Ouvrir le menu principal

Élisabeth de Lorraine-Vaudémont

comtesse de Nassau Weilbourg
Élisabeth de Lorraine
Tumba Elisabeths von Lothringen, Stiftskirche St. Arnual, Saarbrücken, 2008.jpg
Tombeau d'Élisabeth de Lorraine à Sarrebruck.
Fonction
Régente
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Vers Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Monastère de Saint-Arnold (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Mère
Fratrie
Antoine de Lorraine
Marguerite de Lorraine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Philippe II de Nassau-Weilbourg
Jean II de Nassau-Sarrebruck
Margarethe de Nassau-Weilburg (1426-1490) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Élisabeth de Lorraine-Vaudémont, comtesse-régente de Nassau-Sarrebruck (1397, Lorraine - , Sarrebruck) fut l'une des pionnières du roman en prose en allemand médiéval.

BiographieModifier

Nièce du duc Charles II de Lorraine, elle est la fille de Ferry Ier, comte de Vaudémont et de Marguerite de Joinville, Élisabeth de Lorraine-Vaudémont épousa en 1412 Philippe Ier, comte de Nassau-Sarrebruck (1368-1429).

Ils eurent quatre enfants :

Une régence pacifiqueModifier

Après la mort de son époux, en 1429, elle assura jusqu'en 1438 la régence pour son fils mineur, Philippe II de Nassau-Sarrebruck (1418-1492).

En tant que régente, elle garda prudemment le comté en dehors des conflits féodaux, nombreux à cette époque, évitant les litiges avec ses voisins.

Sous son égide, le bourg de Sarrebruck se développa autour du château qui devint le siège administratif du comté.

Une princesse cultivéeModifier

Amie des lettres, Élisabeth de Lorraine-Vaudémont fit traduire, du français en moyen haut-allemand, quatre romans courtois ou Chansons de geste: « Herpin », « Sibille », « Loher und Maller » et « Huge Scheppel ».

Elle se fera inhumer dans la Collégiale Saint-Arnual de Sarrebruck, où son gisant est toujours visible.

SourcesModifier

  • Karl Bartsch : Elisabeth, Gräfin von Nassau und Saarbrücken. In: Allgemeine Deutsche Biographie, Bd. 6, Duncker & Humblot, Leipzig, 1877 (p. 18 et suiv.).
  • Bernhard Burchert : Die Anfänge des Prosaromans in Deutschland. Die Prosaerzählungen Elisabeths von Nassau-Saarbrücken. Frankfurt a.M., 1987.
  • W. Theodor Elwert : Elisabeth, Gräfin von Nassau-Saarbrücken. In: Neue Deutsche Biographie, Band 4, Duncker & Humblot, Berlin, 1959 (p. 445 et suiv.).
  • Wolfgang Haubrichs, Hans-Walter Herrmann : Zwischen Deutschland und Frankreich - Elisabeth von Lothringen, Gräfin von Nassau-Saarbrücken, Röhrig, St. Ingbert, 2002.
  • Ulricke und Manfred Jacobs : Die Grenzgängerin Elisabeth von Lothringen. Gollenstein, Blieskastel, 2007.

Liens externesModifier