Ouvrir le menu principal

Élections législatives srilankaises de 1994

Élections législatives srilankaises de 1994
225 députés
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 10 945 065
Votants 8 344 095
76,24 %
Votes exprimés 7 943 706
Votes nuls 400 389
Chandrika Kumaratunga.jpg People's Alliance – Chandrika Kumaratunga
Voix 3 887 823
48,94 %
 +17,1
Députés élus 105  +38
Ranil Wickremesinghe.jpg United National Party
Voix 3 498 370
44,04 %
 −6,7
Députés élus 94  −31
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Eelam People's Democratic Party
Voix 10 744
0,14 %
 +0,1
Députés élus 9  +9
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Sri Lanka Muslim Congress
Voix 143 307
1,80 %
 −1,8
Députés élus 7  +3
Carte
People's Alliance en bleue, et UNP en vert
Premier ministre du Sri Lanka
Sortant Élu
Ranil Wickremasinghe
UNP
Chandrika Kumaratunga
PA

Les élections législatives srilankaises de 1994 ont marqué la fin des 17 ans de pouvoir du parti nationaliste United National Party[1]

Sommaire

ContexteModifier

La démocratie au Sri Lanka semblait condamnée alors que les présidences successives de Jayewardene et Premadasa ont interdit arbitrairement les partis d'oppositions, muselaient sévèrement les médias et utilisaient couramment des escadrons de la mort, de la torture et des enlèvements dans les deux conflits civils contre les tamouls de LTTE et les communistes marxistes de JVP. L'UNP avait simplement annulé les élections législatives de 1983, et son contrôle des médias l'a conduit à la victoire aux élections présidentielle de 1988 et législatives de 1989.

La population était de plus en plus lasse de la guerre, et épuisée par le nationalisme cingalais. En promettant un retour à la paix et à la démocratie, Chandrika Kumaratunga, chef du Sri Lanka Freedom Party, a formé une coalition avec des petits partis de gauche et a créé la People's Alliance. C'était en quelque sorte une renaissance de la coalition de ses parents, les 2 anciens premiers ministres Solomon Bandaranaike et Sirimavo Bandaranaike, mais cette fois, en faisant campagne pour le rapprochement avec les Tamouls plutôt que dans leur marginalisation.

Système électoralModifier

Les élections législatives ont lieu tous les six ans pour élire les 225 membres du Parlement. Le pays est divisé en 22 districts électoraux, et chaque district se voit attribuer un nombre spécifique de sièges en fonction de sa population, avec 196 sièges. Lors de l'élection, les partis se disputant dans un district donné se voient attribuer un certain nombre de sièges en fonction du nombre de votes obtenus. Les 29 sièges restants sont répartis entre les partis politiques sur la base du pourcentage au vote national reçu par chaque parti.

Comme le Sri Lanka était une ancienne colonie britannique, et un ancien dominion du Commonwealth, le pays pratique le système de Westminster, couplé avec du bipartisme. Il y a donc un parti politique vainqueur, dont le chef deviendra le nouveau Premier ministre, et un chef de l'opposition. Comme il est impossible pour un simple parti politique d'obtenir la majorité parlementaire, le pays fonctionne avec des alliances de partis.

Ces alliances changent régulièrement à chaque élection, mais ce sont les 2 même partis politiques cingalais qui se partagent le pouvoir depuis 30 ans :

RésultatsModifier

Résumé du résultats des élections législatives de 1994[2]

Alliances et parties Votes % Chaises
District National Total
  People's Alliance 3 887 823 48.94% 91 14 105
  United National Party 3 498 370 44.04% 81 13 94
  Eelam People's Democratic Party[note 1] 10 744 0.14% 9 0 9
  Sri Lanka Muslim Congress 143 307 1.80% 6 1 7
  Tamil United Liberation Front 132 461 1.67% 4 1 5
  Eelam Revolutionary Organisation of Students
People's Liberation Organisation of Tamil Eelam
Tamil Eelam Liberation Organization
38 028 0.48% 3 0 3
  Sri Lanka Progressive Front 90 078 1.13% 1 0 1
  Up-Country People's Front[note 5] 27 374 0.34% 1 0 1
  Mahajana Eksath Peramuna 68 538 0.86% 0 0 0
  Independents 33 809 0.43% 0 0 0
  Eelam People's Revolutionary Liberation Front 9 411 0.12% 0 0 0
  Nava Sama Samaja Party 2 094 0.03% 0 0 0
People's Freedom Front 813 0.01% 0 0 0
  Democratic Workers' Congress 589 0.01% 0 0 0
  Sinhalaye Mahasammatha Bhoomiputra Pakshaya 267 0.00% 0 0 0
Votes valides 7 943 706 100.00% 196 29 225
Votes rejetés 400 389
Nombre de votes 8 344 095
Électeurs enregistrés 10 945 065
Participation 76.24%

NotesModifier

  1. EPDP est un groupe independent dans le district de Jaffna.
  2. Alliance contesté avec TELO dans le district d'Ampara, district de Batticaloa, district de Colombo et district de Trincomalee
  3. TELO est un groupe independent dans le district de Jaffna.
  4. Alliance dans le district de Vanni
  5. UCPF est un groupe independent à district de Nuwara Eliya.

RéférencesModifier