Émile Paraf

ingénieur français

Émile Paraf (Mulhouse, - Paris, [1]) est un ingénieur et industriel français, ingénieur conseil de la Compagnie des forges de Châtillon-Commentry et Neuves-Maisons, directeur général de la Société des mines et fonderies de Pontgibaud et de l'usine des Couëron, administrateur de la Société nouvelle des téléphones, de la Société métallurgique de Knutange, de la Société nouvelle des Terres-Rouges, de la Société Minerais et Métaux, de la Compagnie française du Levant, de la Compagnie industrielle d'assurances maritimes, de la Société de Manganèse.

Émile Paraf
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Paris 9e
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
Membre de
Chambre syndicale des fabricants et constructeurs de matériel de guerre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Distinction

BiographieModifier

Né à Mulhouse, dans une famille de la bourgeoisie intellectuelle juive, marié à Inès Sourdis, fille du banquier Mardochée Sourdis (maire du Port-Marly et propriétaire du château du Val-André) et belle-sœur de Gustave Simon, il est le père de Jacques Paraf et de Pierre Paraf, ainsi que le grand-père du Pr Jean Bernard, fils d'Andrée-Marguerite Paraf (1885-1920).

CarrièreModifier

OuvragesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier