Émile Calando

amateur d'art et collectionneur français
Émile Calando
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Émile Louis Dominique CalandoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Émile Louis Dominique Calando, né le à Passy[1] et mort à Paris le [2], est un amateur d'art et collectionneur français, spécialiste du dessin.

Famille modifier

Émile Calando est le fils de Pierre Dominique Calando, un entrepreneur parisien originaire de Ger dans la manche. Ce dernier parti s'installer à Paris en 1826 comme Maitre "plombier-fontainier". Dans un Paris en pleine évolution, ses services sont très demandés par la ville. Décédé subitement dans un accident de canalisation en 1854, il laisse à sa veuve et deux enfants, assez d'argent pour leur permettre de vivre confortablement. Au moment du décès de son père, Émile Calando n'a que 14 ans. On ne connait pas exactement sa formation, peut être droit ou histoire, toujours est-il que le voyage en Italie qu'il effectue en 1866, le marque durablement.

Le collectionneur modifier

Très tôt Émile Calando se met à fréquenter les salles des ventes et procède à des achats réguliers. Habitué de l'Hôtel Drouot, contemporain de Caillebotte dont la famille est originaire du même village de Ger en Normandie, il se forge rapidement la réputation d'un acheteur avisé de dessins.

Sa marque[3] a été apposée sur plus de 3000 dessins, la collection a été vendue au cours du temps et dispersée. À sa mort une grande vente eut lieu à Drouot avec Paul Roblin [4] comme expert et donna lieu à la publication d'un catalogue [5]. C'est au cours de cette vente que fut vendu la fameuse esquisse de Goya "Le joueur de tambourin"[6]. Une donation importante a été faite au musée du Louvre [7] dans les années 1970. Il n'est pas rare de retrouver certains dessins dans des ventes publiques [8].

Notes et références modifier

  1. Archives en ligne de Paris, fichiers de l'état civil reconstitué, cote V3E/N 375, vue 50/51
  2. Acte de décès (avec âge et lieu de naissance) à Paris 16e, n° 487, vue 8/31.
  3. Fondation Custodia, « Les Marques de Collections de Dessins & d'Estampes: L.837 », sur www.marquesdecollections.fr (consulté le )
  4. « Paul Roblin (1853?-1908) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le )
  5. Catalogue de dessins anciens, gouaches et aquarelles principalement de l'école française du XVIIIe siècle... composant la collection de M. E. Calando... / [expert] Paul Roblin, s.n.s.n., (lire en ligne)
  6. (en) « Goya tambourin dessin », sur sothebys.com, (consulté le )
  7. Musée du Louvre Cabinet des dessins, Acquisitions du Cabinet des dessins : 1973-1983, Ministère de la culture, Editions des musées nationaux, (ISBN 978-2-7118-0257-9, lire en ligne)
  8. « Dessins anciens et du 19e siècle | Vente n°2017 | Lot n°74 | Artcurial », sur www.artcurial.com (consulté le )