Élections législatives fédérales belges de 2014

Élections fédérales belges de 2014
150 sièges de la Chambre des représentants
(Majorité absolue : 76 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 8 001 278
Votants 7 157 498
89,45 % en augmentation 0,2

Votes exprimés 6 745 059
Votes blancs et nuls 412 439
BartDeWever.jpg N-VA – Bart De Wever
Voix 1 366 414
20,36 %
en augmentation 3
Sièges obtenus 33 en augmentation 6
Di Rupo cropped.jpg PS – Elio Di Rupo
Voix 787 165
11,67 %
en diminution 2
Sièges obtenus 23 en diminution 3
Charles Michel UNDP 2010.jpg MR – Charles Michel
Voix 650 290
9,64 %
en augmentation 0,4
Sièges obtenus 20 en augmentation 2
Wouter Beke cropped.jpg CD&V – Wouter Beke
Voix 783 060
10,85 %
en stagnation
Sièges obtenus 18 en augmentation 1
Gwendolyn-rutten-1379344162.jpg Open VLD – Gwendolyn Rutten
Voix 659 582
9,78 %
en augmentation 1,1
Sièges obtenus 14 en augmentation 1
Tobback cropped.jpg sp.a – Bruno Tobback
Voix 595 486
8,83 %
en diminution 0,4
Sièges obtenus 13 en stagnation
Chambre des représentants
Diagramme
  • PTB: 2
  • PS: 23
  • sp.a : 13
  • Ecolo: 6
  • Groen: 6
  • DéFI: 2
  • MR: 20
  • Open VLD: 14
  • cdH: 9
  • CD&V: 18
  • N-VA: 33
  • PP: 1
  • VB: 3
Gouvernement
Sortant Élu
Di Rupo
PS/sp.a - CD&V/cdH - MR/Open VLD
Michel I
MR/Open VLD - N-VA - CD&V
Législature élue
54e législature de la Chambre des représentants

Les élections législatives fédérales belges de 2014 ont eu lieu le afin d'élire les 150 membres de la 54e législature de la Chambre des représentants pour un mandat de cinq ans.

Ces élections se sont déroulées le même jour que les élections régionales et européennes. Pour la première fois, le Sénat n'est plus élu au suffrage direct.

La N-VA reste le premier parti du pays et améliore ses résultats tandis que le Vlaams Belang s'écroule et récolte tout juste trois sièges. En Wallonie, le Parti socialiste d'Elio Di Rupo ainsi qu'Ecolo perdent des voix tandis que le Mouvement réformateur en gagne. Cette élection est également marquée par l'entrée de deux députés PTB au parlement fédéral. La Liste Dedecker ne parvient à faire élire aucun député.

Système électoraleModifier

La Chambre des représentants est la chambre basse du Parlement fédéral.

Elle est composée de 150 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin proportionnel plurinominal de liste avec vote préférentiel et seuil électoral de 5 % dans 11 circonscriptions électorales de 4 à 24 sièges chacune correspondant aux 10 provinces du pays plus la capitale Bruxelles. Sur les onze circonscriptions, cinq recouvrent la partie néerlandophone du pays pour un total de 87 sièges, les 63 sièges restants étant répartis dans les six autres

Les électeurs ont également la possibilité d'exprimer un vote préférentiel pour un candidat sur la liste pour laquelle ils votent, les sièges obtenus par chaque liste étant par la suite d'abord attribués aux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages en leur nom

Après décompte des voix, les sièges sont répartis à la proportionnelle aux candidats de tous les partis ayant franchi le seuil de 5 %, dans l'ordre de leur position sur les listes, selon la méthode d'Hondt.

Pour la première fois, et à la suite de la sixième réforme de l'État, les députés sont élus pour 5 ans.

Forces en présenceModifier

Principales formationsModifier

Les partis politiques suivants sortent de la législature avec au moins un siège à la chambre des représentants.

Parti Positionnement Dirigeant Résultats en 2010
% Sièges
Nieuwe Vlaamse Alliantie (NVA) Centre droit à droiteNationalisme flamand, séparatisme, libéral-conservatisme, euroscepticisme modéré Bart De Wever 17,40 27
Parti socialiste (PS) Centre gauche à gaucheSocial-démocratie, progressisme, europhilie Elio Di Rupo 13,70 26
Mouvement réformateur (MR) Centre droit à droiteLibéralisme, Social-libéralisme, europhilie Charles Michel 9,28 18
Christen Democratisch en Vlaams (CD&V) Centre droitDémocratie chrétienne, europhilie Wouter Beke 10,85 17
Socialisticsche Partij Anders (Sp.a) Centre gaucheSocial-démocratie, socialisme démocratique, europhilie Bruno Tobback 9,24 13
Open Vlaamse Liberalen

en Democraten

(Open VLD)

Centre droitLibéralisme, social-libéralisme, europhilie Gwendolyn Rutten 8,64 13
Vlaams Belang Extrème droite

Nationalisme flamand, séparatisme

Filip Dewinter 7,76 12
Centre Démocrate Humaniste (cdH) Centre

Démocratie chrétienne, europhilie

Joëlle Milquet 5,53 9
Ecolo Gauche

Écologie politique, europhilie

4,80 8
Groen Centre gauche à gaucheÉcologie politique, europhilie Meyrem Almaci 5,3 6
List Dedecker (LDD) Droite radicaleConfédéralisme, euroscepticisme modéré Jean-Marie Dedecker 2,31 1
Parti Populaire (PP) Droite à extrême droite

National libéralisme, conservatisme, europscepticisme

Mischaël Modrikamen 1,29 1

SondagesModifier

En FlandreModifier

Date Journal Échantillon N-VA CD&V sp.a Open
Vld
Vlaams
Belang
Groen LDD PVDA Autres
La Libre/RTBF/DR[1] 746 32,3 17,6 14,6 12,8 9,8 7,3 / 3,7 1,9
La Libre/RTBF/DR[1] 746 30,8 17,9 14,3 12,4 9,9 8,0 3,4 2,0 1,3
La Libre/RTBF/DR[1] 710 35,5 17,3 12,0 11,8 11,3 6,9 2,3 1,5 1,4
La Libre/RTBF/DR[1] 730 32,8 15,9 14,1 12,9 11,4 6,5 3,3 2,5 0,6
La Libre/RTBF/DR[1] 709 39,0 14,1 14,9 10,0 6,8 8,7 2,6 2,4 1,5
La Libre/RTBF/DR[1] 35,4 16,5 14,4 9,6 10,7 8,0 0,8 3,6 1,0
Élections fédérales de 2010 28,0 17,6 15,3 13,7 12,6 7,1 3,8 1,4 0,6

En WallonieModifier

Date Journal Échantillon PS MR Ecolo cdH PTB PP LD Wal FDF Autres
La Libre/RTBF/DR[1] 571 28,0 24,1 10,6 10,2 7,6 5,9 3,5 2,8 2,3 5,0
La Libre/RTBF/DR[1] 685 30,3 22,1 11,2 12,7 4,1 4,0 3,3 2,9 3,3 6,1
La Libre/RTBF/DR[1] 645 30,3 23,5 12,7 12,8 3,7 2,1 2,8 3,4 3,1 5,6
La Libre/RTBF/DR[1] 679 28,6 24,0 14,7 12,9 4,6 1,4 - 4,1 2,8 6,9
La Libre/RTBF/DR[1] 638 30,2 24,2 12,9 12,3 4,2 2,5 - 1,1 3,5 9,1
La Libre/RTBF/DR[1] 731 30,6 23,5 11,3 12,7 5,4 2,4 - 1,4 2,1 10,6
Élections fédérales de 2010 37,6 22,2 12,3 14,6 1,9 3,1 - 1,7 - 6,6

Principales formations et têtes de listeModifier

Les listes pour la Chambre sont dressées par province, ainsi que pour la région de Bruxelles-Capitale. Il n'y a plus d'élection directe pour le sénat.

Partis francophonesModifier

Partis néerlandophonesModifier

RésultatsModifier

Chambre des représentantsModifier

Résultats à la Chambre des représentants[3]
 
Parti Chef de file Voix % +/- Sièges +/-
Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) Bart De Wever (Anvers) 1 366 397 20,26   2,86
33  /  150
  6
Parti socialiste (PS) Elio Di Rupo (Hainaut) 787 058 11,67   2,03
23  /  150
  3
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V) 783 040 11,61   0,76
18  /  150
  1
Open Vlaamse Liberalen en

Democraten (Open Vld)

Alexander De Croo

(Flandre Or.)

659 571 9,78   1,14
14  /  150
  1
Mouvement réformateur (MR) Charles Michel (Brabant wallon) 650 260 9,64   0,36
20  /  150
  2[4]
Socialistische Partij Anders (sp.a) Johan Vande Lanotte

(Flandre Occ.)

595 466 8,83   0,41
13  /  150
 
Groen 358 947 5,32   0,94
6  /  150
  1
Centre démocrate humaniste (cdH) Benoît Lutgen (Luxembourg) 336 184 4,98   0,54
9  /  150
 
Vlaams Belang (VB) Filip Dewinter (Anvers) 247 738 3,67   4,09
3  /  150
  9
Ecolo Jean-Marc Nollet (Hainaut) 222 524 3,30   1,50
6  /  150
  2
Parti du travail de Belgique

(PTB/PvdA)

Peter Mertens (Anvers) 251 276 3,72   2,17
2  /  150
  2
Fédéralistes démocrates

francophones

(FDF)

Olivier Maingain (Bruxelles) 121 384 1,80 Nv.
2  /  150
  2[5]
Parti populaire (PP) Mischaël Modrikamen

(Hainaut)

102 581 1,52   0,23
1  /  150
 
Lijst Dedecker (LDD) Jean-Marie Dedecker

(Flandre Occ.)

28 414 0,42   1,89
0  /  150
  1
Autres 3,48   0,1
0  /  150
 
Total 100 % 150

Résumé par famille politiqueModifier

Familles politiques Partis % Sièges
Nationalistes flamands N-VA, Vlaams Belang 23,83 36
Socialistes PS, sp.a 20,5 36
Libéraux Open Vld, MR 19,42 34
Chrétiens-démocrates-humanistes CD&V, cdH 16,59 27
Écologistes Ecolo, Groen 8,62 12
Extrême-gauche PTB/PvdA 3,72 2
Démocrates fédéralistes francophones DéFI 1,8 2
Extrème droite francophone PP 1,52 1
Autres 5,52
100 150
Résultats des principaux partis par province flamande
Province N-VA VB CD&V Open Vld sp.a Groen PvdA
% +/- % +/- % +/- % +/- % +/- % +/- % +/-
Anvers 39,38   8,67 7,00   9,15 16,09   0,55 10,24   0,79 11,57   2,75 9,85   2,16 4,52   2,50
Limbourg 31,39   2,55 6,14   6,65 22,72   3,90 12,39   0,29 17,71   0,43 6,00   1,18 2,57   0,95
Flandre-Orientale 31,01   2,86 6,23   6,10 17,94   2,54 18,12   0,72 13,34   0,81 9,15   1,79 2,67   1,42
Brabant flamand 28,37   1,33 4,25   5,36 16,53   0,27 25,05   10,54 11,96   5,83 8,70   1,09 1,86   0,69
Flandre-Occidentale 28,50   4,52 4,73   4,34 21,74   1,27 13,79   0,25 17,63   2,50 7,88   1,57 1,66   0,83
Résultats des principaux partis par province wallonne
Province PS MR Ecolo PTB CdH DéFi PP
% +/- % +/- % +/- % +/- % +/- % +/- % +/-
Brabant Wallon 21,41   1,07 40,75   4,95 11,40   4,93 2,69   1,65 10,98   1,92 4,67 Nv. 3,98   1,06
Hainaut 41,04   7,13 20,76   3,24 5,89   3,52 5,17   3,49 10,40   1,07 1,95 Nv. 4,35   1,61
Liège 30,00   5,79 25,23   2,93 9,08   4,75 8,08   4,99 13,05   0,88 2,22 Nv. 5,15   2,07
Luxembourg 22,02   6,47 24,36   4,82 7,94   3,77 2,36   1,62 33,41   2,00 1,66 Nv. 4,11   1,68
Namur 27,83   4,36 28,31   3,66 9,74   3,63 4,86   3,32 16,07   0,15 2,79 Nv. 4,35   1,23

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l « Baromètre politique: alerte rouge pour le PS », sur RTBF Info, (consulté le )
  2. Seuls les partis représentés sur plus d'une circonscription sont mentionnés.
  3. « Elections 2014 - Chambre - Résultats des listes Royaume - », sur elections2014.belgium.be (consulté le ).
  4. Plus 5 sièges, si on déduit les 3 députés FDF élus en 2010 en cartel avec le MR.
  5. Moins 1 siège, si on compte les 3 députés FDF élus en 2010 en cartel avec le MR.

Voir aussiModifier