitzboks gagnent à deux reprises consécutives les World Sevens Series, en 2017 puis en 2018[8].

L'Afrique du Sud se qualifie pour les Jeux olympiques de 2020 en assurant sa place parmi les quatre premières équipes des World Sevens Series 2018-2019[9].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Coupe du mondeModifier

  • 1993 : Quart de finale
  • 1997 : Finaliste
  • 2001 : Quart de finale
  • 2005 : Quart de finale
  • 2009 : Quart de finale
  • 2013 : Quart de finale
  • 2018 : Troisième place

World Rugby Sevens SeriesModifier

Jeux du CommonwealthModifier

Jeux mondiauxModifier

  • Vainqueur : 2013.
  • Médaille d'argent : 2005.

RecordsModifier

En , dans le cadre du tournoi d'Australie, Kyle Brown devient le joueur ayant le plus de sélections de l'histoire des Blitzboks en World Sevens Series ; en disputant alors son 69e tournoi, il succède à Frankie Horne (en) qui compte 68 tournois disputés sur l'ensemble de sa carrière[10]. Son record est battu quelques mois plus tard par son coéquipier Branco du Preez, prenant part à son 70e tournoi le week-end des et , dans le cadre du Tournoi de Londres[11].

Cecil Afrika est le joueur sud-africain ayant marqué le plus de points en World Sevens Series, avec un total en cours de 1 430 points[12] le .

Seabelo Senatla est le joueur sud-africain ayant marqué le plus d'essais en World Sevens Series, avec un total en cours de 224 essais[13] le .

Joueurs emblématiquesModifier

Les joueurs suivants ont été élus parmi les meilleurs joueurs internationaux de rugby à sept[14] :

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « Springboks Sevens - The history », sur springboks.rugby, South Africa Rugby (consulté le 27 mai 2019).
  2. (en) « www.rwcsevens.com », sur www.rwcsevens.com, World Rugby, (consulté le 27 mai 2019), 1993: Harriman springs England surprise.
  3. (en) Karen Bond, « 1997: Serevi keeps his promise », sur www.rwcsevens.com, World Rugby, (consulté le 12 décembre 2004).
  4. (en) Gary Anderson, « South Africa claim World Games rugby sevens gold to sign off in style », sur www.insidethegames.biz, (consulté le 27 mai 2019).
  5. Ben Dirs, « Glasgow 2014: South Africa beat New Zealand to rugby sevens gold », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le 27 mai 2019).
  6. (en) « SA and Fiji qualify for Rio Olympics », sur www.supersport.com, Supersport, (consulté le 27 mai 2019).
  7. (en) Daniel Schofield, « Rugby Sevens final: Team GB thrashed 43-7 as Fiji win their first ever Olympic medal », sur www.telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le 27 mai 2019).
  8. (en) Tom Head, « Brilliant Blitzboks win the World Sevens Rugby Series – As it happened », sur www.thesouthafrican.com, The South African, (consulté le 27 mai 2019).
  9. (en) « Blitzboks qualify for Tokyo 2020 as Fiji win London Sevens », sur www.sport24.co.za, News24, (consulté le 27 mai 2019).
  10. (en) « Brown humbled to become most-capped Blitzbok », sur www.sport24.co.za, News24, (consulté le 22 mai 2019).
  11. (en) Craig Ray, « Branco du Preez makes it 70 in London », sur www.businesslive.co.za, Business Day (en), (consulté le 27 mai 2019).
  12. (en) « Du Preez sets new mark with memorable win », sur www.supersport.com, SuperSport (en), (consulté le 22 mai 2019).
  13. (en) Craig Ray, « Huge blow: Senatla‚ Afrika and Brown miss Sevens World Cup », sur www.timeslive.co.za, The Times (en), (consulté le 22 mai 2019).
  14. (en + fr) « Précédents récipiendaires des World Rugby Awards », sur www.world.rugby, World Rugby, (consulté le 22 mai 2019).

AnnexesModifier