Ouvrir le menu principal

Épouville

commune française du département de la Seine-Maritime

Épouville
Épouville
La mairie.
Blason de Épouville
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Havre
Canton Octeville-sur-Mer
Intercommunalité Le Havre Seine Métropole
Maire
Mandat
Gilbert Conan
2014-2020
Code postal 76133
Code commune 76238
Démographie
Gentilé Épouvillais
Population
municipale
2 718 hab. (2016 en diminution de 3,92 % par rapport à 2011)
Densité 486 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 47″ nord, 0° 13′ 25″ est
Altitude Min. 17 m
Max. 98 m
Superficie 5,59 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Épouville

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Épouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Épouville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Épouville
Liens
Site web epouville.com

Épouville est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

Épouville se trouve à l'ouest de la Seine-Maritime. Elle se trouve entre Rolleville, Montivilliers (à l'ouest), Manéglise (à l'est) et Saint-Martin-du-Manoir (au sud).

Communes limitrophes de Épouville
Rolleville
Montivilliers   Manéglise
Saint-Martin-du-Manoir
 
Carte de la commune.

Géologie et reliefModifier

Le point le plus bas de la commune se trouve à une altitude d’environ 17 mètres et est localisé au sud-ouest, là où la Lézarde sort du territoire.

Le point le plus élevé se trouve 99 mètres, au nord-est de la commune.

HydrographieModifier

La Lézarde est le principal cours d'eau traversant le territoire de la commune. La Lézarde qui prend sa source à Saint-Martin-du-Bec et se jette à Harfleur dans le canal de Tancarville.

ToponymieModifier

La ville est citée sous les noms de Epouvilla; Espovilla et Espouvilla[1], Epouvillam et Espovilla en 1035[2]; Espovillam en 1178[1].

HistoireModifier

Plusieurs moulins se trouvaient auparavant sur les rives de la Lézarde, aujourd'hui transformés en maisons d'habitation ou abandonnés.

L'église de la commune date du XIe siècle.

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

Épouville faisait historiquement partie de l'ancien canton de Montivilliers. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton d'Octeville-sur-Mer.

IntercommunalitéModifier

La commune est membre de la communauté d'agglomération havraise (CODAH).

Tendances politiques et résultatsModifier

Législatives 2002Modifier

Premier tour 
dimanche 9 juin 2002
Nombre % inscrits
Inscrits 2 259 100,00 %
Abstentions 818 36,2 %
Votants 1 441 63,8 %
Exprimés 1 411 62,5 %
Etiquette Voix % exprimés
Daniel Fidelin UMP 547 38,8 %
Dominique Pierre LCR 34 2,4 %
Sandra Rosendale LO 31 2,2 %
Evelyne Claeyssens MNR 8 0,6 %
Jean-François Touzé FN 196 13,9 %
Patrick Jeanne PS 440 31,2 %
Jean-Claude Blondel PCF 61 4,3 %
Louis Le Roux MPF 8 0,6 %
Stéphane Carton CPNT 30 2,1 %
F.-Marie Michaux Les Verts 43 3,0 %
Ginette Vanbuckhave NC 13 0,9 %
Deuxième tour 
dimanche 16 juin 2002
Nombre % inscrits
Inscrits 2 259 100,00 %
Abstentions 909 40,2 %
Votants 1 350 59,8 %
Exprimés 1 300 57,5 %
Etiquette Voix % exprimés
Daniel Fidelin UMP 649 49,9 %
Patrick Jeanne PS 651 50,1 %

Législatives 2007Modifier

Premier tour 
dimanche 10 juin 2007
Nombre % Inscrits
Inscrits 2 278 100,00
Abstentions 860 37,75
Votants 1 418 62,25
Exprimés 1 395 61,24
Nom Parti Voix % Exprimés
Daniel Duchemin Mouvement Démocrate 113 8,10
Daniel Fidelin UMP 622 44,59
Frédéric Allais Lutte Ouvrière 12 0,86
Yves Texier Divers gauche 3 0,22
Yves Robert Front national 60 4,30
Véronique Blondel PCF 68 4,87
Cédric Lecarpentier MPF 7 0,50
Jean Vittrant Les Verts 44 3,15
Andréa Marie Extrême droite 9 0,65
Jean-Charles Daveau Divers gauche 8 0,57
François Racé LCR 45 3,23
Estelle Grelier PS 361 25,88
Pierrette Le Sueur Ecologiste 15 1,08
Jairzino Festin Divers 7 0,50
Stéphanie Carton CPNT 21 1,51
Deuxième tour 
dimanche 16 juin 2007
Nombre % Inscrits
Inscrits 2 278 100,00
Abstentions 896 39,36
Votants 1 382 60,64
Exprimés 1 345 59,04
Parti Voix % Exprimés
Daniel Fidelin (ELU) UMP 671 49,89
Estelle Grelier PS 674 50,11

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1972 juin 1995 Claude Evers SE  
juin 1995 En cours
(au 27 mai 2014)
Gilbert Conan DVD Retraité
Vice-président de la CODAH (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[3],[4]
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[6].

En 2016, la commune comptait 2 718 habitants[Note 1], en diminution de 3,92 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
519400562641675613614574621
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
657682706643626616636700611
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
6557287809098049588851 1601 168
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 1931 1121 0922 6442 9212 9602 8692 7882 738
2016 - - - - - - - -
2 718--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
L'église Saint-Denis.
  • L'église Saint-Denis (nef romane XIe siècle à modillons sculptés, clocher XIIe siècle, chœur XIIIe siècle ; cuve baptismale XIIe siècle et piscine XVIe siècle).
  • Le château de Gray (reconstruit au XVIe siècle).
  • Le manoir de Coupeauville.
  • Les nombreux moulins.
  • La mairie.

Personnalités liées à la communeModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune d'Épouville se blasonnent ainsi :

D'or au chevron de gueules chargé en cœur d'une fleur de lis du champ, accompagné en chef de deux molettes d'azur et en pointe d'une roue de moulin d'argent ; au chef d'azur chargé d'un lézard d'argent de profil, la queue rabattue.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes, Dictionnaire du département : Seine-Maritime, page 342.
  2. D'après différentes copies des XVIIe et XVIIe siècles
  3. « Liste des maires élus en 2014 » [PDF], Liste des élus, Préfecture de Seine-Maritime, (consulté le 12 novembre 2015).
  4. Marie-Christine Urset, « Plus d’une corde à son arc : Épouville. Pour ne pas devenir une cité-dortoir, la hantise du maire, la commune se lance dans un programme de logements, créée un pôle médical et n’oublie pas ses associations. », Paros Normandie,‎ (lire en ligne).
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.