Équipe cycliste Coldeportes Bicicletas Strongman

équipe cycliste continentale colombienne (2015-)
Coldeportes Bicicletas Strongman
Strongman-Campanolo-Wilier.png
L'équipe lors du Clásico RCN 2015.
Informations
Statuts
Équipe de club (d) ()
continentale (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Code UCI
- (), SCQ () et BSM (de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Disparition
Saisons
5Voir et modifier les données sur Wikidata
Marque de cycles
Wilier (depuis 2015)
Encadrement
Directeur général
Luis Alfonso Cely (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeur sportif
Luis Alfonso Cely (d) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
Strongman-Campagnolo
Strongman-Campagnolo-Wilier
Bicicletas Strongman
Bicicletas Strongman Coldeportes
Coldeportes Bicicletas Strongman

L'équipe cycliste Coldeportes Bicicletas Strongman est une équipe cycliste colombienne créée en 2015 sous le nom de Strongman-Campagnolo et qui obtient le statut d'équipe continentale à partir de 2016.

Histoire de l'équipeModifier

Saison 2016Modifier

La première course disputée en tant qu'équipe continentale est le Tour de San Luis 2016, au mois de janvier. Emmenés par le dernier vainqueur de la Vuelta de la Juventud, l'Équatorien Richard Carapaz, les six hommes sélectionnés par leur directeur sportif, Luis Alfonso Cely ont une responsabilité importante sur la suite de la saison. L'objectif assigné est de se montrer, le comportement des coureurs lors du Tour de San Luis peut permettre de trouver d'autres compétitions en dehors de la Colombie. L'espoir est de voyager en Italie, disputer quelques épreuves. Il faut pour cela non seulement des résultats mais aussi nouer des contacts en Argentine, pour avoir différentes options de disputer des courses sur le Vieux continent[1]. À la satisfaction de Cely, la formation termine troisième du classement par équipes devançant plusieurs WorldTeams[2]. De plus, elle place deux hommes dans les quinze premiers au classement individuel (Jonathan Millán, onzième et Steven Calderón, treizième)[3].

À la mi-novembre, Luis Alfonso Cely dresse un bilan de la saison. Il pense que la saison a été bonne, même s'il aurait aimé gagner plus et obtenir de meilleurs résultats. La perte de Richard Carapaz, parti pour le club espagnol de Lizarte (es), fin mars, a été préjudiciable pour l'équipe. Elle a empêché l'équipe de gagner quelques courses au calendrier national, car la formation avait été bâtie autour de lui. Cependant la victoire de Diego Cano dans la Vuelta de la Juventud sauve l'année. Il détache également le rôle joué par Nicolás Paredes dans la Vuelta a Antioquia (vainqueur d'une étape et cinquième au classement général final) et son bon Tour de Colombie, où il se maintient dans les dix premiers, jusqu'à sa chute qui le contraint à l'abandon. Il met en exergue, également, la quatrième place terminale de Carlos Becerra au Clásico RCN. Ce qui l'amène à dire qu'« il ne se sent pas en dette envers son sponsor »[4].

Bien qu'obtenue avec sa sélection nationale, la plus belle victoire d'un membre de la formation a été décrochée par l'Équatorien Jonathan Caicedo lors des Championnats panaméricains, au Venezuela[5]. Devant une faible concurrence, les coureurs de la formation remportent trois des quatre étapes et placent cinq des leurs dans les sept premiers du classement général de la Clásica de Soacha 2016[6]. Même si elle était espérée, aucune course en Europe n'a pu être disputée par l'équipe.

Saison 2017Modifier

La saison se prépare à l'automne 2016, puisque la première compétition de l'UCI America Tour 2017 à laquelle participe l'équipe est le Tour du Costa Rica 2016. Pour cette compétition, six jeunes épaulés de Carlos Becerra sont sélectionnés.

Trois hommes de vingt-sept ans et plus ont été recrutés pour apporter leur expérience à une formation qui en a manqué durant la saison 2016. Ainsi l'arrivée de Camilo Gómez, vainqueur du Clásico RCN 2013, comme chef de file permet à la direction de l'équipe d'espérer une victoire dans le Tour de Colombie ou au Clásico RCN. L'arrivée de Didier Sastoque et de Sebastián Tamayo, également, hommes d'expérience permettra une meilleure gestion de la concurrence. Autre renfort Aristóbulo Cala, Cely escompte qu'il poursuive sa progression et qu'il puisse disputer la victoire dans des courses à étapes du calendrier national. Gómez, Sastoque et Tamayo arrivent dans l'équipe au 1er janvier tandis que Cala, libre de tout contrat, s'unit à la formation dès novembre.

Carlos Becerra, dans un rôle de deuxième homme, est toujours présent, tout comme le champion panaméricain Jonathan Caicedo ou bien encore Daniel Rozo et Steven Calderón. Chez les moins de 23 ans, sont promus dans l'équipe Heimarhanz Ariza, originaire de Villavicencio, William Muñoz et Rubén Acosta qui sera le chef de file des Espoirs, tous auteurs d'une remarquable Vuelta de la Juventud 2016, alors que le tenant du titre Diego Cano part tenter sa chance en Europe.

L'espoir de l'équipe est de passer deux mois sur le Vieux Continent lors du premier semestre pour disputer des compétitions, pour cela la direction s'est mis en relation avec un manager italien. Les objectifs principaux de la saison sont le Tour de Colombie et le Clásico RCN, ainsi que de conserver le titre du Tour de Colombie Espoir[4]. Début février, l'équipe, appelée dorénavant "Bicicletas Strongman", se prépare à commencer son année en disputant la Clásica de Rionegro puis les championnats nationaux, dans la seconde quinzaine du mois. Par ailleurs, la direction de l'équipe informe officiellement que la formation passera deux mois en Europe, au printemps. Elle remercie Claudio Corti pour son aide, dans sa recherche de l'infrastructure nécessaire à la compétition et d'épreuves à inscrire à leur calendrier[7].

Principales victoiresModifier

Championnats internationauxModifier

Courses d'un jourModifier

Courses par étapesModifier

Championnats nationauxModifier

Classements UCIModifier

L'équipe participe aux épreuves du circuit continental de l'UCI America Tour.

UCI America Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2016 10e   Jonathan Caicedo (12e)[8]
2017 23e   Aristóbulo Cala (76e)
2018 22e   Óscar Quiroz (57e)
2019 9e   Óscar Quiroz (50e)

UCI Europe Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2017 110e   Óscar Sánchez (748e)

Bicicletas Strongman en 2018Modifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Óscar Quiroz3 juillet 1994  Colombie
Aristóbulo Cala13 mai 1990  Colombie
Jonathan Millán16 avril 1988  Colombie
William Muñoz17 janvier 1994  Colombie
Eduardo Estrada25 janvier 1995  ColombieMedellín–Inder (2017)
Jhonatan Cañaveral2 novembre 1996  Colombie
Rubén Acosta20 août 1996  Colombie
Heimarhanz Ariza11 novembre 1997  Colombie
Steven Calderón25 décembre 1993  Colombie
Diego Cano3 février 1994  Colombie
Steven Gonzalez Girón13 décembre 1995  Colombie
Brayan Hernández11 mars 1997  ColombieAguardiente Antioqueño-Lotería de Medellín (2017)
Wildy Sandoval13 janvier 1995  ColombieGW Shimano (2016)
Frank Osorio28 août 1988  ColombieGW Shimano (2017)
Source : UCI

VictoiresModifier

  Victoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
12 déc.Gran Premio FECOCI  Costa Rica1.2  William Muñoz[9]

Bicicletas Strongman en 2017Modifier

 Effectif
CyclisteDate de naissancePaysÉquipe précédente
Aristóbulo Cala13 mai 1990  Colombie
Camilo Gómez5 octobre 1984  ColombieColdeportes-Claro (2016)
Carlos Becerra5 août 1982  Colombie
Didier Sastoque3 mai 1987  ColombieGW Shimano (2016)
Heimarhanz Ariza11 novembre 1997  Colombie
Jonathan Caicedo28 avril 1993  Équateur
Jonathan Millán16 avril 1988  Colombie
Óscar Sánchez 14 mai 1985  ColombieOrgullo Antioqueño (2015)
Rubén Acosta20 août 1996  Colombie
Sebastián Tamayo23 mai 1988  ColombieNingxia Sports Lottery-Livall (2016)
Steven Calderón25 décembre 1993  Colombie
Wilmar Castro1 avril 1994  Colombie
Daniel Rozo3 avril 1992  Colombie
William Muñoz17 janvier 1994  Colombie
Source : UCI

VictoiresModifier

Date Course Pays Classe Vainqueur

Saisons précédentesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (es) « Strongman Campagnolo define equipó para Tour de San Luis », sur www.eltiempo.com, (consulté le 2 mars 2016)
  2. (es) « “El tercer lugar del Strongman-Campagnolo en el Tour de San Luis muestra que somos un grupo muy fuerte y con mucho futuro” Luis A. Cely », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 14 juin 2016)
  3. (es) « Les résultats officiels de la septième et dernière étape du Tour de San Luis 2016 », sur www.edosof.com, (consulté le 2 mars 2016)
  4. a et b (es) « “El Strongman Campagnolo ya tiene sus objetivos trazados para el 2017”: Luis Alfonso Cely », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 7 janvier 2017)
  5. (es) « El tricolor Caicedo logra medalla de oro en Panamericano », sur expreso.ec, (consulté le 7 janvier 2017)
  6. (es) « La liste des participants et les résultats officiels de la XI Clásica de Ciclismo Ciudad de Soacha 2016 », sur www.clasificacionesdelciclismocolombiano.com, (consulté le 11 janvier 2017)
  7. (es) « Equipo de Tiendas STRONGMAN a Europa en Marzo », sur www.revistamundociclistico.com, (consulté le 4 février 2017)
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. « Costa Rica, William Muñoz batte Oscar Sevilla al Gran Premio FECOCI », sur cicloweb.it, 13 décembre 2018.

Liens externesModifier