Élections législatives mannoises de 2021

Élections législatives mannoises de 2021
24 sièges de la Chambre des Clefs
(Majorité absolue : 13 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 64 230
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Indépendants
Voix 51 015
86,29 %
en diminution 6
Sièges obtenus 21 en stagnation
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti libéral Vannin
Voix 3 138
5,31 %
en diminution 1,1
Sièges obtenus 1 en diminution 2
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti travailliste mannois
Voix 3 006
5,08 %
en augmentation 3,7
Sièges obtenus 2 en augmentation 2
Ministre en chef
Sortant
Howard Quayle
SE

Les élections législatives mannoises de 2021 ont lieu le afin de renouveler les membres de la Chambre des Clefs de l'Île de Man[1].

Le scrutin est à nouveau dominé par les candidats sans étiquettes, qui remportent la quasi totalité des sièges.

ContexteModifier

 
Howard Quayle

Les élections mannoises sont historiquement dominées par les élus sans étiquettes, les partis politiques locaux n'obtenant généralement que quelque sièges. Les élections de septembre 2016 sont surtout marquées par un nombre record de femmes élues. Avec 5 députées sur 24, celles ci représentent 21 % des membres de la chambre[2]. A l'issue du scrutin, Howard Quayle remplace Allan Bell au poste de Ministre en chef.

En mai 2021, Quayle annonce son intention de prendre sa retraite de la vie politique après les élections de septembre et la nomination de son successeur[3].

Système politique et électoralModifier

 
Bâtiment de la chambre

L'Île de Man est une dépendance de la Couronne britannique, un territoire autonome ne faisant pas partie du Royaume-Uni ou des territoires britanniques d'outre-mer mais relèvant directement de la propriété du souverain britannique —  actuellement la reine Élisabeth II — qui agit en qualité de « seigneur de Man ».

La Chambre des Clefs est la chambre basse de son parlement bicaméral, le Tynwald. Elle est composée de 24 sièges pourvus pour 5 ans au scrutin majoritaire plurinominal dans douze circonscriptions de deux sièges chacune. Les électeurs disposent de deux voix qu'ils répartissent aux candidats de leur circonscription, à raison d'une voix par candidat, sans obligation d'utiliser les deux. Après décompte des suffrages, les deux candidats ayant obtenu le plus de voix dans chaque circonscription sont élus[4].

CampagneModifier

Comme lors des scrutins précédents, les candidats indépendants dominent la campagne, totalisant plus de 85 % des 65 candidats en lice. Le Parti libéral Vannin présente quatre candidats, le Parti travailliste mannois trois et le Parti vert deux candidats[5]. Ce dernier est pour la première fois en lice pour les élections à la Chambre des Clefs, n'ayant jusque là participé qu'aux scrutins municipaux[6].

RésultatsModifier

Chaque électeur étant doté de deux voix, leur total est largement supérieur au nombre de votants.

Résultats préliminaires des législatives mannoises de 2021[7]
 
Partis Voix % +/- Sièges +/-
Parti libéral Vannin 3 138 5,31   1,05 1   2
Parti travailliste mannois 3 006 5,08   3,71 2   2
Parti vert 1 964 3,32 Nv 0  
Indépendants 51 015 86,29   5,99 21  
Total des voix 59 123 100
Suffrages exprimés
Votes blancs et nuls
Total 100 - 24  
Abstention
Inscrits/Participation 64 230

AnalyseModifier

Les élections sont à nouveau dominées par les candidats indépendants, qui maintiennent une large majorité des sièges. Quatre ministres du gouvernement sortant échouent cependant à se faire réélire[8].

Le scrutin est remarqué pour le doublement du nombre de candidates élues, dix femmes remportant un siège contre cinq en 2016. pour la première fois, des femmes remportent les deux sièges de deux circonscriptions différentes[8].

Notes et référencesModifier

  1. (la) « IFES Election Guide », sur www.electionguide.org (consulté le ).
  2. (en) « Isle of Man Election 2016: History made as five women elected to House of Keys », sur BBC News (consulté le ).
  3. (en) https://www.facebook.com/bbcnews, « Howard Quayle: Isle of Man chief minister to step down in September », sur BBC News (consulté le ).
  4. (en) « Isle of Man General Election: nomination deadline set », sur BBC News (consulté le ).
  5. (en) « Sixty-five candidates standing in Isle of Man General Election », sur Manx Radio (consulté le ).
  6. (en) « Green Party fields candidates », sur www.iomtoday.co.im (consulté le ).
  7. (en) « Isle of Man Government - Election Results », sur www.gov.im (consulté le ).
  8. a et b (en) « Isle of Man election: Government ministers ousted by voters », sur BBC News (consulté le ).