Électre (Océanide)

Électre
Déesse de la mythologie grecque
Caractéristiques
Nom Grec ancien Ἠλέκτρα (Êléktra)
Fonction principale Déesse des nuages
Fonction secondaire Divinité marine
Lieu d'origine Grèce antique
Période d'origine Grèce archaïque
Groupe divin Les Océanides, les Néphélées et les divinités marines
Culte
Mentionné dans Théogonie d'Hésiode; hymne Homérique À Démeter
Famille
Père Océan
Mère Téthys
Fratrie Dieux-fleuve, Océanides, certaines Naïades et Néphélées
Conjoint Thaumas
• Enfant(s) Iris, Arcé, les Harpies (filles); Hydaspes (en) (fils)

Dans la mythologie grecque, Électre (en grec ancien Ἠλέκτρα / Êléktra) ou Ozomène est, dans la mythologie grecque archaïque, une Océanide et une Néphélée, fille d'Océan et de sa sœur Téthys citée par Hésiode[1] et par Nonnos[2]. Elle est surtout connue comme la mère d'Iris, Arcé et des Harpies[1].

ÉtymologieModifier

Électre vient du grec Êléktra (Ἠλέκτρα) signifiant ambrée[3].

FamilleModifier

AscendanceModifier

Ses parents sont les titans Océan et Téthys. Elle est l'une de leur multiples filles, les Océanides, généralement au nombre de trois mille, et a pour frères les Dieux-fleuve, eux aussi au nombre de trois mille. Ouranos (l'Espace) et Gaïa (la Terre) sont ses grands-parents tant paternels que maternels.

DescendanceModifier

D'après Hésiode

De son union avec la divinité marine Thaumas, Électre conçut les déesses Iris et Arcé ainsi que les Harpies (Aello, Ocypète, Podarge)[1].

D'après Nonnos

Pour Nonnos, poète tardif du IVe siècle/début du IVe siècle, Électre et Thaumas n'eurent que deux enfants : la déesse Iris et le dieu-fleuve Hydaspes (en)[2].

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier