Ouvrir le menu principal

Élections législatives luxembourgeoises de 2004

élection au Luxembourg en 2004

Élections législatives luxembourgeoises de 2004
60 sièges de la Chambre des députés
(Majorité absolue : 31 sièges)
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Population 454 960[1]
Inscrits 217 683
Votants 200 092
91,92 %  +5,4
Votes exprimés 188 910
Votes blancs et nuls 11 182
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti populaire chrétien-social
Voix 1 103 825
35,81 %
 +6,1
Sièges obtenus 24  +5
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti ouvrier socialiste luxembourgeois
Voix 784 048
25,43 %
 +1,7
Sièges obtenus 14  +1
Transparent flag waving on Infobox grey background.svg
Parti démocratique
Voix 460 601
14,94 %
 −6,7
Sièges obtenus 10  −5
Résultats par commune
Carte
Chambre des députés
Diagramme
Premier ministre luxembourgeois
Sortant Élu
Jean-Claude Juncker
Parti populaire chrétien-social
Jean-Claude Juncker
Parti populaire chrétien-social
elections.public.lu

Les élections législatives de 2004 (en luxembourgeois : Chamberwale vum 13. Juni 2004 et en allemand : Kammerwahl vom 13. Juni 2004) ont eu lieu le afin de désigner les soixante députés de la législature 2004-2009 de la Chambre des députés du Luxembourg.

La Gauche (Lénk) et le Parti communiste luxembourgeois (KPL) ont perdu leur unique siège, en partie à cause d'absence d'une liste commune. Le Parti démocratique (DP) qui était devenu second parti dans la dernière coalition gouvernementale de 1999 a enregistré une chute importante lors de ces élections de 2004. Le CSV en fut le principal vainqueur, en partie grâce à la popularité personnelle du Premier ministre Jean-Claude Juncker. En juillet 2004, le CSV choisit de former une coalition avec le Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP). Jean Asselborn (LSAP) fut désigné vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l'Immigration.

ContexteModifier

Article détaillé : Gouvernement Juncker-Polfer.

OrganisationModifier

Mode de scrutinModifier

Circonscriptions Députés Carte
Sud 23
Est 7
Centre 21
Nord 9
Total 60 Carte des circonscriptions électorales.

Le Luxembourg est doté d'un parlement monocameral, la Chambre des députés dont les 60 membres sont élus au scrutin proportionnel plurinominal de liste avec possibilité d'un panachage et d'un vote préférentiel. La répartition des sièges est faite selon la méthode Hagenbach-Bishoff dans quatre circonscriptions plurinominales — Sud, Centre, Nord et Est — dotées respectivement de 23, 21, 9 et 7 députés. Il n'est pas fait recours à un seuil électoral[2].

CalendrierModifier

Forces en présenceModifier

RésultatsModifier

Résultats nationauxModifier

Résultats nationaux des élections législatives luxembourgeoises de 2004[3],[4],[5]
Partis Voix % +/- Sièges +/-
Parti populaire chrétien-social (CSV) 1 103 825 35,81  +6,08 24  +5
Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) 784 048 25,43  +1,68 14  +1
Parti démocratique (DP) 460 601 14,94  −6,65 10  −5
Les Verts (Gréng) 355 895 11,55  +2,45 7  +2
Comité d'action pour la démocratie et des retraites justes (ADR) 278 792 9,04  −1,33 5  −2
La Gauche (Lénk) 62 071 2,01  −1,75 0  −1
Parti communiste luxembourgeois (KPL) 35 524 1,15  +1,15 0 Nv
Parti libre du Luxembourg (en) (FPL) 1 925 0,06  +0,06 0 Nv
Total des voix 3 082 681 100
Votes valides 188 910 94,41
Votes blancs et nuls 11 182 5,59
Total 200 092 100 - 60  0
Abstentions 17 591 8,08
Inscrits / Participation 217 683 91,92

Résultats par circonscriptionModifier

Résultats par circonscription des élections législatives luxembourgeoises de 2004[3]
Circonscriptions Sud Est Centre Nord
Sièges 23  0 7  0 21  0 9  0
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Total des voix 1 609 111 100,00 167 811 100,00 1 028 202 100,00 277 557 100,00
Valides 77 491 94,26 25 024 94,91 53 556 94,44 32 839 94,36
Blancs et nuls 4 721 5,74 1 342 5,09 3 156 5,57 1 963 5,64
Votants 82 212 100,00 26 366 100,00 56 712 100,00 34 802 100,00
Abstentions 6 873 7,72 2 222 7,77 6 387 10,12 2 109 5,71
Inscrits / Participation 89 085 92,29 28 588 92,23 63 099 89,88 36 911 94,29
Partis Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/−
CSV 572 888 35,60 9  +2 64 908 38,68 3  0 365 364 35,53 8  +2 100 665 36,27 4  +1
LSAP 519 227 32,27 8  +1 27 682 16,50 1  0 193 327 18,80 4  0 43 812 15,78 1  0
DP 152 758 9,49 2  −2 31 890 19,00 1  −1 219 700 21,37 5  −2 56 253 20,27 2  0
Gréng 164 798 10,24 2  0 20 363 12,13 1  +1 140 548 13,67 3  +1 30 186 10,88 1  0
ADR 135 814 8,44 2  0 20 754 12,37 1  0 81 233 7,90 1  −1 40 991 14,77 1  −1
Lénk 36 684 2,28 0  −1 2 214 1,32 0  0 19 448 1,89 0  0 3 725 1,34 0  0
KPL 26 942 1,67 0 Nv 8 582 0,84 0 Nv
FPL (en) 1 925 0,69 0 Nv

Composition de la Chambre des députésModifier

Composition de la Chambre des députés à l'issue des élections
Sud Est Centre Nord
  1. Jean Asselborn (LSAP)
  2. Mars Di Bartolomeo (LSAP)
  3. François Biltgen (CSV)
  4. Alex Bodry (LSAP)
  5. John Castegnaro (LSAP)
  6. Lydie Err (LSAP)
  7. Gast Gibéryen (ADR)
  8. Marcel Glesener (CSV)
  9. Henri Grethen (DP)
  10. Jean-Marie Halsdorf (CSV)
  11. Norbert Haupert (CSV)
  12. Jean Huss (Gréng)
  13. Aly Jaerling (ADR)
  14. Jean-Claude Juncker (CSV)
  15. Lucien Lux (LSAP)
  16. Claude Meisch (DP)
  17. Lydia Mutsch (LSAP)
  18. Marc Spautz (CSV)
  19. Nelly Stein (CSV)
  20. Fred Sunnen (CSV)
  21. Claude Turmes (Gréng)
  22. Michel Wolter (CSV)
  23. Marc Zanussi (LSAP)
  1. Fernand Boden (CSV)
  2. Lucien Clement (CSV)
  3. Henri Kox (Gréng)
  4. Robert Mehlen (ADR)
  5. Octavie Modert (CSV)
  6. Jos Scheuer (LSAP)
  7. Carlo Wagner (DP)
  1. Claude Adam (Gréng)
  2. François Bausch (Gréng)
  3. Xavier Bettel (DP)
  4. Niki Bettendorf (DP)
  5. Anne Brasseur (DP)
  6. Ben Fayot (LSAP)
  7. Colette Flesch (DP)
  8. Luc Frieden (CSV)
  9. Robert Goebbels (LSAP)
  10. Jacques-Yves Henckes (ADR)
  11. Jeannot Krecké (LSAP)
  12. Marie-Thérèse Gantenbein-Koullen (CSV)
  13. Viviane Loschetter (Gréng)
  14. Paul-Henri Meyers (CSV)
  15. Laurent Mosar (CSV)
  16. Lydie Polfer (DP)
  17. Jean-Louis Schiltz (CSV)
  18. Erna Hennicot-Schoepges (CSV)
  19. Mady Delvaux-Stehres (LSAP)
  20. Lucien Thiel (CSV)
  21. Claude Wiseler (CSV)
  1. Emile Calmes (DP)
  2. Camille Gira (Gréng)
  3. Charles Goerens (DP)
  4. Marie-Josée Jacobs (CSV)
  5. Ali Kaes (CSV)
  6. Jean-Pierre Koepp (ADR)
  7. Marco Schank (CSV)
  8. Romain Schneider (LSAP)
  9. Lucien Weiler (CSV)

Notes et référencesModifier

  1. « Population par canton et commune », sur http://www.statistiques.public.lu, STATEC, (consulté le 5 mai 2018).
  2. « Union interparlementaire - LUXEMBOURG (Chambre des Députés) », sur archive.ipu.org (consulté le 11 avril 2018).
  3. a et b Ministère d'État, Grand-Duché de Luxembourg, Bulletin « Édition spéciale : Élections législatives et européennes 2004 » (Brochure / Livre), Service Information et Presse, , 140 p., A4 (lire en ligne).
  4. « Élections législatives de 2004 - Résultats officiels », sur www.elections.public.lu (consulté le 28 juin 2018).
  5. « Élections législatives de 2004 - Électeurs inscrits », sur www.elections.public.lu (consulté le 28 juin 2018).

Voir aussiModifier