Élizabeth Prouvost

photographe française

Élizabeth Prouvost, née le , est une photographe française. Elle a été directrice de la photographie et réalisatrice dans le cinéma.

BiographieModifier

1966 : A le choix entre le couvent ou la faculté de pharmacie. Opte pour la seconde.

1970 : Éblouie par ses premiers pas sur un plateau de cinéma, où elle joue le rôle d’une monitrice de colonie de vacances avec Alain Cunny dans le film de Pascal Aubier «  Valparaiso, Valparaiso ». Elle abandonne les éprouvettes pour la caméra et la lumière.

1972 : Comédienne dans « Le soldat et les trois sœurs », film de Pascal Aubier. Prix Jean Vigo 1973.

1976 : Premier film important comme assistante caméra sur le film d’Agnès Varda « L’une chante, l’autre pas ».

1986 : Devient une des premières cheffes-opératrices françaises sur « Une table pour six », de Gérard Vergez .

1986 : Rencontre l'écrivain et scénariste Jean Streff, qu'elle épouse quatre ans plus tard.

1990 : Mention spéciale à la Caméra d'or au festival de Cannes pour l'image de « Farendj », film de Sabine Prenczina avec Tim Roth.

1992 : Réalisatrice de « Stellaplage » avec Catherine Jacob et Dominique Pinon.

1993 : Début de sa carrière de photographe.

1994 : « Déligatures », première exposition personnelle de photographies sur le corps la galerie Jean-Claude Riedel (Paris).

1995 : Sortie de « Edwarda » (d'après le roman de Georges Bataille), son premier livre de photographies, chez Jean-Pierre Faur éditeur, avec une exposition chez Baudouin Lebon.

1997 : Exposition de portraits de Mâcha Méril à la Maison Européenne de la Photographie à Paris.

2002 : Début du projet 100 portraits imaginaires avec Françoise Prouvost.

2003 : Tournage à Saint Pétersbourg de « Ceux qui aiment ne meurent jamais », film de Christophe Malavoy.

2007 : S’installe dans un atelier à côté de la Bastille (Paris).

2008 : Abandonne définitivement le cinéma pour la photographie

2009 : Entrée à la galerie Agathe Gaillard

2009 : «  Magdeleine à corps et à Christ », premier livre avec Claude Louis-Combet chez Fata Morgana. D’autres livres suivront...

Outre les expositions personnelles (Galerie Agathe Gaillard, Till Richter Museum (Allemagne), Maison Jules Roy à Vézelay…), participations régulières à des expositions collectives (A l’enseigne des Oudins, Musée de l’Oise (Mudo)…).

Réalisation d’ouvrages de bibliophilie (Editions Dumerchez, Fata Morgana, Les Cahiers du Museur…).


ExpositionsModifier

Expositions personnellesModifier

  • 2019 - Les voies du secret, Exposition à l’espace Arthur Batut, Labruguière.
  • 2018 - Regards croisés, sur une photo, Signature avec Charlotte Rampling du livre d’artiste édité chez Bernard Dumerchez, à la galerie mpk Suzanne Tarasiève, Paris.
  • 2018 - Les saintes de l'abîme, Maison Jules Roy, Vézelay.
  • 2018 - Maldoror, Signature du livre d’artiste édité chez ARH-CJH à la galerie Agathe Gaillard, Paris.
  • 2018 - Ce que nous voyons, ce qui nous regarde, Aux Soins Palliatifs de Troyes.
  • 2017 - Katharsis, Le jeu secret, Till Richter Museum, Buggenhagen (Allemagne).
  • 2016 - Les guenilles, edwarda, Exposition des photographies et présentation du livre d'artiste, La Cave Show Room Gallery/Les Fileuses, Paris.
  • 2014 - L’Enfer,   Avec signature du livre d’artiste. Galerie Agathe Gaillard, Paris.
  • 2013 - Figures d’effroi, Une rencontre avec Catherine de Clippel. La maison des arts, Vaison la Romaine.
  • 2011 - Les Radeaux, Galerie Agathe Gaillard, Paris.
  • 2011 - Véronique, Espace Epson/Prophot, Paris.
  • 2010 - Ô Dieu, entaure-moi, Signature du livre chez Agathe Gaillard, Paris.
  • 2005 - 100 portraits imaginaires, Espace Dupon Bastille, Paris.
  • 2004 - 100 portraits imaginaires, Fnac Digital, Paris.
  • 2003 - Transes-Parence, Le Lieu, Saint-Jean-Cap-Ferrat.
  • 2001 - Exposition Elizabeth Prouvost, Espace commines, Paris.
  • 1999 - Déliquescence, Galerie Mantoux-Gignac, Paris.
  • 1999 - Thanatofoto, Le Pez-nerfs, Villeurbanne.
  • 1997 - Portraits de Macha Méril, Pour la sortie du livre « J’aime pas », Maison Européenne de la Photographie, Paris.
  • 1997 - Edwarda, Espace des Arts Confondus, Villeurbanne.
  • 1997 - Edwarda, Centenaire de la naissance de Georges Bataille, Billon.
  • 1995 - Edwarda, Galerie Baudouin Lebon, Paris.
  • 1995 - Elizabeth Prouvost, photographies, Pierre Chart, peintures, Villa des Arts, Paris.
  • 1994 - Impudences, Galerie Dmochowski, Paris.
  • 1994 - Déligatures, Galerie Jean-Claude Riedel, Paris.

Expositions collectivesModifier

  • 2019 - Corps invisibles, Théâtre de verre, Paris.
  • 2019 - Selfies, Exposition collective à l’atelier Oblik, Clichy.
  • 2019 - Un après-midi en enfer, Atelier Michel Haillard, Paris.
  • 2019 - Mouvement [Capturé], Biennale Nationale de Photographie de Danse, Montauban.
  • 2019 - Exposition Stéphane Fromm &..., Galerie Convergences, Paris.
  • 2018 - Exposition «  Bernard Dumerchez, Éditeur, une vie de livres & d’art », Musée de l’Oise (Mudo), Beauvais.
  • 2018 - Bestiaire, Herbier et autres Bestioles, Jonathan J. Abbou & Elizabeth Prouvost, Galerie G. SPOT, Paris.
  • 2017 -Hommage à la beauté, Nouvelle Galerie Agathe Gaillard, Paris.
  • 2017 - Anges obscurs,   démons radieux, Atelier Michel Haillard, Paris.
  • 2016 - RPPC ( Rencontres Parisiennes de la Photographie Contemporaine), Marché Dauphine, Saint-Ouen.
  • 2016 - Désordres d’Eros, Galerie Luc Berthier, Paris.
  • 2015 - La Cave Show Room Gallery, Signatures d’ouvrages par différents artistes, Paris.
  • 2010 - Le hasard profite aux esprits préparés, Mois de la photo, Galerie Agathe Gaillard, Paris.
  • 2010 - Corps et âmes, Exposition à la MJC de Neuilly-sur-Seine
  • 2009 - Corps sacré, Signature du livre chez Agathe Gaillard, Paris.
  • 2006 - Travers N°1, L’Antigalerie, Paris.
  • 2004 - Festival Terre d’Images, Biarritz.
  • 2004 - Corps/limites, Souterrain Porte II, Nancy.
  • 2003 - Regard rebelle, Mois de la photographie, Centre Iris, Paris.
  • 2003 - Un camion pour Hambourg, Musée de l’Erotisme, Paris.
  • 2002 - Body Limits, Les Subsistances, Lyon.
  • 2001 - Saranne Alexandrian et ses amis, Mairie du Xe arrondissement, Paris.
  • 2001 - Face à Face, Galerie Rachlin Lemarie, Paris.
  • 2001 - Elizabeth Prouvost, Espace Commines, Paris.
  • 2000 - La cirque des fantasmes, Kill oh What, Paris.
  • 2000 - Marie-Madeleine, Dalton Galleries, Agnes Scott College. Atlanta, Georgia, USA.
  • 1999 - L’excès-l’écrin, Galerie Bruno Delarue, Paris.
  • 1998 - Féminin au féminin, Musée de l’érotisme, Paris.
  • 1998 - Corpus Delicti, Masoch Fund, Lviv. Ukraine.
  • 1997 - The Bite Generation, Usine François Coppée, Nantes.
  • 1997 - De l’autre côté du miroir, Picto-Bastille, Paris.
  • 1997 - A Contrevues : un regard sur l’érotisme, Espace Le Bôkal, Le Havre.
  • 1996 - Expression du corps, Espace Contre-jour, Paris.
  • 1996 - L’art n’a pas de sexe, A l’enseigne des Oudin, Paris.
  • 1995 - Rires de Femmes, Galerie Gérald Piltzer, Paris.
  • 1995 - Figures actuelles de L’Eros, A l’enseigne des Oudin, Paris.

Évènements (Participations)Modifier

  • 2016 - Une nuit pour Fukushima, Montreuil (Ile-de-France) le .
  • 2015 - Side(s), mécaniques du présent, Sortie de résidence / installation interactive performative, le .
  • 2013 - Le corps, quel engin !, Forum de Montpellier organisé par Libération les 8 & .

BibliographieModifier

Ouvrages de BibliophilieModifier

  • Murmures du corps de Catherine Jacob & Elizabeth Prouvost, Editions Dumerchez - 2018.
  • Maldoror, Grand porte-folio de trente-six photographies, accompagné de textes choisis de Lautréamont, Production ARH-CJH - 2018.
  • Regards croisés sur une photographie (Univers 34) de Charlotte Rampling & Elizabeth Prouvost, Editions Dumerchez - 2018.
  • Transfixion, Six photos originales d’Elizabeth Prouvost, texte de Patrick Wateau, édité chez Alain Freixe, collection Cahier du museur - 2018.
  • Les guenilles, edwarda d’Elizabeth Prouvost / edwarda  de Claude Louis-Combet, 34 photographies d'Élizabeth Prouvost avec un carnet de documents préparatoires accompagnées par edwarda, poème de Claude Louis-Combet, et divine obscène, cd d'improvisations sonores par ex-π, basse et dispositif électronique, quoique. Editions crbl - 2016[1].
  • Dames de lumière, Dames de cœur, Texte de  Claude Louis-Combet et Alain Freix - Photographies d’Elizabeth Prouvost - Les Cahiers du Museur - 2015.
  • L’Enfer, Traduction des textes par Jacqueline Risset, Editions la Sétérée Jacques Clerc  - 2014[2].
  • Dames de nuit , Texte de  Claude Louis-Combet et Alain Freix - Photographies d’Elizabeth Prouvost - Les Cahiers du Museur - 2013.
  • L’Autre Edwarda, Poème de Claude Louis-Combet, livre d’artiste, Editions La Sétérée Jacques Clerc - 2012[3].
  • De mémoire de Phalle, de Claude Louis-Combet, Mireille Gerschwiller et Elizabeth Prouvost. Editions Fata Morgana - 2012.
  • Les Milésiennes, Texte de Claude Louis-Combet, livre d’artiste accompagné d’un CD du texte lu par Pierre Clémenti, La Diseuse - 2011[4].

Ouvrages personnelsModifier

Ouvrages collectifsModifier

  • Quoique n° 3, Les Chants de Maldoror - 2015.
  • Les Cahiers Bataille n° 2, Photographier l’indicible par Olivier Meunier - 2014.
  • Le Préau des collines, Directeur de la publication, Jacques Le Scanff - 2014.
  • Corps Sacré, Hommage à Claude Alexandre, Editions Edite - 2009.
  • Archaïsme, Singe n°4 - 2004.
  • The Mammoth Book of Illustrated Erotica, Edition Constable & Robinson Ltd. UK - 2002.
  • Changer le corps, Collectif sous la direction de Stéphanie Heuze, La Musardine - 2000.
  • SM - Encyclopédie du sadomasochisme, Collectif sous la direction de Philippe Cousin, La Musardine - .
  • L’œuf Cosmique, de Jean Streff, dans Histoires d’œufs de Michèle Auer et Jean Streff, éditions Ides et Calendes, Neuchâtel - 1999.
  • Supérieur Inconnu N° 3, Revue trimestrielle, Directeur de la rédaction : Sarane Alexandrian - 1996
  • Objet Perdu, de John Gelder, édition Lachenal & Ritter - 1995.

RevuesModifier

  • TK-21 - LaRevue n° 83 - 2018
  • Le Matricule des Anges n° 172 par Eric Dussert - 2016.
  • LM - Let’s Motiv #55 - Automne 2014
  • Le Matricule des Anges, n° 151 - 2014.
  • Cimaise n° 257 - 1999.

FilmographieModifier

Élizabeth Prouvost est à l'origine cadreur (cadreuse) et directrice de la photographie dans le cinéma. Elle a travaillé entre autres avec les réalisateurs Robert Kramer, Marc Jolivet, Caroline Huppert, Gérard Vergez, Sabine Prenczina (Caméra d’or au Festival de Cannes 1992), Jacques Renard, Catherine Corsini, Étienne Périer, Christophe Malavoy, Monique Enckell, etc.

En tant que réalisatrice : Stella Plage, avec Catherine Jacob et Dominique Pinon, 1993 (court métrage).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier