Épitrochléite

tendinopathie des muscles épitrochléens
Épitrochléite
Description de l'image Golfers-Elbow SAG.jpg.

Traitement
Médicament Naproxène et diclofénacVoir et modifier les données sur Wikidata
Spécialité RhumatologieVoir et modifier les données sur Wikidata
Classification et ressources externes
DiseasesDB 5356

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L'épitrochléite ou épicondylite médiale, est une tendinopathie des muscles épitrochléens — fléchisseur commun superficiel des doigts, long palmaire, fléchisseur radial du carpe, rond pronateur et fléchisseur ulnaire du carpe — à leur insertion au niveau du coude sur l'épitrochlée, saillie osseuse située sur l'extrémité inférieure de l'humérus, à la face médiale (interne) du bras ; elle touche principalement les personnes fragiles, âgées ou ayant une faible musculature au niveau de l'avant bras.

L'épitrochléite se rencontre fréquemment dans les sports de lancer et provoque une douleur médiale, reproduite lors de la flexion contrariée du poignet. Elle est parfois appelée « tendinite du golfeur », bien que dans la pratique de ce sport l'épicondylite latérale soit plus fréquente[réf. souhaitée].

Elle se différencie de l'épicondylite ou « tendinite du joueur de tennis » (ou tennis elbow) par sa localisation et les muscles touchés (face externe du coude affectant les muscles extenseurs du poignet et des doigts).

Maladie professionnelleModifier

L'épitrochléite peut dans certains cas être reconnue comme maladie professionnelle (tableau 57 des maladies professionnelles, régime général).

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier