Élections municipales monégasques de 2007

Élections municipales monégasques de 2007
15 sièges du Conseil communal

Les élections municipales monégasques de 2007 se déroulent le à Monaco afin de renouveler les 15 membres du Conseil communal.

La liste L'évolution communale, à la tête du conseil depuis 1991, remporte à nouveau la totalité des sièges avec plus de 99,1 % des voix, seuls des indépendants s'étant présentés contre elle. Georges Marsan est réélu maire de Monaco[1].

Mode de scrutinModifier

Le Conseil communal de l'unique commune de Monaco est composé de 15 sièges dont les membres sont élus pour quatre ans selon un mode de scrutin de liste plurinominal majoritaire à deux tours dans une unique circonscription électorale. Les électeurs votent pour autant de candidats que de sièges à pourvoir, avec la possibilité d'un panachage en rayant ou en ajoutant des noms sur les listes proposées. Les candidats ayant réunis la majorité absolu au premier tour avec le plus de voix sont élus. Si ceux ci sont moins de quinze, un second tour est organisé deux semaines plus tard entre les candidats restant. Les second tours sont néanmoins très peu fréquent. Depuis le début des années soixante, ce cas de figure n'est arrivé que trois fois, en 1967, 1979 et 1991. À la suite des élections, le conseil communal élit le maire en son sein[2].

Conditions de candidatureModifier

Sont éligibles les électeurs âgés d'au moins vingt et un ans et ayant la nationalité monégasque depuis au moins cinq ans. Le cumul des mandats avec le Conseil national de Monaco est autorisé[2].

RésultatsModifier

Chaque électeur étant doté de plusieurs voix, le total de ces dernières est largement supérieur au total des inscrits.

Résultats des municipales monégasques de 2007[1]
Listes Voix % Sièges +/-
L'évolution communale 38 726 99,1 15  
Indépendants 367 0,9 0  
Total des voix 39 930 100 15  
Suffrages exprimés 3 110 91,5
Votes blancs 64 1,9
Votes invalides 224 6,6
Total des votants 3 398 100
Abstentions 2 813 45,3
Inscrits / participation 6 211 54,7

Notes et référencesModifier