Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éloge (homonymie).

Un éloge paradoxal est un texte écrit dans le but de louer un objet trivial, une personne ou un défaut habituellement blâmés par la société, à des fins comiques ou satiriques.

Par exemple, dans Dom Juan de Molière, le valet Sganarelle fait l'éloge du tabac (Acte I Scène 1) ensuite le héros (Dom Juan) fait l'éloge de l'infidélité amoureuse (Acte I Scène 2) et de l'hypocrisie (Acte V Scène 2). C'est aussi un exercice de style à la mode au XVIe siècle.

BibliographieModifier

  • Patrick Dandrey, L’Éloge paradoxal : de Gorgias à Molière, Paris, Presse universitaire de France, coll. « Écriture », , 340 p. (ISBN 2-13-048375-5)
  • Anna Ogino, Les éloges paradoxaux dans le Tiers Livre et le Quart Livre : enquête sur le comique et le cosmique à la Renaissance, Tokyo, France-Tosho, , VII-176 p. (présentation en ligne)

Liens externesModifier