Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Élections législatives grenadiennes de 2018

Élections législatives grenadiennes de 2018
Voir et modifier les données sur Wikidata

Les élections législatives grenadiennes de 2018 se déroulent le 13 mars 2018 afin de renouveler les 15 membres de la Chambre des représentants de l'île de Grenade[1]. Le Nouveau Parti national conserve la totalité des sièges à la chambre et son dirigeant Keith Mitchell est reconduit au poste de premier ministre.

Sommaire

Mode de scrutinModifier

La Chambre des représentants est la chambre basse du parlement bicaméral de la Grenade. Elle est composée de 15 sièges dont les membres sont élus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions[2].

ContexteModifier

Lors des élections précédentes, en 2013, le Nouveau Parti national (conservateur), alors principal parti d'opposition, avait remporté la totalité des quinze sièges. Le Congrès démocratique national (centriste, libéral), parti du gouvernement sortant en 2013, n'a donc aucun représentant à la Chambre durant la législature 2013-2018, et le gouvernement de Keith Mitchell (NPN) n'y fait face à aucune opposition.

RésultatsModifier

Résultats des législatives grenadiennes de 2018[3]
Partis Voix % Sièges +/-
Nouveau Parti national (NNP) 33 792 58,91 15  
Congrès démocratique national (NDC) 23 249 40,53 0  
Mouvement progressiste grenadien (GPM) 86 0,15 0 Nv.
Parti grenadien de la renaissance (GRP) 44 0,08 0  
Parti libéral (TLP) 49 0,09 0 Nv.
Parti du progrès (TPP) 41 0,07 0 Nv.
Mouvement grenadien d'émancipation (GEM) 25 0,04 0 Nv.
Mouvement patriotique uni (GUPM) 10 0,02 0  
Indépendants (IND) 68 0,10 0  
Suffrages exprimés 57 364 99,54
Votes blancs et invalides 267 0,46
Total 57 631 100 15  
Abstentions 20 663 26,39
Nombre d'inscrits / participation 78 294 73,61
Majorité absolue
15
NPN

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier