Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Épire (homonymie).

L'Épire ancienne, en latin Epirus vetus, était une province romaine de l'antiquité tardive située sur la côte ouest de la Grèce.

LocalisationModifier

La province se situait plus ou moins dans les mêmes frontières que la région grecque actuelle d'Épire, et couvrait en plus une partie de l'actuelle Albanie. C'était une région côtière prospère durant l'antiquité.

HistoireModifier

À l'origine, l'Épire était un royaume grec qui contrôlait une partie des Balkans et la pointe Sud de l'Italie. L'organisation de l'armée d'Épire était très proche de celle de l'armée de Macédoine, et s'appuyait sur les phalanges et sur une cavalerie lourde. Le roi d'Épire le plus célèbre est Pyrrhus Ier, roi de la tribu des Molosses, qui vainquit plusieurs armées romaines, au prix d'un grand nombre de morts dans ses propres troupes (d'où l'expression de victoire à la Pyrrhus). Le royaume d'Épire fut intégré à la province romaine de Macédoine créée en 146 av. J.-C., et Auguste y fonda la cité de Nicopolis (« ville de la victoire ») en 36 av. J.-C. pour commémorer sa victoire d'Actium contre Antoine.

La province romaineModifier

L'Épire ancienne fut créée en 395, et faisait partie de l'Empire romain d'Occident. Elle fut créée à partir de la province antérieure de Macédoine, divisée en 305 pour la partager entre les deux parties de l'Empire romain. Cette province tardive faisait partie du diocèse de Macédoine, lui-même inclus dans la préfecture du prétoire d'Illyrie, et elle comprenait l'Épire antique, l'Acarnanie et les îles de Corcyre et d'Ithaque. La capitale choisie pour la province était Nikopolis d'Épire. Après la chute de l'Empire romain d'occident, la province passe sous le contrôle de l'Empire romain d'orient.