Élections législatives lituaniennes de 2016

Élections législatives lituaniennes de 2016
Les 141 sièges de la Seimas
et
Ramūnas Karbauskis (cropped).jpg LVŽS – Ramūnas Karbauskis
Voix 274 108
22,45 %
Sièges obtenus 54
EPP Summit,Brussels; June 2015 (19146411085) (cropped1).jpg TS-LKD – Gabrielius Landsbergis
Voix 276 275
22,63 %
Sièges obtenus 31
Algirdas Butkevičius in Oct, 2014.jpg LSDP – Algirdas Butkevičius
Voix 183 597
15,04 %
Sièges obtenus 17
Remigijus Šimašius 1 (cropped).JPG LRLS – Remigijus Šimašius
Voix 115 361
9,45 %
Sièges obtenus 14
Waldemar Tomaszewski (cropped).jpg LLRA – Valdemar Tomaševski
Voix 69 810
5,72 %
Sièges obtenus 8
2009 m. Respublikos Prezidento rinkimai Paksas (cropped).jpg TT – Rolandas Paksas
Voix 67 817
5,55 %
Sièges obtenus 8
Premier ministre
Sortant Élu
Algirdas Butkevičius
LSDP
Saulius Skvernelis
Indépendant

Les élections législatives lituaniennes de 2016 sont les onzièmes élections des membres du Seimas de la République de Lituanie. Elles se tiennent le 9 octobre pour le premier tour et le 23 octobre pour le second[1].

Système électoralModifier

 
Le palais du Seimas à Vilnius.

Le Seimas est un parlement unicaméral doté de 141 sièges pourvus pour quatre ans selon un mode de scrutin parallèle. Sont ainsi à pourvoir 71 sièges selon une version modifiée du scrutin uninominal majoritaire à deux tours dans autant de circonscriptions électorales. Les candidats arrivés en tête au premier tour sont élus s'ils obtiennent la majorité absolue de l'ensemble des voix, y compris les votes blancs et nuls, et si la participation franchit le quorum de 40 % des inscrits sur les listes électorales dans leurs circonscription. À défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête, et celui recueillant le plus de voix est élu. Cependant, si la participation est là aussi inférieure à 40 %, l'ensemble du processus électoral est recommencé dans la circonscription concernée[2],[3].

À ces sièges majoritaires se rajoutent 70 sièges pourvus au scrutin proportionnel plurinominal avec listes ouvertes, vote préférentiel et seuil électoral de 5 % dans une unique circonscription nationale. Les électeurs ont la possibilité d'exprimer un vote préférentiel pour l'un des candidats de la liste qu'ils choisissent afin de faire monter sa place dans celle ci. Après décompte des suffrages, les sièges sont répartis selon la méthode de la plus forte moyenne à toutes les listes ayant franchies le seuil électoral. Ce dernier est fixé à 5 % de l'ensemble des votes valides, blancs et nuls, mais passe à 7 % pour les coalitions de plusieurs partis. Une fois que les listes se sont vus alloués leurs sièges, ceux ci sont répartis en priorité aux candidats ayant recueilli le plus de vote préférentiel[2],[3].

Partis et chefs de fileModifier

Parti Idéologie Tête de liste Résultats en 2012
Parti social-démocrate lituanien
Lietuvos socialdemokratų partija
Centre gauche
Social-démocratie, progressisme
Algirdas Butkevičius
(Premier ministre)
18,37 %
38 sièges
Union de la patrie - Chrétiens-démocrates lituaniens
Tėvynės sąjunga - Lietuvos krikščionys demokratai
Centre droit
Conservatisme, démocratie chrétienne, libéralisme
Gabrielius Landsbergis 15,08 %
33 sièges
Parti du travail
Darbo partija
Centre
Social-libéralisme, populisme
Kęstutis Daukšys (lt) 19,82 %
29 sièges
Ordre et justice
Tvarka ir teisingumas
Droite
Libéral-conservatisme, populisme, euroscepticisme
Remigijus Žemaitaitis (en) 7,31 %
11 sièges
Mouvement libéral de la République de Lituanie
Lietuvos Respublikos Liberalų sąjūdis
Centre droit
Libéralisme, populisme
Eugenijus Gentvilas (en) 8,57 %
10 sièges
Action électorale polonaise de Lituanie Rita Tamašunienė (en) 5,83 %
8 sièges
La Voie du courage Jonas Varkala (lt) 7,99 %
7 sièges
Union lituanienne agraire et des verts Ramūnas Karbauskis 3,88 %
1 siège

RésultatsModifier

Résultats à l'issue des scrutins des 9 et 23 octobre 2016, fournis par la commission électorale lituanienne[4],[5]
Parti Prop. MU2 Total
Voix % +/- Sièges +/- Sièges +/- Sièges +/-
Union de la patrie - Chrétiens-démocrates lituaniens (TS-LKD) 276 275 21,70   6,91 20   7 11   9 31   2
Union lituanienne agraire et des verts 274 108 21,53   17,55 19   19 35   34 54   53
Parti social-démocrate lituanien (LSDP) 183 597 14,42   4,14 13   2 4   19 17   21
Mouvement libéral de la République de Lituanie (LRLS) 115 361 9,06   0,79 8   1 6   3 14   4
Action électorale polonaise de Lituanie (LLRA) 69 810 5,48   0,38 5   3   8  
Ordre et justice (TT) 67 817 5,33   0,07 5   1 3   2 8   3
Coalition anti-corruption de Kristupas Krivickas et Naglis Puteikis 77 114 6,06 n/a 0 n/a 0 n/a 0 n/a
Parti du travail (DP) 59 620 4,68   15,47 0   17 2   10 2   27
Autres listes 97 183 7,96 - 0   7 3   2 3   5
Candidats indépendants - - - - - 4   1 4   1
Bulletins nuls 52 469 4,12 - - - - - - -
TOTAL 1 220 885 100,00 70 71 141

ConséquencesModifier

Le 24 octobre 2016, la présidente de la République, Dalia Grybauskaitė, confie à l'Union lituanienne agraire et des verts la tâche de former une majorité au lendemain de sa victoire aux élections législatives[6].

Le 9 novembre 2016, l'Union lituanienne agraire et des verts signe un accord en vue de la formation d'une coalition gouvernementale avec le Parti social-démocrate lituanien du premier ministre sortant Algirdas Butkevičius, grand perdant des élections législatives. Les deux partis disposent d’une majorité absolue au Seimas[7],[8],[9].

Notes et référencesModifier

  1. « Calendrier électoral 2016 des Etats membres du Conseil de l'Europe », sur coe.int.
  2. a et b (en) « Elections to the Seimas », sur lrs.lt.
  3. a et b (lt) « I-2721 Lietuvos Respublikos Seimo rinkimų įstatymas », sur www.e-tar.lt (consulté le 6 février 2020).
  4. (lt) « Résultats du scrutin de liste du 9 octobre », sur vrk.lt.
  5. (en) « Résultats du scrutin par circonscription du 23 octobre », sur vrk.lt.
  6. « L'Union des paysans et verts chargée de former une majorite », sur actu.orange.fr, .
  7. Olivier Truc, « En Lituanie, un nouveau gouvernement pour lutter contre l’émigration des jeunes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 12 novembre 2016).
  8. « Législatives en Lituanie: victoire surprise de l'Union des paysans et Verts », sur ladepeche.fr, (consulté le 13 mars 2018).
  9. « Lituanie : les centristes et conservateurs sortent vainqueurs des législatives », sur lemonde.fr, (consulté le 13 mars 2018).