Élections législatives françaises de 1834

Élections législatives françaises de 1834
460 députés
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 171 015
Votants 129 212
75,56 % en augmentation 0,5

Édouard Mortier.jpg Parti de la Résistance – Édouard Mortier
Voix 89 885
69,57 %
Députés élus 320
Jacques Laffitte.jpg Parti du Mouvement – Jacques Laffitte
Voix 21 073
16,30 %
Députés élus 75
Dupin, Procureur général à la Cour de cassation.JPG Tiers Parti – André Dupin
Voix 14 036
10,87 %
Députés élus 50
Lamartine, par Decaisne.jpg Légitimistes – Alphonse de Lamartine
Voix 4 218
3,26 %
en diminution 19,4
Députés élus 15 en diminution 89
Représentation de l'assemblée
Diagramme
  • Parti du mouvement: 75 sièges
  • Tiers Parti: 50 sièges
  • Parti de la résistance: 320 sièges
  • Légitimistes: 15 sièges
Gouvernement
Sortant Élu
Jean-de-Dieu Soult
Parti de la Résistance
Édouard Mortier
Parti de la Résistance

Les élections législatives ont eu lieu le .

Elles sont consécutives à une dissolution de la Chambre des députés prononcée par Louis-Philippe afin de réduire la représentation de l'opposition républicaine, laquelle était suspectée de soutenir des troubles dans le pays. La majorité orléaniste sort confortée du scrutin.

Mode de scrutinModifier

Conformément à la charte de 1830, les députés sont élus au scrutin uninominal majoritaire à trois tours dans l'une des 459 circonscriptions définies par le redécoupage de 1831. Le suffrage est censitaire, et le corps électoral compte 171 015 inscrits.

RésultatsModifier

Il y a 129 212 votants, soit 75,56 % de participation.

Parti Votes % Sièges
  Parti de la Résistance 89 885 69.56% 320
  Parti du Mouvement 21 073 16.30% 75
  Tiers Parti 14 036 10.87% 50
  Légitimistes 4 218 3.26% 15

La chambre fut dissoute par le Roi Louis-Philippe Ier le .

Source : Roi et Président

Carte contemporaine : A. Montizon, Carte figurative de la France politique en 1834 (Gallica, BnF)