Ouvrir le menu principal

Élections régionales de 2014 au Piémont

Élections régionales de 2014 au Piémont
Président de la junte régionale
51 sièges du conseil régional
(majorité absolue : 26 sièges)
Type d’élection élection régionale
Corps électoral et résultats
Inscrits 3 620 349
Votants 2 405 228
66,44 %  +2,1
Votes exprimés 2 244 502
Votes blancs et nuls 160 726
Chiamparino.jpg Sergio Chiamparino – PD
Voix 1 057 031
47,09 %
 +0,2
Conseillers élus 33  +11
Gilberto Pichetto Fratin datisenato 2018 (cropped).jpg Gilberto Pichetto Fratin – FI
Voix 495 993
22,10 %
 −25,2
Conseillers élus 9  −27
Davide Bono (cropped).jpg Davide Bono – M5S
Voix 481 453
21,45 %
 +17,4
Conseillers élus 8  +6
Xe législature
Diagramme
Président de la junte régionale
Sortant Élu
Roberto Cota
Lega
Sergio Chiamparino
PD
elezionistorico.interno.gov.it

Les élections régionales de au Piémont (en italien : Elezioni regionali in Piemonte del 2014) se tiennent le dimanche afin d'élire le président de la junte régionale et les 50 autres membres de la Xe législature du conseil régional du Piémont.

Le scrutin voit la victoire de Sergio Chiamparino et sa coalition de centre gauche, l'effondrement du centre droit arrivé au pouvoir en et la percée du Mouvement 5 étoiles (M5S).

ContexteModifier

Lors des élections de , la coalition de centre droit emmenée par le candidat à la présidence de la Ligue du Nord (Lega) Roberto Cota s'impose avec 47,3 % des suffrages exprimés et 36 conseillers sur 60. Elle devance ainsi la coalition de centre gauche de la présidente sortante Mercedes Bresso, membre du Parti démocrate (PD), de moins de 10 000 voix sur plus de deux millions de votes valides.

Le , le tribunal administratif régional annule le scrutin de en raison de fausses signatures parmi les parrainages ayant permis de valider la présentation de la liste « Les Retraités avec Cota ». Ce jugement est validé le suivant par le Conseil d'État. Le tribunal administratif donne le une semaine au président de la junte pour convoquer de nouvelles élections, sans quoi le préfet de Turin sera nommé commissaire extraordinaire à la tête de l'exécutif régional. Cota obtempère le , un jour avant l'expiration du délai fixé par la justice.

Mode de scrutinModifier

Le conseil est constitué de 51 conseillers, élus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal et au scrutin plurinominal majoritaire. 39 sont élus dans huit circonscriptions correspondant aux provinces du Piémont et 12 au niveau régional.

Le jour du scrutin, l'électeur vote deux fois. Il accorde un suffrage à un candidat à la présidence de la junte régionale (qui est également tête de liste régionale) et un suffrage à une liste provinciale. Le panachage est autorisé : l'électeur est libre de voter pour un parti ne soutenant pas le candidat qu'il a choisi.

À l'issue du vote, la liste régionale dont le chef de file est élu président de la junte régionale reçoit les dix sièges à pourvoir, ainsi qu'un siège pour le président élu. Le candidat à la présidence arrivé deuxième reçoit également un siège sur le quota des forces politiques le soutenant. Les 39 mandats provinciaux sont répartis à la proportionnelle d'Hagenbach-Bischoff. Les mandats qui n'ont pas été attribués à l'issue du premier décompte et les voix qui n'ont pas été utilisées sont distribués à la proportionnelle de Hare.

Principales forces politiquesModifier

Force politique Candidat
Coalition de centre droit
Coalizione di centro-destra
Gilberto Pichetto Fratin (FI)
Vice-président de la junte régionale
Coalition de centre gauche
Coalizione di centro-sinistra
Sergio Chiamparino (PD)
Ancien maire de Turin
Mouvement 5 étoiles
Movimento 5 Stelle
David Bono

RésultatsModifier

Candidat Voix % Parti Voix % Sièges +/-
Sergio Chiamparino 1 057 031 47,09 Parti démocrate (PD) 704 541 36,17 28   15
Chiamparino pour le Piémont 94 615 4,86 2   1
Modérés 47 901 2,46 1  
Gauche, écologie et liberté (SEL) 40 873 2,10 1  
Choix civique pour l'Italie (SC) 29 313 1,50 1   1
Italie des valeurs (IDV) 13 658 0,70 0   3
Total Centre gauche 930 901 47,79 33   11
Gilberto Pichetto Fratin 495 993 22,10 Forza Italia (FI) 302 743 15,54 7   2
Ligue du Nord (Lega) 141 741 7,28 2   23
Autres 34 805 1,79 0   2
Total Centre droit 479 289 24,61 9   27
Davide Bono 481 453 21,45 Mouvement 5 étoiles (M5S) 396 295 20,35 8   6
Guido Crosetto 117 807 5,25 Frères d'Italie - Alliance nationale (FDI-AN) 72 776 3,74 1   1
Enrico Costa 67 025 2,99 Nouveau Centre-droit-Union de centre (NCD-UdC) 49 059 2,52 0   2
Mauro Filingeri 25 193 1,12 L'Autre Piémont à gauche (APS) 19 467 1,00 0   1
Suffrages exprimés 2 244 502 93,32 Suffrages exprimés 1 947 787 80,98
Votes blancs et invalides 160 726 6,68 Votes blancs et invalides 457 441 19,02
Total 2 405 228 100 Total 2 405 228 100 51   9
Abstentions 1 296 582 33,56 Abstentions 1 296 582 33,56
Inscrits / participation 3 620 349 66,44 Inscrits / participation 3 620 349 66,44

Voir aussiModifier