Épisodes d'Au cœur du temps

page de liste de Wikimedia

Épisodes d’Au cœur du temps
Série Au cœur du temps
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine ABC
Diff. originale
Nb. d'épisodes 30

Les épisodes d'Au cœur du temps, au nombre de 30 répartis en deux saisons, ont été diffusés entre septembre 1966 et avril 1967 sur la chaine ABC.

DistributionModifier

Cinq acteurs apparaissent dans tous les épisodes de la série :

Les autres acteurs sont indiqués dans la section « invités » pour chaque épisode.

Liste des épisodesModifier

Épisode 1 : Rendez-vous avec hierModifier

Titre original
Rendezvous with Yesterday
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Irwin Allen, Harold Jack Bloom, Shimon Wincelberg
Résumé détaillé
  • 1968, États-Unis. Le sénateur américain Leroy Clark (Gary Merrill) arrive en Arizona pour observer l'état d'avancement de Tic-Toc, un projet militaire ultrasecret de technologie de voyage dans le temps. Tic-Toc ayant déjà coûté 70 milliards de dollars[note 1] depuis une dizaine d'années sans montrer un seul résultat probant, son budget est menacé. Contre les ordres de sa hiérarchie militaire et pour prouver que la machine à voyager dans le temps - « le Tunnel du temps » alias le « chronogyre » - fonctionne, le Dr Anthony "Tony" Newman (James Darren), un des responsables du projet, actionne lui-même de nuit le dispositif et est expédié dans le temps.
  • 1912, Océan Atlantique. Tony Newman arrive à bord du Titanic dans les heures précédant la collision avec un iceberg le . Il tente d'empêcher la catastrophe prévisible en parlant au capitaine, mais sans succès. Le capitaine, le prenant pour un simple passager clandestin, ordonne au service de sécurité de le confiner dans une cabine. Son collègue et ami le Dr Douglas "Doug" Phillips (Robert Colbert) le rejoint pour lui porter secours, muni d'un journal du lendemain annonçant l'accident ; il n'est pas écouté non plus. La collision fatale a lieu et l'évacuation du navire commence.
  • En 1968, les autres responsables du chronogyre, le général Heywood Kirk (Whit Bissell), le Dr Raymond Swain (John Zaremba) et la Dr Ann MacGregor (Lee Meriwether) interviennent afin de les sauver de la noyade en générant un transfert dans le temps. Le sénateur Clark promet qu'aucune décision concernant le financement du chronogyre ne sera prise avant le retour définitif de Newman et Phillips dans le présent.

Épisode 2 : Le Chemin de la LuneModifier

Titre original
One Way to the Moon
Première diffusion
Réalisation
Scénario
William Welch
Invités
Résumé détaillé
  • 1978, dans l'espace. Tony et Doug, les deux voyageurs temporels, se matérialisent dans une fusée et comprennent qu'ils ont voyagé dans ce qui correspond à leur futur. L'équipage les découvre rapidement en raison du surpoids occasionné, qui compromet d'ailleurs la première mission habitée en direction de Mars. Comme la radio a été sabotée et que les communications ne sont plus possibles avec la Terre, Tony et Doug sont considérés comme des espions. L'équipage décide d'aller se poser sur la Lune pour chercher du carburant supplémentaire.
  • 1968 : Au siège du projet Tic-Toc, le général Kirk et son équipe reçoivent la visite de militaires, dont un des membres, Beard (James T. Callahan), est étonné de se voir sur l'écran de contrôle du chronogyre, à savoir dans la fusée dix ans plus tard.
  • Les événements s'enchaînent tant en 1978 sur la lune qu'en 1968 au centre Tic-Toc en Arizona. Il s'avère finalement que Beard est, à ces deux époques, un espion et un saboteur. En 1968, il échappe aux soupçons en tuant son complice, Brandon, et en faisant croire qu'il n'y avait qu'un seul saboteur. En 1978, à l'occasion d'une lutte l'opposant à un autre astronaute, il est tué ; la fusée spatiale quitte la Lune sans Tony et Doug, abandonnés au sol. Ils sont heureusement transférés par le chronogyre et se matérialisent dans une mine…
Commentaires
On peut noter des effets spéciaux rustiques, et des combinaisons spatiales des astronautes improbables (combinaisons en mousse, fermées avec des fermetures-éclair !).

Épisode 3 : La Fin du mondeModifier

Titre original
End of the World
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Peter Germano, William Welch
Invités
Résumé détaillé
  •  : les deux voyageurs temporels, Doug et Tony, se matérialisent dans une mine qui vient de connaître un éboulement, avec des dizaines de mineurs bloqués au fond. Tony et Doug essaient de trouver du monde pour leur porter secours mais la population est obnubilée par le passage dans le ciel de la comète de Halley, croyant la fin du monde très proche. Doug va convaincre le scientifique responsable de cette panique, le Dr Ainsley (Gregory Morton), qu'il a oublié une variable dans ses calculs et que la comète ne représente aucun danger.
  • 1968 : les forces exercées par la comète à travers le temps menacent le chronogyre, mais le risque est finalement écarté.
  • 1910 : la foule n'est plus paniquée et est allée sauver les mineurs. Tony et Doug disparaissent dans le temps. Tony est d'abord envoyé dans le désert à proximité des installations du Tunnel mais en 1958, à une époque où personne ne le connaît encore, ni les services de sécurité dirigés par le sergent Jiggs, ni même par Doug. Depuis 1968, il est réexpédié dans le temps.

Épisode 4 : Pearl HarborModifier

Titre original
The Day the Sky Fell In (trad. litt. : « Le jour où le ciel est tombé »)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Ellis St. Joseph
Invités
Résumé détaillé
, Hawaï, États-Unis. Les deux voyageurs temporels, Tony et Doug, apparaissent au consulat japonais à Pearl Harbor, quelques heures avant l'attaque de Pearl Harbor, ce qui entraînera les États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale. Les deux hommes sont expulsés du consulat, et Tony raconte à Doug que, ce jour précis, âgé de 7 ans, il était à Pearl Harbor, et que son père, officier de l'US Navy, avait disparu lors de l'attaque. Tony, aidé de Doug, décide d'informer le père, le capitaine Newman (Linden Chiles), et de veiller à ce que le petit Anthony Newman ne passe pas la nuit auprès d'amis dans une maison située dans une zone en grand danger. L'adulte Tony rencontre donc l'enfant Tony. L'information de l'attaque par les Japonais n'est crue par personne mais Tony et Doug arrivent à faire fuir le petit Anthony et ses amis sur les hauteurs de l'île où ils seront saufs. Retournés au centre de communication de la Navy, ils arrivent trop tard et le capitaine meurt dans les bras de son fils Tony pendant l'attaque. Le bâtiment est détruit et les deux voyageurs sont réexpédiés à travers le temps.

Épisode 5 : La Dernière PatrouilleModifier

Titre original
The Last Patrol
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Bob Duncan, Wanda Duncan
Invités
Résumé détaillé
  • , États-Unis : les voyageurs temporels arrivent en Louisiane dans le camp britannique, la veille de la bataille finale de la Guerre anglo-américaine de 1812, et sont immédiatement arrêtés en tant qu'espions des États-Unis. Le colonel Southall (Carroll O'Connor), à la tête d'une cour martiale, les condamne à être fusillés.
  • 1968 : le général britannique Southall (Carroll O'Connor), lointain descendant du colonel Southall et spécialiste de ce conflit, vient aider l'équipe du chronogyre afin de sortir Tony et Doug de ce pétrin. Il propose d'être expédié en 1812 pour leur venir en aide.
  • 1815 : les scientifiques ayant accepté, il rencontre son ancêtre, comprend un ordre (qui semblait absurde) et meurt sur le champ de bataille. Après quelques péripéties qui amènent le colonel Southall à se tromper stratégiquement et à attaquer le flanc des troupes américaines le plus puissant, les Britanniques se font décimer et Tony et Doug sont heureusement expédiés dans le temps.

Épisode 6 : Le Volcan tragiqueModifier

Titre original
The Crack of Doom
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Invités
Résumé détaillé
  • , Indonésie : Tony et Doug, les voyageurs temporels, se trouvent sur l'île du volcan Krakatoa, quelques heures avant son explosion, une des plus importantes de l'histoire récente. Ils sont mêlés à un sacrifice rituel d'un groupe d'autochtones qui croit ainsi calmer la montagne rugissante et sont sauvés par un savant, le Dr Holland (Torin Thatcher), et sa fille Eve (Ellen Burstyn, créditée au générique sous le nom Ellen McRae), également scientifique. Ils tentent ensuite de persuader les Holland, qui étudient le Krakatoa, de quitter l'île au plus vite mais ils ne sont pas crus.
  • 1968 : Afin de sauver Tony et Doug de l'éruption, l'équipe du chronogyre essaie de les transférer mais réussit seulement à ramener Tony à l'époque présente. Celui-ci arrive dans un monde figé par une « éclipse de temps » entre deux millisecondes où personne ne va pouvoir le voir ; il s'empare d'un document sur l'éruption, laisse un mot à l'intention de ses collègues scientifiques et repart dans le passé rejoindre Doug.
  • 1883 : Grâce aux informations ramenées par Tony, les deux aventuriers du temps arrivent à persuader les Holland de quitter l'île sur une embarcation. Tony et Doug ne restent pas longtemps seuls sur l'île car ils sont transférés dans le temps.

Épisode 7 : La Revanche des DieuxModifier

Titre original
Revenge of the Gods
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Allan Balter, William Read Woodfield
Invités
Résumé détaillé
  • Environ 1000 ans av. J.-C., Asie Mineure : Tony et Doug réapparaissent lors la Guerre de Troie, dans ce qu'ils croyaient être la légende écrite par Homère. Dans ce monde en fait bien réel, ils sont pris pour des Dieux de l'Olympe et amenés devant Ulysse (John Doucette), le roi d'Ithaque qui assiège depuis dix ans Troie pour délivrer Hélène (Dee Hartford), qui a succombé aux charmes du prince troyen Pâris (Paul Carr). Un des commandants d'Ulysse, Sardis (Joseph Ruskin), trahit Ulysse et passe du côté de Pâris. Doug est enlevé par les Troyens et torturé.
  • 1968 : Pour aider Tony qui est engagé dans un combat au glaive, l'équipe du chronogyre envoie leur chef de la sécurité, Jiggs, avec des armes du XXe siècle (grenades de combat) pour lui porter secours. Cela ne fonctionne pas comme prévu ni pour Jiggs ni pour un soldat troyen qui est ramené en 1968 par mégarde ! Il est rapidement réexpédié vers son époque d'origine.
  • Tony fait partie de l'équipée du cheval de Troie et en profite pour libérer Doug des Troyens. Les Grecs envahissent la ville, Ulysse libère Hélène et tue Pâris. Tony et Doug confirment leur statut de « dieux » en disparaissant aussitôt.
Commentaires
  • Les plans de batailles et combats sont tirés du film La Bataille des Thermopyles : Spartiates contre Perses.
  • Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre le Grec ancien d'il y a 3 000 ans et discuter sans aucune difficulté avec les personnages grecs et les principaux protagonistes de la Guerre de Troie de l'épisode.
  • Épisode 8 : MassacreModifier

    Titre original
    Massacre
    Première diffusion
    Réalisation
    Murray Golden
    Scénario
    Carey Wilber
    Invités
    Résumé détaillé
    , Montana, États-Unis. Tony et Doug voyagent dans le temps pour arriver quelques jours avant la bataille de Little Big Horn. D'un côté, Tony est capturé par les Indiens et, de l'autre, Doug se rend auprès du général Custer (Joe Maross) afin de trouver de l'aide pour libérer son ami, ce qu'il ne reçoit pas. Le général ne le croit pas lorsque Doug lui révèle que la bataille du lendemain sera un carnage pour les troupes fédérales américaines. Doug est arrêté. Pendant ce temps, Tony a su se faire respecter des indiens et, après une épreuve de duel dont il sort vainqueur, il est même traité cordialement par un de leurs chefs, Sitting Bull (George Mitchell), qu'il réussit à convaincre de ne pas se rendre au combat pour débattre de la paix. Pendant ce temps, au XXe siècle, l'équipe du chronogyre tente d'intervenir, et par mégarde fait venir dans ses locaux un Indien, qu'elle s'empresse de réexpédier au XIXe siècle. Tony est envoyé pour palabrer avec l'armée adverse mais il est arrêté par Custer alors que Doug a réussi à s'échapper. La bataille de Little Big Horn débute ; Tony et Doug sont transférés dans le temps.

    Épisode 9 : L'Île du DiableModifier

    Titre original
    Devil's Island
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    Résumé détaillé
    , en Guyane française : Doug et Tony se matérialisent sur l'Île du Diable, où se situe un pénitencier français et sont pris pour des bagnards dont on avait annoncé l'arrivée. Ils sont donc incarcérés à la place de ces bagnards. Ils protestent vivement de leur innocence, mais le commandant tatillon et sadique du camp (Oscar Beregi Jr.) ne les croit pas, pensant à une volonté d'évasion. À l'arrivée du capitaine Dreyfus (Peter Balakoff), lui aussi prisonnier, un groupe de bagnards décide de s'échapper. Depuis l'année 1968, l'équipe du chronogyre tente d'aider les deux aventuriers, mais par mégarde, au moment d'un transfert temporel, fait se matérialiser dans les locaux du Centre l'un des bagnards ! Celui-ci est rapidement réexpédié à son époque. Après de multiples incidents, les bagnards réussissent leur projet d'évasion, tandis que le capitaine Dreyfus, qui sait être innocent et qui tient à son honneur, décide de rester sur l'île. Tony et Doug sont réexpédiés dans le temps par l’équipe du chronogyre.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue française et discuter sans aucune difficulté avec les personnages français de l'épisode.

    Épisode 10 : Le Règne de la TerreurModifier

    Titre original
    Reign of Terror
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    William Welch
    Invités
    Résumé détaillé
    , à Paris : Tony et Doug arrivent à Paris, en pleine période de Terreur de la Révolution française, quelque temps avant l'exécution de la reine Marie-Antoinette. Croyant voir dans un commandant de la milice parisienne les traits du général William Kirk, ils se signalent à son intention. Il s'agissait en fait d'un quasi-sosie, et ils sont incarcérés. Par la suite, ils parviennent à se libérer et à quitter la prison. Pendant ce temps, le commandant de la milice parisienne a été pris par le chronogyre et envoyé en 1968, où il rencontre le général Kirk, qui s'avère être son lointain descendant. Les deux hommes se disputent la possession d'une bague qui pourrait incriminer encore plus Marie-Antoinette. Le commandant est renvoyé à son époque révolutionnaire. Un noble déguisé en commerçant (David Opatoshu) propose à Doug et Tony de les sortir de la ville s'ils l'aident en compensation à libérer Marie-Antoinette (Monique LeMaire), emprisonnée à la Conciergerie. Après l'avoir rencontrée, ils finissent par mener le Dauphin de France, Louis XVII, à un navire en partance pour les États-Unis. Le jeune officier qui les contrôle à l'embarquement se nomme Napoléon Bonaparte ; Tony ne peut pas résister à annoncer à l'homme qu'une magnifique destinée se présentera à lui dans les années à venir. Pendant cette discussion, qui avait pour but de détourner l'attention de Bonaparte, les deux fuyards ont pu s'embarquer sur le navire, qui lève l'ancre. Tony et Doug sont transférés dans le temps.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue française et discuter sans aucune difficulté avec les personnages français de l'épisode.

    Épisode 11 : L'Arme secrèteModifier

    Titre original
    Secret Weapon
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Theodore Apstein
    Invités
    Résumé détaillé
    • , Moscou, U.R.S.S. : les deux voyageurs temporels se matérialisent dans une rue de Moscou la nuit et y trouvent d'étranges objets - anachroniques - sur le sol, qui les invitent à prendre contact avec un espion américain.
    • 1968 : un général du Pentagone a en effet profité de cette occasion pour les lancer dans une opération d'espionnage concernant le projet soviétique top secret « A-13 ».
    • 1956 : Tony et Doug sont introduits dans le complexe A-13, semblable à Tic-Toc mais avec une dizaine d'années d'avance sur les américains. Ils sont amenés à travailler avec le savant responsable de cette invention, le professeur Anton Biraki (Nehemiah Persoff). La machine est testée avec plus ou moins de succès, notamment avec l'utilisation d'une cabine temporelle, mais elle n'est pas viable et s'avère dangereuse. Tony et Doug sont réexpédiés dans le temps par l'équipe du chronogyre.
    • 1968 : Anton Biraki vient de demander l'asile politique aux États-Unis mais le Pentagone le soupçonne de venir en fait espionner l'avance du projet Tic-Toc. Biraki est démasqué.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue russe et discuter sans aucune difficulté avec les personnages russes de l'épisode.

    Épisode 12 : Un piège mortelModifier

    Titre original
    The Death Trap
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Leonard Stadd
    Invités
    Résumé détaillé
    à Baltimore : les deux voyageurs temporels arrivent dans une grange pendant une réunion de conspirateurs qui veulent assassiner Abraham Lincoln (Ford Rainey) au moment où il va commencer sa présidence. Ce sont des disciples (dont les frères Gebhardt, Jeremiah et Matthew de l'abolitionniste John Brown qui ont l'espoir de provoquer ainsi une guerre entre les États du sud et ceux du nord, ce qui mènerait à la disparition finale de l'esclavage aux États-Unis. Tony et Doug vont tout faire pour les empêcher puisqu'ils savent que la guerre de Sécession débutera dans peu de temps (d'avril 1861 à avril 1865), et que Lincoln, qu'ils rencontrent, sera assassiné le 15 avril 1865. Comme dans d'autres épisodes de la série, au moment où l'équipe du chronogyre tente de téléporter les deux aventuriers, une erreur se produit : un jeune garçon, frère de Jeremiah, portant la bombe qui doit exploser et tuer Lincoln, se retrouve dans les locaux du Centre en 1968, avant d'être renvoyé à son époque d'origine. La fin de l'épisode voit Jemeriah abandonner son projet de tuer Lincoln.

    Épisode 13 : AlamoModifier

    Titre original
    The Alamo
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    • Rhodes Reason : Colonel William B. Travis
    • Jim Davis : Colonel James "Jim" Bowie
    • John Lupton : Capitaine Reynerson
    • Edward Colmans : Docteur Armandez
    • Alberto Monte : Sergent Garcia
    • Rodolfo Hoyos Jr. : Capitaine Rodriguez
    • Elizabeth Rogers : Mme Reynerson
    Résumé détaillé
    au Texas : Tony et Doug, les deux voyageurs temporels, arrivent au Fort Alamo, le tout dernier jour du siège, et ils apprennent que Davy Crockett est déjà mort. Sachant que les défenseurs du fort n'ont aucune chance de l’emporter face aux troupes mexicaines, ils tentent de convaincre le commandant William B. Travis (Rhodes Reason) ainsi que le colonel James Bowie (Jim Davis), d'abandonner les lieux avec ses hommes, ou au moins de faire évacuer les blessés. À la suite d'une erreur de l'équipe du chronogyre, William Travis est téléporté en 1968, où on lui confirme le triste sort qui attend la petite garnison. Il est réexpédié à son époque. Après quelques péripéties au cours desquelles Tony tente d'aller chercher un médecin en ville pour soigner des blessés au fort, l'attaque de l'armée mexicaine a lieu. Tony et Doug sont téléportés au moment où la bataille a déjà commencé et juste avant l'inévitable carnage.

    Épisode 14 : La Nuit des longs couteauxModifier

    Titre original
    The Night of the Long Knives
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    William Welch
    Invités
    Résumé détaillé
    , Désert du Thar, aux frontières des Indes et de l'Afghanistan. Les deux voyageurs dans le temps arrivent dans un désert où ils sont immédiatement attaqués par des cavaliers afghans. Alors que Tony Newman s'est fait tirer dessus et est laissé pour mort, Doug Phillips est fait prisonnier et emmené par les rebelles à leur camp où il est questionné par leur violent chef, Hara Singh (Malachi Throne). Un jeune homme, qui s'avère être le journaliste Rudyard Kipling (David Watson), sauve Tony et l'amène à la forteresse britannique toute proche. Pendant ce temps, le gouvernement britannique et son premier ministre Gladstone (Dayton Lummis), craignant une révolte généralisée des Afghans aux environs de la Passe de Khyber, ordonnent au commandant du fort de ne rien entreprendre contre la rébellion. Pour sa part, Tony entreprend une action désespérée pour faire libérer Doug. Après avoir réussi, les deux voyageurs reprennent leur périple temporel involontaire, réapparaissant en plein milieu d'un attentat.
    Commentaires
    Une partie du public fut surpris du titre, pensant que cet épisode faisait référence à la Nuit des Longs Couteaux, série d'assassinats politiques perpétrés par les nazis en Allemagne entre le et , et plus spécifiquement la nuit du 29 au .

    Épisode 15 : À la veille du 6 juinModifier

    Titre original
    Invasion
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    Résumé détaillé
    à Cherbourg : les deux voyageurs temporels comprennent rapidement qu'ils se trouvent à quelques kilomètres et deux jours avant le débarquement de Normandie. Ils sont capturés par la Gestapo. Un plan des Allemands permet à Tony de s'échapper pour qu'il les mène aux Résistants normands ; ceux-ci ont d'ailleurs un traître dans leurs rangs. Pendant ce temps, le docteur Kleinemann (John Wengraf), sous les ordres du Major Hoffman (Lyle Bettger), « lave le cerveau » de Doug par l'hypnose et l'administration de produits psychotropes, le transformant en sous-officier nazi. La confrontation entre les Nazis et les Résistants a lieu. Doug ne reconnaît pas Tony et tente de le tuer, mais Tony a le dessus et arrive à forcer le médecin Kleinemann à administrer un antidote à Doug.

    Épisode 16 : La Revanche de Robin des BoisModifier

    Titre original
    Robin Hood
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Leonard Stadd
    Invités
    Résumé détaillé
    • , Londres, Angleterre : les deux voyageurs temporels se retrouvent dans un château moyenâgeux, Tony dans un cachot et Doug en train d'assister à la première tentative par le comte de Huntington (Donald Harron), anciennement Robin des Bois, de faire signer au Roi Jean (John Crawford) la célèbre Magna Carta, une charte révolutionnaire qui doit réglementer les droits et obligations du roi et de ses sujets, sous menace de faire intervenir ses alliés.
    • 1968 : l'équipe du chronogyre envoie un radio-phare au Moyen Âge, objet mystérieux que Tony et Doug vont découvrir, ne pas utiliser et finalement abandonner dans le cachot...
    • 1215 : le comte de Huntington et Doug sont arrêtés et emprisonnés dans le cachot où se cache Tony. Tony et Doug arrivent à s'échapper du château et vont avertir les alliés du comte. Malgré la traîtrise de la baronesse Elmont (Erin O'Brien-Moore) mais avec l'aide de frère Tuck (Ronald Long) et de Petit Jean (John Alderson) ainsi que de leurs connaissances en chimie pour fabriquer des fumées soporifiques, Tony et Doug arrivent à délivrer le comte de Huntington. Finalement, les barons du royaume, après avoir pris d'assaut le château royal, font signer au roi Jean la Magna Carta.

    Épisode 17 : Le DuelModifier

    Titre original
    Kill Two by Two
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    Résumé détaillé
    • , sur une île en plein océan Pacifique : Tony et Doug se matérialisent sur Iwo Minami, une île du Pacifique pendant la Seconde Guerre mondiale, deux jours avant la bataille d'Iwo Jima. Ils maîtrisent un soldat japonais, le sergent Itsugi (Kam Tong), dont la fonction est de surveiller l'arrivée prochaine de la Marine américaine. Ils sont à leur tour fait prisonniers par un officier japonais au comportement suicidaire, le lieutenant Nakamura (Mako). Celui-ci les relâche pour jouer avec eux au « jeu du chat et de la souris » sur l'île en leur accordant une longueur d'avance mais pas d'armes.
    • 1968 : au siège du projet Tic-Toc, l'équipe du chronogyre, pour identifier l'île sur laquelle se trouvent Tony et Doug, se fait aider d'un scientifique, le propre père du lieutenant Nakamura, le vieux Dr Nakamura (Philip Ahn). Cela ne va pas se passer comme prévu puisque le Dr Nakamura va tenter de sauver son fils de la mort.
    • 1945 : après quelques péripéties et quelques explosions, Tony et Doug arrivent à s'en sortir et sont téléportés dans le temps et l'espace puisqu'ils se matérialisent dans un étrange vaisseau spatial…
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue japonaise et discuter sans aucune difficulté avec les personnages japonais de l'épisode.

    Épisode 18 : Ceux qui viennent des étoilesModifier

    Titre original
    Visitors from Beyond the Stars
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    • Jan Merlin : Centauri
    • Fred Beir : Taureg
    • Gary Haynes : Le député
    • Ross Elliott : Le shérif
    • Tris Coffin : Crawford
    • Byron Foulger : Williams
    • John Hoyt : Le chef extraterrestre
    Résumé détaillé
    • 1885 : les deux voyageurs temporels se trouvent dans un vaisseau spatial extraterrestre stationné au-dessus des États-Unis. Deux extraterrestres les menacent avec une sorte de pistolet. Un système leur permet de communiquer en anglais : les extraterrestres leur annoncent qu'ils vont s'emparer de toutes les protéines disponibles sur la Terre et que la vie va disparaître ensuite de sa surface. « Toute résistance est impossible » précisent-ils. Grâce à leur technologie, les extraterrestres ont soumis Doug à leur volonté. Tony tente d'avertir le shérif de la ville Ross Elliott pour contrer les envahisseurs.
    • 1968 : deux extraterrestres apparaissent dans le chronogyre et promettent de ne plus menacer la Terre si leur vaisseau peut s'en aller sain et sauf.
    • 1885. Tout se règle rapidement : les extraterrestres s'en vont et Tony et Doug sont transférés dans le temps.

    Épisode 19 : Le Fantôme de NéronModifier

    Titre original
    The Ghost of Nero
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Leonard Stadd
    Invités
    Résumé détaillé
    • , dans les Alpes en Italie : Tony et Doug se matérialisent à proximité de la Villa Galba pendant la Première Guerre mondiale et se réfugient dans sa cave pour éviter des bombardements. Ils sont témoins d'un événement étrange : un officier d'un détachement allemand se fait poignarder sous leurs yeux par une force invisible après qu'une tombe marquée Néron a été mise à jour. Tony et Doug, pour ne pas être accusés de ce meurtre par les autres soldats allemands, quittent la cave et trouvent refuge dans la maison. Ils rencontrent le maître des lieux, le comte Galba (Eduardo Ciannelli), descendant de l'empereur romain Galba. Les Allemands envahissent la demeure et l'utilisent pour observer les mouvements des troupes italiennes dans la vallée. Un officier allemand est possédé par le fantôme de Néron dans le but de tuer le descendant de Galba, que Néron tient pour son assassin. Par la suite, le fantôme s'empare aussi de Tony pour arriver à ses fins vengeresses.
    • 1968 : pour aider Tony, l'équipe du chronogyre se fait aider d'un spécialiste en paranormal qui suggère d'envoyer une puissante d'un million de volts dans le corps de Tony pour éloigner le fantôme. Cela a pour résultat de transférer le fantôme de Néron dans le tunnel temporel de 1968, ce qui le détraque légèrement, avant que le fantôme soit réexpédié en 1915.
    • 1915 : l'armée italienne reprend possession de la villa et le fantôme de Néron s'empare alors définitivement, pour restaurer la gloire de César, de l'âme d'un jeune officier nommé Benito Mussolini.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre les langues allemande et italienne et discuter sans aucune difficulté avec les personnages allemands et italiens de l'épisode.

    Épisode 20 : Les Trompettes de JérichoModifier

    Titre original
    The Walls of Jericho
    Première diffusion
    Réalisation
    Nathan Juran
    Scénario
    Ellis St. Joseph
    Invités
    Résumé détaillé
    1550 av. J.-C., près de Jéricho en Israël. La ville de Jéricho est assiégée par les Hébreux. Tony et Doug arrivent à convaincre Josué de leur origine et ce dernier les envoie espionner la ville, conformément au texte biblique. Doug est fait prisonnier lorsqu'il tente de sauver une jeune femme, Shala, destinée à être sacrifiée par le grand prêtre Malek de Timoc. Tony, ayant pu s'échapper, est accueilli chez Rahab (Myrna Fahey), la sœur de Shala. Leur père est l'architecte du palais et connaît tous les passages secrets. Tony peut ainsi rejoindre la tour dans laquelle Doug est enfermé pour le libérer. Le Grand prêtre ordonne que la ville soit fouillée maison par maison. Tony et Doug échappent aux soldats, mais la servante Ahza court les dénoncer. Doug parvient à s'enfuir, mais Tony et Rahab sont capturés. Les trompettes des Hébreux - la voix de Dieu - font tomber les murailles de la ville ; néanmoins le Dr Ann MacGregor observe que c'est en fait un fort cyclone qui en est responsable. Le Grand prêtre Malek est écrasé par la statue de Timoc, tandis que Tony et Doug disparaissent dans le temps.
    Commentaires
    • La diffusion de cet épisode a été interrompue par un bulletin d'actualités urgent concernant la mort des trois astronautes Virgil Grissom, Edward White et Roger Chaffee dans l'incendie du module Apollo 1.
    • Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue hébraïque d'il y a 3 000 ans et discuter sans aucune difficulté avec les personnages hébreux de l'épisode.

    Épisode 21 : L'Idole de la mort (ou Le Masque d'or)Modifier

    Titre original
    Idol of Death
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    Résumé détaillé
    • , près de Veracruz au Mexique : Hernán Cortés (Anthony Caruso), lors de la conquête de l'Empire aztèque par les Espagnols, veut obtenir de la famille royale Tlaxcalan qu'il a capturée un masque d'or, symbole de l'autorité. Tony et Doug essaient de l'empêcher mais sont eux-aussi capturés. Ayant révélé la cachette dans une grotte, le roi et la reine sont tués, puis Cortès s'en va, contemplant sa flotte qu'il a ordonné de faire brûler pour empêcher toute rébellion de la part de ses troupes. Le prince héritier ainsi que Tony et Doug peuvent s'échapper et tentent de retrouver le masque sacré avant l'Espagnol.
    • 1968 : l'équipe du chronogyre se fait aider par un spécialiste de ces événements, Castillano. Celui-ci s'intéresse plus à récupérer le masque pour lui-même que de localiser précisément le lieu où se trouvent Tony et Doug. Le masque est téléporté au XXe siècle puis à nouveau au XVIe siècle.
    • 1519 : Finalement le prince héritier s'empare du masque en toute confiance pour son avenir, tandis que Tony et Doug sont envoyés dans le temps.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre la langue espagnole et la langue indienne et discuter sans aucune difficulté avec les personnages espagnols et indiens de l'épisode.

    Épisode 22 : Billy le kidModifier

    Titre original
    Billy the Kid
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    William Welch
    Invités
    Résumé détaillé
    • , Nouveau-Mexique, États-Unis : les deux voyageurs dans le temps se retrouvent à Lincoln au Nouveau-Mexique et sont immédiatement les témoins du meurtre d'un assistant du shérif par le célèbre Billy the Kid (Robert Walker Jr.). Après que Doug eut tiré sur Billy the Kid, laissé pour mort, Tony et Doug parviennent à s'échapper.
    • 1968 : au siège du projet Tic-Toc, l'équipe du chronogyre ne comprend pas la mort de Billy the Kid puisque celle-ci n'intervient historiquement que quelques semaines plus tard, le 14 juillet 1881.
    • 1881 : on apprend que Billy the Kid a été sauvé par la boucle de son ceinturon. Le jeune homme part à la poursuite des deux aventuriers. Grâce à une intervention vocale de l'équipe du chronogyre, le meurtrier est alors fait prisonnier par Tony et Doug. Pendant que Tony va avertir le shérif Pat Garrett (Allen Case) de leur prise, Doug laisse, par mégarde, Billy s'échapper alors que son équipe de bandits arrivait à sa rescousse. En ville, Tony est pris pour Billy the Kid et emprisonné. Les villageois veulent pendre Tony alias Billy, mais Pat Garrett lui permet de s'échapper. Finalement, Billy the Kid est arrêté par Pat Garrett lors d'un duel avec Doug. Les voyageurs se dématérialisent.

    Épisode 23 : L'Île de l'homme mortModifier

    Titre original
    Pirates of Deadman's Island
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Barney Slater
    Invités
    Résumé détaillé
    • , en Méditerranée au nord de l'Afrique : Tony et Doug se matérialisent sur un navire pirate pendant la Première guerre barbaresque. Capturés, ils sont amenés sur une île devant le capitaine Beal (Victor Jory), chef des pirates. Un autre otage, Armando (Pepito Galindo), neveu du roi d'Espagne, les sauve d'une exécution sommaire. Après plusieurs tentatives d'évasions sans succès, Tony, Doug et Armando sont encore sauvés d'une mort certaine par l'arrivée de la flotte américaine, placée sous les ordres du capitaine Stephen Decatur (Charles Bateman). Des batailles s'enchaînent, où Tony est blessé, où Tony nage ensuite jusqu'à un navire américain, où Doug et Armando sont emmenés sur un navire pirate.
    • L'équipe du chronogyre transfère par erreur le capitaine Beal dans les installations du Centre ; désorienté, l'homme réagit en prenant en otage la Dr Ann MacGregor. Elle le persuade de repartir dans son époque, où il se fait tuer dès son arrivée.
    • Comme Doug et Armando ont été gravement blessés, un médecin de l'équipe du chronogyre, le Dr Benjamin Berkhart (Regis Toomey), demande à être transféré pour les soigner. Alors que celui-ci décide de rester à cette époque pour se rendre utile, les voyageurs du temps sont téléportés dans une autre époque.

    Épisode 24 : Chasse à travers le tempsModifier

    Titre original
    Chase Through Time
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Carey Wilber
    Invités
    Résumé détaillé
    • Le récit débute par l'action de Raul Niman (Robert Duvall), un saboteur-espion, qui place une bombe au siège du projet Tic-Toc ; découvert et poursuivi par les gardes de la sécurité, il ne peut s'échapper qu'en utilisant le chronogyre, qui l'expédie en 1547, à proximité du Grand Canyon. Or c'est justement à cette époque qu'ont été envoyés Doug et Tony, qui doivent obtenir de lui l'emplacement de la bombe.
    • Les trois hommes sont soudainement transférés à une autre époque, très lointaine dans le futur. Tony et Doug se matérialisent en l'an 1 000 000, au sein d'une société étrange dirigée par une caste d'humains. À cette époque, la société est une structure répressive basée sur le modèle des insectes sociaux et les hommes vivent dans des sortes de ruches. Niman, pour sa part, a été téléporté neuf années avant l'année de Doug et Tony. Lorsque les deux aventuriers arrivent, cela fait donc neuf ans qu'il aide le chef de la société humaine à construire une machine à voyager dans le temps pour lui permettre de propager à travers le temps la structure de la société. Tony et Doug sont forcés à participer à ce projet.
    • L'équipe du chronogyre arrive à déplacer à une autre époque Tony, Doug, Niman ainsi que deux personnes du futur : les cinq téléportés se retrouvent en l'an 1 000 000 avant notre ère, au milieu de sauriens qui les poursuivent dans des forêts tropicales. Après quelques péripéties qui amènent les cinq voyageurs dans l'alvéole géante d'une ruche préhistorique, Niman est forcé de révéler l'endroit exact où il a placé la bombe. L'équipe du chronogyre trouve donc la bombe et la désamorce. Doug, Tony et les deux êtres du futurs sont téléportés à une autre époque, tandis que Niman est abandonné seul, avec un sort peu enviable puisqu'il doit faire face à l'arrivée prochaine d'insectes géants.

    Épisode 25 : Le Retour de MachiavelModifier

    Titre original
    The Death Merchant (trad. litt. : « Le Marchand de mort »)
    Première diffusion
    Réalisation
    Nathan Juran
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Invités
    Résumé détaillé
    , Comté d'Adams (Pennsylvanie), États-Unis : les deux voyageurs dans le temps se retrouvent en pleine Guerre de Sécession, à la célèbre Bataille de Gettysburg. Un homme étrange vêtu de rouge, accompagné d'un dogue, passe devant eux puis devant les soldats de l'Union. L'esprit de Tony est complètement bouleversé par l'effet de tirs d'artillerie mais Tony est secouru à distance par l'équipe du chronogyre. Tony (souffrant d'amnésie) et Doug sont séparés, le premier parmi les Sudistes, le second avec les Nordistes. Les Nordistes comme les Sudistes recherchent un dépôt de munitions volées et détenues par un certain Michaels (Malachi Throne). Ce Michaels s'avère être Nicolas Machiavel, l'homme étrange en rouge, qui a été transféré par erreur par le chronogyre (il détient la même signature temporelle que Doug). Tous sont finalement confrontés : Doug, Tony (toujours amnésique) et Machiavel dont le but est de donner les munitions au Sud car la guerre est, selon lui, beaucoup plus intéressante lorsque les parties sont à égalité de chances. Un pugilat entre Doug et Tony restitue la mémoire à ce dernier, suivi d'un combat à l'épée entre Doug et Machiavel. L'équipe du chronogyre réussit à renvoyer Machiavel chez lui en 1519 et Tony et Doug quelque part dans le temps.

    Épisode 26 : L'Attaque des barbaresModifier

    Titre original
    Attack of the Barbarians
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    Robert Hamner
    Résumé détaillé
    XIIIe siècle, Asie de l'Est. En pleine steppe asiatique, Tony et Doug sont capturés par des Mongols et amenés dans la yourte de leur chef, Batu Khan (Arthur Batanides), petit-fils de Gengis Khan et en pleine confrontation avec Kubilai Khan. Tony est torturé pour révéler ce qu'il sait concernant la forteresse de Kubilai Khan. L'évolution des événements permet à Doug et Tony de s'échapper du camp et de rencontrer Marco Polo (John Saxon). Les trois hommes se réfugient dans la forteresse de Kubilai Khan, où Tony tombe amoureux de la princesse Sarit (Vitina Marcus), la fille unique de Kubilai. Batu, qui veut épouser Sarit afin d'unir derrière lui les peuples mongols, arrive à la faire capturer par ses hommes mais Tony et Doug la délivrent ensuite. Tony comprend que son amour pour Sarit est un amour impossible, et le dit à la princesse. Batu lance une offensive sur la forteresse ; Tony et Doug, grâce à du nitrate de potassium et des détonateurs envoyés par le général Kirk par le chronogyre, fabriquent des obus pour la défendre. Les soldats de la forteresse repoussent l'attaque et les deux aventuriers sont téléportés dans le temps.
    Commentaires
    Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre le langage de mongols du XIIIe siècle et discuter sans aucune difficulté avec les personnages mongols de l'épisode.

    Épisode 27 : Merlin l'EnchanteurModifier

    Titre original
    Merlin the Magician
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    William Welch
    Invités
    Résumé détaillé
    L'épisode débute par l'apparition inattendue dans le tunnel du temps en 1968 de Merlin l'Enchanteur, qui fige tout le personnel, y compris Tony et Doug qu'il a ramenés dans le présent pour les instruire d'une mission. Il les envoie en l'an 544 en Cornouailles afin d'aider le chevalier Arthur Pendragon (futur Roi Arthur) dans sa lutte contre les envahisseurs Vikings. Dans une bataille contre ces derniers, Doug est grièvement blessé, et Tony et Arthur sont capturés. On constate à cette occasion que le Dr Ann MacGregor semble éprouver des sentiments pour Doug en apprenant qu'il risque de mourir. Merlin empêche l'équipe du chronogyre d'intervenir et de téléporter les deux aventuriers. Doug se réveille dans le château du roi Léodagan où il est soigné par sa fille Guenièvre ; sa blessure a été préalablement rendue inoffensive par un sortilège de guérison de Merlin. Doug s'échappe pour aller délivrer Tony et Arthur qui sont aux mains des Vikings. Guenièvre l'a suivi et elle et Doug sont aussi capturés. Le chef viking Wogan (Vincent Beck) interroge la princesse pendant que Tony, Doug et Arthur, aidés de Merlin, s'échappent de leur cellule commune grâce à une petite expérience de physique (de la vapeur sous pression). Après de nouveaux incidents, les Vikings sont battus, Wogan est tué par Doug dans un combat à l'épée. Merlin apprend aux deux aventuriers que le mariage entre Arthur et Guenièvre va bientôt avoir lieu et qu'il va leur offrir une table ronde… Au moment où il leur annonce qu'Arthur envisage de les nommer chevaliers, Tony et Doug disparaissent dans le temps.
    Commentaires
    • Les personnes chargées des doublages des voix américaines changent à partir de cet épisode, et ce jusqu'à la fin de la série.
    • Comme dans d'autres épisodes de la série où la différence de langues n'est jamais évoquée, on peut s'étonner que les deux voyageurs temporels puissent comprendre le langage de Saxons et de Vikings du VIe siècle et discuter sans aucune difficulté avec les personnages saxons et vikings de l'épisode.

    Épisode 28 : Les KidnappeursModifier

    Titre original
    The Kidnappers
    Première diffusion
    Réalisation
    Scénario
    William Welch
    Invités
    Résumé détaillé
    An 8433, sur une planète en orbite autour de l’étoile Canopus. Un extraterrestre voyageant dans le temps nommé OTT (Official Time Traveler) apparaît dans le chronogyre et capture la Dr Ann McGregor. L'équipe du chronogyre trouve ensuite une carte métallique munie de coordonnées spatiales et temporelles et y expédie Tony et Doug. Ott revient peu après et s'empare du convertisseur espace-temps du chronogyre, afin que les humains de 1968 ne puissent pas venir en aide aux deux aventuriers. Pendant ce temps, Tony, Doug et Ann apprennent qu'ils ont été capturés par des extraterrestres menés par « Le Curateur » pour être intégrés à une banque de données universelle concernant la planète Terre. Ils risquent de devenir des pièces de musée, à l'instar de trois personnages historiques dont ils font connaissance dans l'antre des extraterrestres : Cicéron, Érasme et Hitler. Les trois captifs arrivent à éviter cela et découvrent le point vulnérable des extraterrestres : ceux-ci prennent toute leur énergie de la lumière de leur soleil et sont dans un état végétatif pendant la nuit. Les trois aventuriers recherchent activement le convertisseur espace-temps pendant l'endormissement de leurs ravisseurs, le trouvent, et parviennent à faire réexperdirer Ann, munie du convertisseur, au XXe siècle, tandis que Tony et Doug sont téléportés dans une autre époque.

    Épisode 29 : Les Aventuriers de l'espaceModifier

    Titre original
    Raiders from Outer Space
    Première diffusion
    Réalisation
    Nathan Juran
    Scénario
    Bob Duncan, Wanda Duncan
    Résumé détaillé
    , dans le désert, près de Khartoum au Soudan. Tony et Doug se matérialisent au milieu de la Bataille de Khartoum qui oppose l'Empire britannique aux forces autochtones. Ils essaient de se cacher mais sont capturés par des extraterrestres qui veulent conquérir la Terre. Pendant que les extraterrestres tentent de s'emparer de toutes les connaissances scientifiques de Doug au moyen d'une machine, Tony doit être exécuté dans le désert. Heureusement, des soldats britanniques empêchent cette exécution. L'équipe du chronogyre arrive à délivrer Doug, mais les extraterrestres répliquent en expédiant une bombe dans le chronogyre qui doit bientôt exploser. Après être allés à Khartoum chercher des explosifs, Tony et Doug parviennent à pénétrer dans la base extraterrestre pendant que l'équipe du projet Tic-Toc réexpédie la bombe dans cette même base, qui explose et est totalement détruite. Tony et Doug ont pu être transférés dans le temps suffisamment vite.

    Épisode 30 : La Cité de la terreurModifier

    Titre original
    Town of Terror
    Première diffusion
    Réalisation
    Herschel Daugherty
    Scénario
    Carey Wilber
    Invités
    Résumé détaillé
    , Cliffport (ville fictive) dans le Maine, aux États-Unis : les voyageurs dans le temps se retrouvent dans la cave d'un hôtel contenant un équipement électronique sophistiqué, qui visiblement n'appartient pas au XXe siècle. Ils rencontrent la gérante de l'hôtel qui les immobilise. Ils sont libérés par l'équipe du chronogyre et tentent de s'enfuir, mais un champ de force entourant la petite ville les en empêche. Tony et Doug rencontrent des habitants qui sont tous figés, sans vie apparemment, sauf un couple de jeunes gens. Ils apprennent que des extraterrestres se sont emparés de la ville, qu'ils ont transformée comme base pour s'emparer de tout l'oxygène terrestre pour leur planète d'origine, Andros. Après une course poursuite entre les extraterrestres et les aventuriers à travers la ville, Tony et Doug arrivent à dynamiter le repaire des extraterrestres. Ils sont transférés dans le temps et se matérialisent à bord du paquebot Titanic, quelques heures avant qu'il ne sombre…
    Commentaires
    Fin de l'épisode : cf. #Épisode 1 : Rendez-vous avec hier.

    Notes et référencesModifier

    NotesModifier

    1. Soit plus de 476 milliards de dollars valeur 2015, soit plus deux fois le budget de la NASA de l'époque dans la réalité.

    RéférencesModifier