Élections municipales camerounaises de 2020

Élections municipales camerounaises de 2020
Corps électoral et résultats
Inscrits 7 116 314
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Rassemblement démocratique du peuple camerounais

Les élections municipales camerounaises de 2020 ont lieu le 9 février 2020 au Cameroun afin de renouveler plus de 10 000 conseillers municipaux dans 360 communes[1].

ContexteModifier

Initialement prévues l'année précédente, les élections sont finalement reportées en même temps que les élections législatives. Le mandat des conseillers municipaux est alors prorogé pour une durée de 12 mois à compter du 29 octobre 2018 par demande du président Paul Biya, approuvée par le parlement[2] ,[3]. La préparation des élections a lieu dans un contexte d'importantes violences, le groupe djihadiste Boko Haram sévissant toujours dans l'extrême nord du pays tandis que les régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest sont confrontées à une grave crise sociopolitique depuis fin 2016 qui s'est muée en conflit armé fin 2017. En 2018, les combats deviennent quasi quotidiens entre les forces de sécurité camerounaises et un groupe armé se proclamant « forces de restauration » du Cameroun du Sud, un État anglophone ayant brièvement vu le jour entre les deux guerres mondiales, sous mandat britannique. Selon le gouvernement, plus de 80 membres des forces de sécurité ont été tués dans ces combats. Plus de 600 personnes auraient été arrêtées depuis le début de la crise, selon des sources onusiennes[4], de même que celui des conseillers municipaux[2]. Ces événements amènent à un nouveau report des législatives le 20 juillet, le parlement étant prolongé de deux mois à partir du 29 octobre. Les mandats des conseillers municipaux sont quant à eux prolongés jusqu'au 29 février 2020[5].

Notes et référencesModifier