Ouvrir le menu principal

Élections législatives japonaises de 2014

Élections législatives japonaises de 2014
475 députés de la Chambre des représentants
Voir et modifier les données sur Wikidata
Shinzo Abe cropped.JPG Parti libéral-démocrate – Shinzō Abe
Voix 17 658 916
33,11 %
 +5,3
Sièges obtenus 291  −3
Banri Kaieda cropped 3 Banri Kaieda 20110620 3.jpg Parti démocrate – Banri Kaieda
Voix 9 775 991
18,33 %
 +2,8
Sièges obtenus 73  +16
Kenji Eda Sakado 20141203.JPG Parti de la restauration – Kenji Eda
Voix 8 382 699
15,72 %
Sièges obtenus 41
Natsuo Yamaguchi-1.jpg Kōmeitō – Natsuo Yamaguchi
Voix 7 314 236
13,71 %
 +1,8
Sièges obtenus 35  +4
Kazuo Shii cropped.jpg Parti communiste – Kazuo Shii
Voix 6 062 962
11,37 %
 +5,2
Sièges obtenus 21  +13
Takeo Hiranuma0624 cropped.jpg Parti des générations futures – Takeo Hiranuma
Voix 1 414 919
2,65 %
Sièges obtenus 2
Tadatomo Yoshida cropped 2 Masaharu Nakagawa Mizuho Fukushima and Tadatomo Yoshida 201204.jpg Parti social-démocrate – Tadatomo Yoshida
Voix 1 314 441
2,46 %
 +0,1
Sièges obtenus 2  0
Ichiro Ozawa cropped 4 Ichiro Ozawa 20010718.jpg Parti de la vie du peuple – Ichirō Ozawa
Voix 1 028 721
1,93 %
Sièges obtenus 2
Carte
Carte des résultats élections dans les 300 districts au scrutin uninominal majoritaire à un tour (en haut) et pour les 180 sièges à la proportionnelle (en bas)
Représentation de l'assemblée
Diagramme
Premier ministre du Japon
Sortant Élu
Shinzō Abe
PLD
Shinzō Abe
PLD

Les 47e élections à la Chambre des représentants (第47回衆議院議員総選挙, Dai-yonjūnanakai Shūgiin-giin sōsenkyo?) se déroulent au Japon le [1].

Analyse du scrutinModifier

Il s'agit d'une victoire attendue de la formation de Shinzo Abe. L'opposition, émiettée, a été prise au dépourvu par un scrutin qui, selon elle, n'avait pas de raison d'être. Elle n'est pas parvenue à entamer la suprématie du PLD, qui domine la vie politique nippone depuis six décennies, à quelques courtes années près. D'après la NHK, le Parti démocrate du Japon (PDJ), deuxième formation du pays, ne recueillerait qu'entre 61 et 87 sièges, ratant la barre des 100 espérées[2].

RésultatsModifier

Résultats des élections législatives japonaises de 2014
Partis Circonscriptions Scrutin de liste Total
Votes % Sièges +/- Votes % Sièges Sièges +/−
Parti libéral-démocrate[3] 25 461 448 48,1 223   5 17 658 916 33,11 68 291   3
Parti démocrate 11 916 849 22,51 38   11 9 775 991 18,33 35 73   16
Parti de la restauration 4 319 645 8,16 11 Nv. 8 382 699 15,72 30 41 Nv.
Kōmeitō[3] 765 390 1,45 9   7 314 236 13,71 26 35   4
Parti communiste japonais 7 040 130 13,3 1   1 6 062 962 11,37 20 21   13
Parti des générations futures 947 395 1,79 2 Nv. 1 414 919 2,65 0 2 Nv.
Parti social-démocrate 419 347 0,79 1   1 314 441 2,46 1 2  
Parti de la vie du peuple 514 575 0,97 2 Nv. 1 028 721 1,93 0 2 Nv.
Autres 43 546 0,08 0 - 364 965 0,69 0 0 -
Indépendants 1 511 242 2,85 8   3 - - - 8   3
Total 52 939 789 100 295 - 53 334 447 100 180 475   5

Notes et référencesModifier

  1. « Japon : Abe va dissoudre la chambre basse du Parlement », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016).
  2. « Japon : Abe réussit son pari politique en remportant les législatives », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016).
  3. a et b Le Parti libéral-démocrate et le Kōmeitō briguaient les suffrages en coalition, obtenant ensemble 326 sièges.