Équipe cycliste féminine dsm-firmenich PostNL

équipe cycliste professionnelle féminine néerlandaise

L'équipe cycliste féminine dsm-firmenich est une équipe cycliste féminine néerlandaise. Cette section féminine de l'équipe DSM a été créée en 2011, mais ne devient UCI que l'année suivante. En 2013 et 2014, sa leader est la sprinteuse Kirsten Wild. En 2015 il s'agit de la coureuse de classiques Amy Pieters. Leah Kirchmann rejoint l'équipe en 2016 et se classe deuxième du classement UCI World Tour. Le recrutement 2017 est ambitieux avec l'arrivée d'Ellen van Dijk, Lucinda Brand et Coryn Rivera. Elle court avec une licence WorldTeam depuis 2020.

Team dsm-firmenich PostNL
Informations
SportCyclisme sur route
Statutséquipe cycliste amateur féminine (2011)
Équipe cycliste féminine (2012-2019)
UCI Women's WorldTeam (2020-)
Codes UCISKI (2012), ARW (2013), GIW (2014), TLP (2015-2016), SUN (2017-2020), DSM (2021-),
PaysNED Pays-Bas
Création2011
Saisons14 (en 2024)
Site officielSite officiel
Dénominations
2011Skil-Argos
2012Skil 1t4i
2012Skil Koga
2013Skil-Argos
2014Giant-Shimano
2015-2016Liv-Plantur
2017-2020Sunweb
2021-6.2023Team DSM
6.2023-2023Team DSM-Firmenich
2024-Team DSM-Firmenich PostNL
Saison actuelle
Effectif19
Victoires5
pour la dernière saison :
Saison 2024 de l'équipe cycliste féminine DSM-Firmenich PostNL
Documentation

Histoire de l'équipe

modifier
 
Liv Plantur lors du Tour du Qatar 2015.
 
L'équipe en 2015 lors du Samyn des Dames.
 
Au Boels Ladies Tour.

Le recrutement est marqué par le départ des leaders de l'équipe : Amy Pieters et Amy Pieters, ainsi que de la sprinteuse Lucy Garner. En compensation, la formation enregistre l'arrivée de la Canadienne Leah Kirchmann.

Leah Kirchmann réalise une très bonne saison. Elle gagne le Drentse 8 et une étape du Tour d'Italie. Elle est aussi troisième du Tour de l'île de Chongming et de la RideLondon-Classique. Elle conclut la saison à une étonnante deuxième place du World Tour. Liv-Plantur est cinquième par équipes de cette compétition et septième du classement UCI.

 
Coryn Rivera sur le mur de Huy.

L'effectif se renforce significativement en 2017 avec les arrivées d'Ellen van Dijk, Lucinda Brand, Coryn Rivera, Liane Lippert et Juliette Labous. Au niveau des départs, Riejanne Markus, Sara Mustonen, Kyara Stijns et Carlee Taylor quittent l'équipe.

Le recrutement permet à l'équipe de changer de dimension. La sprinteuse Coryn Rivera gagne trois manches du World Tour dont le Tour des Flandres. Elle conclut cette compétition à la quatrième place. Ellen van Dijk, en plus d'avoir été un soutien important pour les victoires de Coryn Rivera, remporte l'Healthy Ageing Tour et les championnats d'Europe du contre-la-montre, finit deuxième du Tour de Thuringe et troisième du Boels Ladies Tour ainsi que du Tour de Norvège. Elle est huitième du World Tour et quatrième du classement UCI. Lucinda Brand gagne le Circuit Het Nieuwsblad et une étape du Tour d'Italie. Leah Kirchmann finit troisième de l'Open de Suède Vårgårda et quatrième du Women's Tour. Surtout, la formation Sunweb réalise la surprise sur les championnats du monde du contre-la-montre par équipes en devançant la formation Boels Dolmans en s'emparant ainsi du titre. Ellen van Dijk est quatrième du classement UCI, Coryn est à la même place du classement World Tour. L'équipe est deuxième des classements World Tour et UCI.

 
Au départ de la Flèche wallonne.

L'effectif est quasiment stable avec l'arrivée de deux jeunes coureuses prometteuses : Pernille Mathiesen et Ruth Winder. Rozanne Slik, Sabrina Stultiens et Molly Weaver quittent l'équipe.

L'équipe présente un collectif équilibré qui réalise des résultats réguliers durant toute la saison. Coryn Rivera remporte le Women's Tour et le championnat des États-Unis sur route. Elle est aussi troisième du Grand Prix de Plouay et du Tour de Norvège. Ellen van Dijk remporte pour la troisième fois consécutive le championnat d'Europe de contre-la-montre. Elle est également troisième des championnats du monde de la discipline. Elle inscrit son nom au palmarès de La Madrid Challenge by La Vuelta et se classe deuxième du Boels Ladies Tour et du Tour de Thuringe. Lucinda Brand est deuxième de l'Amstel Gold Race, quatrième du Tour d'Italie, et sixième du championnat du monde du contre-la-montre. Elle est également troisième des championnats du monde de cyclo-cross. Leah Kirchmann est championne du Canada du contre-la-montre et quatrième aux championnats du monde de la discipline. Ruth Winder gagne une étape du Tour d'Italie et se montre à son avantage lors du Tour de l'Ardèche qu'elle finit à la quatrième place. Liane Lippert confirme ses capacités en devenant championne d'Allemagne sur route et en gagnant avec la manière le Tour de Belgique. Sunweb confirme être une des meilleures formations en contre-la-montre par équipes. Elle remporte ainsi celui du Tour de Norvège, du Tour d'Italie et de La Madrid Challenge by La Vuelta. Elle se classe deuxième à Vårgårda. Cependant, elle n'obtient que la troisième place lors des championnats du monde de la discipline. Au moment du bilan, Coryn Rivera est cinquième du classement World Tour et septième du classement UCI. L'équipe est troisième des deux classements.

 
Équipe au Women's Tour.

L'effectif est quasiment stable avec l'arrivée de la jeune sprinteuse norvégienne Susanne Andersen, ainsi que de la polyvalente Janneke Ensing et Georgi Pfeiffer. Au niveau des départs, la spécialiste du contre-la-montre néerlandaise Ellen van Dijk quitte l'équipe. C'est également le cas de la grimpeuse américaine Ruth Winder.

La saison est compliquée sur le plan comptable pour l'équipe, il faut attendre le pour qu'elle enregistre sa première victoire sur une course en ligne[1]. Coryn Rivera ne performe pas en début de saison comme les années précédentes. Son meilleur résultat étant une huitième place au Trofeo Alfredo Binda. Elle retrouve néanmoins la forme en fin de saison avec une troisième place À la RideLondon-Classique, la deuxième place sur le Tour de Norvège et au Grand Prix de Plouay. Elle remporte aussi deux étapes au Tour de Belgique. L'autre leader de l'équipe, Lucinda Brand réalise une belle saison de cyclo-cross avant d'entamer la saison sur route. Elle se concentre sur le Tour d'Italie, où elle subit la loi d'Annemiek van Vleuten. Elle est souvent à l'attaque mais sans succès. Elle finit sixième à une minute du podium. Elle obtient d'autre accessits durant la saison, dont une troisième place aux championnats d'Europe du contre-la-montre, mais pas aucune victoire. Leah Kirchmann gagne le Grand Prix cycliste de Gatineau et le championnat du Canada du contre-la-montre. Elle est aussi sixième du Women's Tour et deuxième de La course by Le Tour de France. Floortje Mackaij a pour principal résultat sa deuxième place sur Liège-Bastogne-Liège. Les autres jeunes de l'équipe confirment leur potentiel : Liane Lippert se montre au Women's Tour avec le maillot de leader et une troisième place au championnat d'Allemagne, Pernille Mathiesen est deuxième du Tour de Thuringe, Juliette Labous est onzième du Tour d'Italie et Franziska Koch remporte une étape du Boels Ladies Tour. Leah Kirchmann est dix-huitième du classement UCI, tandis que Coryn Rivera quinzième du World Tour. Sunweb est deuxième des deux classements par équipes.

 
Équipe au départ de la Flèche wallonne.

L'équipe accède au statut de WorldTeam, la première division du cyclisme féminin. L'effectif est globalement stable avec l'arrivée d'Alison Jackson et le départ de Lucinda Brand.

Liane Lippert passe du statut d'espoir à celui de leader. Elle gagne avec la manière la Cadel Evans en février. Elle est deuxième du Santos Women's Tour. Elle court en tête les autres courses World Tour et finit huitième de la Flèche wallonne et dixième de la La course by Le Tour de France. Elle est également cinquième des championnats du monde. Lorena Wiebes rejoint l'équipe après un feuilleton à rebondissement entourant son transfert. Elle remporte les Trois Jours de La Panne, après le déclassement de Jolien D'Hoore. Elle est également troisième de La Madrid Challenge by La Vuelta. Floortje Mackaij est troisième du Circuit Het Nieuwsblad, ainsi que de la Flèche brabançonne. Juliette Labous est huitième de Liège-Bastogne-Liège. On peut aussi noter la saison blanche de Coryn Rivera. Lors du bilan, Liane Lippert est septième du classement UCI, ainsi que neuvième et meilleure jeune du classement World Tour. Sunweb est respectivement quatrième et troisième des classements par équipes de ces compétitions.

 
L'équipe au Tour de Belgique féminin 2021

L'effectif est globalement stable. La championne du monde sur route juniors Megan Jastrab est la principale recrue.

Lorena Wiebes confirme être l'une des meilleures sprinteuses du peloton. Elle remporte douze victoires dont deux étapes du Tour d'Italie, du Women's Tour et du Tour de Thuringe. Juliette Labous est sixième de la Flèche wallonne, septième du Tour d'Italie, sixième du championnat du monde de contre-la-montre et deuxième du Women's Tour. Liane Lippert est quatrième du Tour de Thuringe, deuxième des championnats d'Europe sur route et cinquième du Ceratizit Challenge by La Vuelta. Coryn Rivera gagne une étape du Tour d'Italie. Pfeiffer Georgi devient championne de Grande-Bretagne sur route et sixième du Simac Ladies Tour. Franziska Koch est septième de Paris-Roubaix. Lorena Wiebes est vingtième du classement UCI, Juliette Labous dix-huitième du World Tour. DSM est respectivement quatrième et cinquième de ces classements par équipes.

 
En 2022 sur le podium de départ depuis Reims.

Coryn Labecki et Susanne Andersen quittent l'équipe et sont remplacées par de jeunes coureuses. Lorena Wiebes confirme être la meilleure sprinteuse du peloton avec 23 victoires dont 13 en World Tour. Dans le détail, elle gagne le Tour de Drenthe, toutes les étapes et le classement général de la RideLondon-Classique, trois étapes du Women's Tour, quatre des six étapes du Baloise Ladies Tour, deux étapes du Tour de France, le championnat d'Europe sur route, trois étapes et le classement général du Simac Ladies Tour, ainsi que diverse semi-classiques. En sus, elle est deuxième de la Classic Bruges-La Panne. Liane Lippert remporte le championnat d'Allemagne sur route, est troisième de l'Amstel Gold Race, deuxième du Tour de Scandinavie, ainsi que quatrième du Ceratizit Challenge by La Vuelta et du Tour de Romandie. Surement l'une des plus fortes du championnat du monde, elle se classe quatrième. Juliette Labous gagne le Tour de Burgos, elle se classe quatrième du Tour de France et gagne une étape de montagne du Tour d'Italie. Elle est également cinquième du Tour du Pays basque. Pfeiffer Georgi est deuxième de l'Open de Suède Vårgårda. Lorena Wiebes est deuxième du classement UCI et quatrième du World Tour. DSM est troisième des deux classements par équipes.

 
À la Flèche wallonne

Elle enregistre des départs importants avec la sprinteuse Lorena Wiebes, la puncheuse Liane Lippert et la coureuse de classique Floortje Mackaij. Leah Kirchmann prend par ailleurs sa retraite. Elles sont remplacées par pas moins de sept néo-professionnelles. Pfeiffer Georgi réalise une belle saison avec la victoire à la Classic Bruges-La Panne, la cinquième place au Circuit Het Nieuwsblad, la quatrième place au Simac Ladies Tour et sur la course en ligne des championnats d'Europe, ainsi que plusieurs top10 dans d'autres courses World Tour et le titre de championne de Grande-Bretagne. Juliette Labous s'illustre sur les courses vallonnées et par étapes. Elle est sixième du Tour des Flandres, septième du Tour d'Espagne, cinquième du Tour de France et surtout seconde au Tour d'Italie. Elle est aussi quatrième du Tour de Romandie et cinquième à Plouay. Charlotte Kool vient remplacer au pied levé Lorena Wiebes avec treize victoires, la plupart au sprint, dont le classement général de la RideLondon-Classique. Megan Jastrab obtient la deuxième place à Gand-Wevelgem. Pfeiffer Georgi est neuvième du classement UCI et Juliette Labous à la même place du classement World Tour. DSM est septième des deux classements par équipes.

Classements UCI

modifier

Ce tableau présente les places de l'équipe au classement de l'Union cycliste internationale en fin de saison, ainsi que la meilleure cycliste au classement individuel de chaque saison[2].

  Classement UCI
AnnéeClassement par équipesMeilleure coureuse au classement individuel
2011 -   Amy Pieters (72e)
201214e  Adrie Visser (26e)
20138e  Kirsten Wild (8e)
20145e  Kirsten Wild (4e)
20158e  Amy Pieters (14e)
20167e  Leah Kirchmann (8e)
20172e  Ellen van Dijk (4e)
20183e  Coryn Rivera (7e)
20192e  Leah Kirchmann (18e)
20204e  Liane Lippert (7e)
20214e  Lorena Wiebes (20e)
20223e  Lorena Wiebes (2e)
20237e  Pfeiffer Georgi (9e)
Source : UCI

L'équipe a intégré la Coupe du monde en 2012. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que sa meilleure coureuse au classement individuel.

  Coupe du monde
AnnéeClassement par équipesMeilleure coureuse au classement individuel
20127e  Adrie Visser (12e)
20136e  Amy Pieters (7e)
20144e  Kirsten Wild (5e)
20157e  Amy Pieters (14e)
Source : UCI

En 2016, l'UCI World Tour féminin vient remplacer la Coupe du monde.

  UCI World Tour
AnnéeClassement par équipesMeilleure coureuse au classement individuel
20165e  Leah Kirchmann (2e)
20172e  Coryn Rivera (4e)
20183e  Coryn Rivera (5e)
20192e  Coryn Rivera (15e)
20203e  Liane Lippert (9e)
20215e  Juliette Labous (18e)
20223e  Lorena Wiebes (4e)
20237e  Juliette Labous (9e)
Source : UCI

Principales victoires

modifier

Grands tours

modifier
  • Tour d'Italie féminin
  • Participations : 11 (2013-2023)
    • Victoires d'étape : 8
      • 1 en 2013 : Kirsten Wild
      • 1 en 2016 : Leah Kirchmann
      • 1 en 2017 : Lucinda Brand
      • 2 en 2018 : Sunweb, Ruth Winder
      • 2 en 2021 : Lorena Wiebes (2)
      • 1 en 2022 : Juliette Labous
    • Classement annexe :
      • Podium : 2023 (Juliette Labous)
      • Classement par équipes : 2018
      • Classement de la meilleure jeune : 2019 (Juliette Labous)
  • Tour de France Femmes
  • Participations : 2 (2022-2023)
    • Victoires d'étape : 2
      • 2 en 2021 : Lorena Wiebes (2)

Compétitions internationales

modifier
 
Juliette Labous dans le Tourmalet
Cyclisme sur route
Cyclisme sur piste

Championnats nationaux

modifier
Cyclisme sur route
Cyclisme sur piste
Cyclo-cross

Vue d'ensemble et encadrement

modifier
Année Code UCI Nom Cat. Vélo Encadrement
2011   Skil-Koga Elite 2 Koga Manager: Sissy van Alebeek
Dir. sportivi: Sharon van Essen, Sissy van Alebeek
2012 SKI   Skil-1T4I (-31 mars)
  Skil-Argos (1er avril-)
WT Felt Manager : Sissy van Alebeek
Dir. sportif : Sharon van Essen, Sissy van Alebeek
2013 ARW   Team Argos-Shimano Manager : Sissy van Alebeek
Dir. sportif : Jorn Knops, Sjoerd Koster, Marc Reef, Cees-Jan van der Zweep
2014 GIW   Team Giant-Shimano Giant Manager : Marloes Poelman
Dir. sportif : Ruud Verhagen, Dirk Reuling, Hans Timmermans
2015 TLP   Team Liv-Plantur Manager : Marloes Poelman
Dir. sportif : Hans Timmermans, Dirk Reuling, Aike Visbeek
2016 TLP   Team Liv-Plantur Manager : Marloes Poelman
Dir. sportif : Hans Timmermans, Arthur van Dongen, Dirk Reuling, Aike Visbeek
2017 SUN   Team Sunweb Manager : Marloes Poelman
Dir. sportif : Hans Timmermans, Arthur van Dongen, Dirk Reuling, Aike Visbeek
2018 SUN   Team Sunweb Manager : Francien Schuurman-Smit
Dir. sportif : Hans Timmermans, Arthur van Dongen, Aike Visbeek
2019 SUN   Team Sunweb Cervélo Manager : Francien Schuurman-Smit
Dir. sportif : Hans Timmermans, Arthur van Dongen, Aike Visbeek
2020 SUN   Team Sunweb WWT Manager : Iwan Spekenbrink
Dir. sportif : Hans Timmermans
2020 SUN   Team DSM Manager : Iwan Spekenbrink
Dir. sportif : Hans Timmermans
2021 DSM   Team DSM Scott Manager : Iwan Spekenbrink
Dir. sportif : Hans Timmermans
2022 DSM   Team DSM Manager : Iwan Spekenbrink
Dir. sportif : Rudie Kemna
2023 DSM   Team DSM Manager : Iwan Spekenbrink
Dir. sportif : Rudie Kemna

À partir de 2016, l'équipe enregistre de nombreux directeurs sportifs adjoints : Morten Bennekou, Adriaan Helmantel, Rudi Kemna, Mattias Reck, Marc Reef, Dirk Reuling, Luke Roberts, Arthur van Dongen et Aike Visbeek. Cette tendance se confirme l'année suivante avec toujours le duo Timmermans et Poelman accompagné de pas moins de quatorze directeur sportifs adjoints. Ils ne sont pas tous listés ci-dessus.

Partenaires

modifier
 
Vélo de l'équipe en 2016

En 2010, le partenaire principal de l'équipe est Skil, un fabricant de matériel de bricolage. L'implication du sponsor Skil prend fin avec l'année 2011. Dans l'attente d'un nouveau sponsor principal au début de l'année 2012, l'équipe prend le nom provisoire de Project 1t4i, pour « inspiration, integrity, improvement and innovation ». Le nouveau sponsor, la société Argos North Sea Group du groupe Argos Oil (nl), est présenté à la fin du mois de mars. L'équipe devient alors Argos-Shimano et sa première compétition disputée sous ce nom est le Tour des Flandres[3],[4].

En 2015, l'équipe est sponsorisée par la marque Liv propriété du groupe Giant. La marque de shampoing Alpecin, sous sa marque Plantur, est le partenaire secondaire[5]. En 2016, le portail de réservation de vacances en ligne Sunweb devient partenaire de l'équipe[6].

Effectif actuel

modifier
 Effectif 2024
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Francesca Barale29 avril 2003  Italie
Rachele Barbieri21 février 1997  ItalieLiv Racing TeqFind (2023)
Eleonora Ciabocco4 mars 2004  Italie
Pfeiffer Georgi27 septembre 2000  Royaume-UniJadan Weldtite (2018)
Daniek Hengeveld17 novembre 2002  Pays-BasGT Krush Tunap (2022)
Megan Jastrab29 janvier 2002  États-UnisRally Cycling (2020)
Franziska Koch13 juillet 2000  AllemagneWatersley International (2019)
Charlotte Kool6 mai 1999  Pays-BasNXTG Racing (2021)
Juliette Labous4 novembre 1998  FranceVC Morteau Montbenoit (2016)
Josie Nelson8 avril 2002  Royaume-UniCoop-Hitec Products (2023)
Esmée Peperkamp23 juillet 1997  Pays-BasLoving potatoes-de Jonge Renner (2020)
Maeve Plouffe8 juillet 1999  Australie
Églantine Rayer12 juin 2004  France
Abi Smith1 avril 2002  Royaume-UniEF Education-TIBCO-SVB (2023)
Becky Storrie27 septembre 1998  Royaume-UniCams Basso (2022)
Elise Uijen23 juin 2003  Pays-Bas
Anna van der Meiden20 juin 2004  Pays-Bas
Nienke Vinke22 juin 2004  Pays-Bas
Silje Bader (16 juill.–31 déc.)24 septembre 2005  Pays-Bas
Source : ProCyclingStats

DSM-Firmenich PostNL en 2024

modifier

L'effectif est plutôt stable avec l'arrivée de la sprinteuse Rachele Barbieri, ainsi que de Josie Nelson et Abi Smith. La jeune Léa Curinier quitte la formation.

Arrivées Équipe 2023
  Rachele Barbieri Liv Racing-Teqfind
  Josie Nelson Coop-Hitec Products
  Abi Smith EF Education-Tibco-SVB
Départs Équipe 2024
  Léa Curinier FDJ-Suez

Saisons précédentes

modifier

Liens externes

modifier

https://www.team-dsm.com/team/

Notes et références

modifier
  1. Leah Kirchmann gagne certes le Grand-Prix Gatineau mais sous les couleurs du Canada
  2. « Ranking - Cycling - Road 2014 », sur UCI (consulté le ).
  3. Skil-Shimano laisse place au "Projet 1t4i" sur cyclismactu.net
  4. (en) « Argos-Shimano cycling team presented in Rotterdam », sur cyclingnews.com, (consulté le ).
  5. (en) « Alpecin announced as new sponsor for Giant-Shimano », sur cycling news (consulté le ).
  6. (en) « Team Sunweb reveals new kit and Giant team bikes », sur Cycling weekly (consulté le ).
  7. (en) « Skil Koga 2011 », sur cycling archives (consulté le ).
  8. a b et c « UCI Women's Teams », sur UCI (consulté le ).
  9. a et b (en) « Skil 1t4i 2012 », sur cycling archives (consulté le ).
  10. jusqu'en mai
  11. stagiaire
  12. (en) « Team Argos - Shimano 2013 », sur cycling archives (consulté le ).
  13. (en) « Team Giant - Shimano 2014 », sur cycling archives (consulté le ).