Ouvrir le menu principal

Émile Hamilius

joueur de football et homme politique luxembourgeois

Émile Hamilius
Image illustrative de l’article Émile Hamilius
Émile Hamilius
Biographie
Nationalité Drapeau : Luxembourg Luxembourgeois
Naissance
Lieu Esch-sur-Alzette, Luxembourg
Décès (à 73 ans)
Lieu Luxembourg (Luxembourg)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Défenseur
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
  Drapeau : Luxembourg CS Fola
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1920-1924 Drapeau : Luxembourg Luxembourg 1 (0)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Émile Hamilius, né le à Esch-sur-Alzette et mort le à Luxembourg, est un footballeur et homme politique luxembourgeois.

BiographieModifier

Carrière footballistiqueModifier

En tant que milieu de terrain, Émile Hamilius est international luxembourgeois à deux reprises en 1920 et 1924[1]. Il participe aux jeux olympiques de 1920, comme titulaire contre les Pays-Bas, mais le Luxembourg est éliminé au premier tour. Il joue dans le club de CS Fola.

Il est président de la Fédération luxembourgeoise de football entre 1950 et 1961.

Carrière militaireModifier

Hamilius sera major d’Infanterie de l’Armée luxembourgeoise[2], grand officier de l’ordre du Mérite d’Adolphe de Nassau et de l’ordre de la Couronne de chêne mais aussi commandeur de la Légion d’honneur (France) et grand officier de l’ordre national du Mérite (France), après son passage à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr.

Carrière politiqueModifier

Il s'implique dans la politique du pays, ainsi que dans l'Europe. Membre du Parti démocratique (Luxembourg), il est maire de la capitale luxembourgeoise entre 1946 et 1963, siège durant trois mandats à la Chambre des députés (1937-1940, 1945-1958, 1959-1964). Il est aussi président du Conseil des communes et régions d'Europe entre 1953 et 1959.

FamilleModifier

Il a un fils, Jean Hamilius, qui participe en tant qu'athlète aux Jeux olympiques de 1952 et s'engage au sein du même parti politique que son père.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier