Élections régionales de 2012 en Sicile

Élections régionales de 2012 en Sicile
Président du conseil
Sortant Élu
Raffaele Lombardo
MpA
Rosario Crocetta
PD
Président de l'Assemblée régionale sicilienne
Giovanni Ardizzone (UDC)

Les élections régionales siciliennes de 2012 se déroulent le dimanche selon les dispositions de l'article 3 du Statut spécial de la région de Sicile, afin d'élire les 89 députés de l'Assemblée régionale de Sicile et le président de la région.

ContexteModifier

Système électoralModifier

80 des 90 députés siciliens sont élus à la proportionnelle sur la base des résultats obtenus par des listes qui obtiennent au moins 5 % des voix au niveau régional. Les 10 sièges de députés restants sont attribués à la liste du président (qui obtient donc neuf de ces dix députés, le président de région compris) tandis que le dernier siège est attribué au meilleur concurrent perdant pour le poste de président.

Répartition des siègesModifier

Provinces Sièges
Agrigente 7
Caltanissetta 4
Catane 17
Enna 3
Messine 11
Palerme 20
Raguse 5
Syracuse 6
Trapani 7
Candidats à la présidence
et prime majoritaire
10
Total 90

RésultatsModifier

Résultats des élections régionales de 2012 en Sicile[1]
  
Présidence Conseil Total
Candidats Votes % Élus Partis Votes % +/- Sièges +/-
Rosario Crocetta 617 073 30,48 9 Parti démocrate 257 274 13,43   5,4 14   6
Union de centre 207 827 10,85   1,6 11  
Le Mégaphone - Liste Crocetta 118 346 6,18 Nv. 5   5
Union démocrate pour les consommateurs 100 0,01 Nv.  
Total Centre-gauche 583 547 30,46   1,9 30   10 39
Nello Musumeci 521 022 25,73 1 Le Peuple de la liberté 247 351 12,91   19,5 12   22
Chantier populaire 112 169 5,86 Nv. 5   5
Liste Musumeci (avec LD) 107 397 5,61 Nv. 4   4
Alliance de centre 5 017 0,26 Nv.  
Total Centre-droit 471 934 24,64   43,5 21   39 22
Giancarlo Cancelleri 368 006 18,18 Mouvement 5 étoiles 285 202 14,89   13,2 15   15 15
Gianfranco Miccichè 312 112 15,42 Parti des Siciliens 182 596 9,53   4,5 9   6
Grande Sud 115 444 6,03 Nv. 5   5
Futur et liberté pour l’Italie 83 891 4,38 Nv.  
Parti Pensée et action 959 0,05 Nv.  
Total Autonomistes siciliens 382 890 19,99 Nv. 14   14 14
Giovanna Marano 122 633 6,06 Italie des valeurs 67 738 3,54   1,6  
Claudio Fava pour la présidence (SEL-FdS-FdV) 58 753 3,07   1,8  
Total Gauche 126 491 6,60 Nv.   0
Mariano Ferro 31 390 1,55 Le Peuple des fourches (avec FN) 23 965 1,25 Nv.   0
Cateno de Luca 25 058 1,24 Révolution sicilienne 22 422 1,17 Nv.   0
Gaspare Sturzo 19 248 0,95 Sturzo pour la présidence 14 929 0,78 Nv.   0
Giacomo Di Leo 4 495 0,22 Parti communiste des travailleurs 2 031 0,11 Nv.   0
Lucia Pinsone 3 659 0,18 Volontaires pour l’Italie 2 278 0,12 Nv.   0
Votes valides 2 024 696 91,90 Votes valides 1 915 689 86,95
Votes blancs et nuls 178 469 8,10 Votes blancs et nuls 287 476 13,05
Total candidats 2 203 165 100 10 Total partis 2 203 165 100 - 80   90
Abstentions 2 443 994 52,59
Inscrits/participation 4 647 159 47,41


Vote populaireModifier

Par provincesModifier

ConséquencesModifier

Rosario Crocetta devient le premier président sicilien élu au suffrage universel issu du centre-gauche. Cependant, sa coalition ne détient pas la majorité absolue des sièges (39 sur 90). Crocetta décide d'aller chercher l'appui du Mouvement 5 étoiles sur certaines lois.

Notes et référencesModifier