Ouvrir le menu principal

Élections législatives françaises de 1834

Élections législatives françaises de 1834
460 députés
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 171 015
Votants 129 212
75,56 %  +0,5
Édouard Mortier.jpg Parti de la Résistance – Édouard Mortier
Voix 89 885
69,57 %
Députés élus 320
Jacques Laffitte.jpg Parti du Mouvement – Jacques Laffitte
Voix 21 073
16,30 %
Députés élus 75
Dupin, Procureur général à la Cour de cassation.JPG Tiers Parti – André Dupin
Voix 14 036
10,87 %
Députés élus 50
Lamartine, par Decaisne.jpg Légitimistes – Alphonse de Lamartine
Voix 4 218
3,26 %
 −19,4
Députés élus 15  −89
Représentation de l'assemblée
Diagramme
  • Parti du mouvement: 75 sièges
  • Tiers Parti: 50 sièges
  • Parti de la résistance: 320 sièges
  • Légitimistes: 15 sièges
Gouvernement
Sortant Élu
Jean-de-Dieu Soult
Parti de la Résistance
Édouard Mortier
Parti de la Résistance

Les élections législatives ont eu lieu le 21 juin 1834.

Elles sont consécutives à une dissolution de la Chambre des députés prononcée par Louis-Philippe afin de réduire la représentation de l'opposition républicaine, laquelle était suspectée de soutenir des troubles dans le pays. La majorité orléaniste sort confortée du scrutin.

Mode de scrutinModifier

Conformément à la charte de 1830, les députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans l'une des 459 circonscriptions définies par le redécoupage de 1831. Le suffrage est censitaire, et le corps électoral compte 171 015 inscrits.

RésultatsModifier

Il y a 129 212 votants, soit 75,56 % de participation.

Parti Votes % Sièges
  Parti de la Résistance 89 885 69.56% 320
  Parti du Mouvement 21 073 16.30% 75
  Tiers Parti 14 036 10.87% 50
  Légitimistes 4 218 3.26% 15

La chambre fut dissoute par le Roi Louis-Philippe Ier le 3 octobre 1837.

Source : Roi et Président