Élections législatives trinidadiennes de 2010

Élections législatives trinidadiennes de 2010
Les 41 sièges de la Chambre des représentants
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 040 128
Votants 726 826
69,88 %  +3,9
Votes blancs et nuls 2 691
Kamla Persad-Bissesar 2013.jpg Congrès national uni – Kamla Persad-Bissessar
Voix 434 236
59,96 %
Sièges obtenus 15  −14
Patrick Manning 2008.jpg Mouvement national du peuple – Patrick Manning
Voix 287 458
39,70 %
 −6,3
Sièges obtenus 12  −14
Premier ministre
Sortant Élu
Patrick Manning
PNM
Kamla Persad-Bissessar
UNC

Les élections législatives trinidadiennes de 2010 ont lieu de manière anticipée le afin d'élire les 41 représentants de la Chambre des représentants de Trinité-et-Tobago.

Le scrutin donne lieu à une alternance politique avec la victoire de la récente coalition Partenariat du peuple menée par le Congrès national uni sur le Mouvement national du peuple au pouvoir. Kamla Persad-Bissessar remplace Patrick Manning au poste de Premier ministre.

ContexteModifier

 
La Maison rouge à Port-d'Espagne, siège du parlement.

Les élections ont lieu deux ans et demi avant la date prévue à la suite de la dissolution de la chambre par le premier ministre Patrick Manning la veille de l'examen d'une motion de censure déposée par la cheffe de l'opposition, Kamla Persad-Bissessar, à la suite d'un scandale de corruption lié à une agence gouvernementale de développement immobilier[1].

La dissolution anticipée entraine des accusations de lâcheté de la part de Persad-Bissessar à l'encontre du gouvernement. Ces scandales, cumulés à un ralentissement économique et à une hausse de la criminalité donnent le vent en poupe à la coalition créée par le Congrès national uni, le Partenariat du peuple, qui rassemble à partir d'avril 2010 plusieurs partis liés aux différents groupes ethniques de l'archipel[1].

Système électoralModifier

La Chambre des représentants est la chambre basse du Parlement bicaméral de Trinité-et-Tobago. Elle est composée de 41 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions. Le président de la chambre peut éventuellement être choisi en dehors de ses membres, auquel cas il en devient membre ex officio[2].

RésultatsModifier

Résultats des élections législatives trinidadiennes de 2010[1]
 
Parti ou coalition Voix % +/- Sièges +/-
Congrès national uni (UNC) 316 600 43,72   13,88 21   6
Congrès du peuple (COP) 102 265 14,12   8,60 6   6
Organisation populaire de Tobago (TOP) 15 371 2,12 Nv 2   2
Total Partenariat du peuple (PP) 434 236 59,96 Nv 29   14
Mouvement national du peuple (PNM) 287 458 39,70   6,31 12   14
Nouvelle vision nationale (NNV) 2 098 0,29 Nv 0  
Parti du congrès national (NCP) 29 0,00 Nv 0  
Indépendants 314 0,04   0,02 0  
Suffrages exprimés 724 135 99,63
Votes blancs et nuls 2 691 0,37
Total 726 826 100 - 41  
Abstentions 313 302 30,12
Inscrits / participation 1 040 128 69,88

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (en) « Trinidad and Tobago General Election Results 2010 », sur www.caribbeanelections.com (consulté le 14 décembre 2019).
  2. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: TRINITE-ET-TOBAGO (House of Representatives), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le 14 décembre 2019).