Élections législatives est-timoraises de 2012

Les élections législatives est-timoraises de 2012 se sont déroulées le [1]. Le CNRT a remporté 36,66 % des suffrages[2].

Élections législatives est-timoraises de 2012
65 sièges du Parlement national
(majorité absolue : 33 sièges)
Corps électoral et résultats
Votants 482 792
74,78 %
Xanana 2011.jpg CNRT – Xanana Gusmão
Voix 172 831
36,66 %
en augmentation 12,6
Sièges obtenus 30 en augmentation 12
Mari Bin Amude Alkatiri 2002.jpg Fretilin – Mari Alkatiri
Voix 140 786
29,87 %
en augmentation 0,9
Sièges obtenus 25 en augmentation 4
Fernando de Araújo.jpg PD – Fernando de Araújo
Voix 48 851
10,31 %
en diminution 1
Sièges obtenus 8 en stagnation
Premier ministre du Timor oriental
Sortant Élu
Xanana Gusmão
CNRT
Xanana Gusmão
CNRT

Système électoralModifier

Le Parlement national du Timor Oriental est un parlement monocaméral composé de 65 députés élus pour cinq ans au scrutin proportionnel de liste dans une seule circonscription nationale. Les sièges sont répartis selon une méthode de la plus forte moyenne : la méthode d'Hondt. Un seuil électoral de 3 % des suffrages est requis[3]. Si l'inscription sur les listes électorales est obligatoire, le vote lui ne l'est pas.

RésultatsModifier

Résultats des législatives est-timoraises de 2012[4]
 
Partis Voix % +/- Sièges +/-
Congrès national de reconstruction timoraise (CNRT) 172 831 36,66   12,56 30   12
Front révolutionnaire pour l'indépendance du Timor oriental (Fretilin) 140 786 29,87   0,85 25   4
Parti démocrate (PD) 48 851 10,31   0,99 8  
Frenti-Mudança (FM) 14 648 3,11 Nv. 2  
Kmanek Haburas Unidade Nasional Timor Oan (KHUNTO) 13 998 2,97 Nv. 0  
Parti socialiste du Timor (PST) 11 379 2,41   1,45 0  
Parti social démocrate (PSD) 10 158 2,15 N/a 0   11
Parti du développement national (PDN) 9 386 1,99 Nv. 0  
Association social-démocrate timoraise (ASDT) 8 487 1,80 N/a 0   11
Unité nationale démocratique de résistance timoraise (UNDERTIM) 7 041 1,49   1,70 0   2
Union démocratique timoraise (UDT) 5 332 1,13   0,23 0  
Parti républicain (PR) 4 270 0,91   0,15 0  
Liste commune PLPA-PRDT 4 012 0,85   1,01 0  
Association populaire monarchiste timoraise (APMT) 3 968 0,84 Nv. 0  
Parti de l'unité nationale (PUN) 3 191 0,68   3,87 0   3
Bloc proclamateur (PMD-PARENTIL) 3 125 0,66   0,03 0  
Alliance démocratique (KOTA-PTT) 2 622 0,56   2,64 0   2
Autres partis (4) 7 574 1,61 - 0 -
Votes valides 471 389 97,64
Votes nuls 8 466 1,76
Votes blancs 2 937 0,61
Total 482 792 100 - 65  
Abstention 162 832 25,22
Inscrits/Participation 645 624 74,78

ConséquencesModifier

À l'issue du scrutin, une majorité parlementaire est formée du CNRT, du PD et du FM, forte de 40 sièges[5],[6]. En 2015 cependant, le CNRT et le Fretilin s'entendent à leur tour, Gusmão nommant pour successeur Rui Maria de Araújo, du Fretilin[7].

Notes et référencesModifier

  1. « Début de législatives test au Timor », sur Le Figaro, .
  2. « Timor/élection : premier ministre en tête », sur Le Figaro, .
  3. « TIMOR-LESTE (National Parliament ) », sur www.ipu.org (consulté le ).
  4. (pt) « STAE - Secretáriado Técnico de Administração Eleitoral », sur stae.tl, (consulté le ).
  5. (en) « Gusmao to form East Timon coalition », sur The Sydney Morning Herald, .
  6. « IPU PARLINE database: TIMOR-LESTE (National Parliament ), ELECTIONS EN 2012 », sur archive.ipu.org (consulté le ).
  7. « IPU PARLINE database: TIMOR-LESTE (National Parliament ), ELECTIONS IN 2017 », sur archive.ipu.org (consulté le ).