Ouvrir le menu principal

Élections législatives japonaises de 2014

Élections législatives japonaises de 2014
475 députés de la Chambre des représentants
(Majorité absolue : 238 sièges)
Shinzo Abe cropped.JPG Parti libéral-démocrate – Shinzō Abe
Voix 17 658 916
33,11 %
 +5,3
Sièges obtenus 291  −3
Banri Kaieda cropped 3 Banri Kaieda 20110620 3.jpg Parti démocrate – Banri Kaieda
Voix 9 775 991
18,33 %
 +2,8
Sièges obtenus 73  +16
Kenji Eda Sakado 20141203.JPG Parti de la restauration – Kenji Eda
Voix 8 382 699
15,72 %
Sièges obtenus 41
Natsuo Yamaguchi-1.jpg Kōmeitō – Natsuo Yamaguchi
Voix 7 314 236
13,71 %
 +1,8
Sièges obtenus 35  +4
Kazuo Shii cropped.jpg Parti communiste – Kazuo Shii
Voix 6 062 962
11,37 %
 +5,2
Sièges obtenus 21  +13
Takeo Hiranuma0624 cropped.jpg Parti des générations futures – Takeo Hiranuma
Voix 1 414 919
2,65 %
Sièges obtenus 2
Tadatomo Yoshida cropped 2 Masaharu Nakagawa Mizuho Fukushima and Tadatomo Yoshida 201204.jpg Parti social-démocrate – Tadatomo Yoshida
Voix 1 314 441
2,46 %
 +0,1
Sièges obtenus 2  0
Ichiro Ozawa cropped 4 Ichiro Ozawa 20010718.jpg Parti de la vie du peuple – Ichirō Ozawa
Voix 1 028 721
1,93 %
Sièges obtenus 2
Carte
Carte des résultats élections dans les 300 districts au scrutin uninominal majoritaire à un tour (en haut) et pour les 180 sièges à la proportionnelle (en bas)
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Premier ministre du Japon
Sortant Élu
Shinzō Abe
PLD
Shinzō Abe
PLD

Les 47e élections à la Chambre des représentants (第47回衆議院議員総選挙, Dai-yonjūnanakai Shūgiin-giin sōsenkyo?) se déroulent au Japon le [1].

Analyse du scrutinModifier

Il s'agit d'une victoire attendue de la formation de Shinzo Abe. L'opposition, émiettée, a été prise au dépourvu par un scrutin qui, selon elle, n'avait pas de raison d'être. Elle n'est pas parvenue à entamer la suprématie du PLD, qui domine la vie politique nippone depuis six décennies, à quelques courtes années près. D'après la NHK, le Parti démocrate du Japon (PDJ), deuxième formation du pays, ne recueillerait qu'entre 61 et 87 sièges, ratant la barre des 100 espérées[2].

RésultatsModifier

Résultats des élections législatives japonaises de 2014
Partis Circonscriptions Scrutin de liste Total
Votes % Sièges +/- Votes % Sièges Sièges +/−
Parti libéral-démocrate[3] 25 461 448 48,1 223   5 17 658 916 33,11 68 291   3
Parti démocrate 11 916 849 22,51 38   11 9 775 991 18,33 35 73   16
Parti de la restauration 4 319 645 8,16 11 Nv. 8 382 699 15,72 30 41 Nv.
Kōmeitō[3] 765 390 1,45 9   7 314 236 13,71 26 35   4
Parti communiste japonais 7 040 130 13,3 1   1 6 062 962 11,37 20 21   13
Parti des générations futures 947 395 1,79 2 Nv. 1 414 919 2,65 0 2 Nv.
Parti social-démocrate 419 347 0,79 1   1 314 441 2,46 1 2  
Parti de la vie du peuple 514 575 0,97 2 Nv. 1 028 721 1,93 0 2 Nv.
Autres 43 546 0,08 0 - 364 965 0,69 0 0 -
Indépendants 1 511 242 2,85 8   3 - - - 8   3
Total 52 939 789 100 295 - 53 334 447 100 180 475   5

Notes et référencesModifier

  1. « Japon : Abe va dissoudre la chambre basse du Parlement », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016).
  2. « Japon : Abe réussit son pari politique en remportant les législatives », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016).
  3. a et b Le Parti libéral-démocrate et le Kōmeitō briguaient les suffrages en coalition, obtenant ensemble 326 sièges.