Élection présidentielle dominicaine de 2016

Élection présidentielle dominicaine de 2016
Présidence pour la période 2016-2020
Type d’élection élections générales
Corps électoral et résultats
Inscrits 6 765 245
Votants 4 708 746
69,60 %
Votes blancs et nuls 96 826
V Cumbre CELAC- República Dominicana (32130698470) (cropped).jpg Danilo Medina – Parti de la libération dominicaine
Colistier : Margarita Cedeño de Fernández
Voix 2 847 414
61,74 %
 +10,5
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Luis Abinader – Parti révolutionnaire dominicain
Colistier : Aníbal Díaz Belliard
Voix 1 613 207
34,98 %
Président de la République Dominicaine
Sortant Élu
Danilo Medina
PLD
Danilo Medina
PLD

L'élection présidentielle dominicaine de 2016 a lieu le afin d'élire le président et le vice-président de la République dominicaine. Des élections législatives et sénatoriales ont lieu en même temps que le premier tour. [1]. C'est la première fois que l'élection présidentielle a lieu en même temps que les autres scrutins.

Danilo Medina est réélu à la présidence de la République avec 61,74 % des voix[2].

ContexteModifier

La République dominicaine doit faire face à une corruption élevée, aux inégalités et à la criminalité souvent liée au narcotrafic. Le pays est une plate-forme de réexportation de la cocaïne vers les États-Unis et l’Europe[3].

Le Parti de la libération dominicaine (PLD), au pouvoir, exerce son contrôle sur l’ensemble des pouvoirs, exécutif, législatif, judiciaire et médiatique. Ses cadres bénéficie d'une impunité face à la justice, malgré les fréquentes affaires de corruption. Le PLD est ainsi parfois comparé au Parti révolutionnaire institutionnel mexicain[3].

CampagneModifier

Les grands médias ont globalement occulté les affaires de corruption liées à l’entreprise brésilienne Odebrecht. Une vidéo dénonçant le scandale, réalisée par l'opposition, a été censurée par José Luis Corripio, l’un des hommes les plus riches du pays et propriétaire de plusieurs chaînes de télévision, de stations de radio et de la majorité des quotidiens[3].

L’organisation Participation citoyenne a déploré « l’iniquité de la campagne, fruit d’une concentration disproportionnée de ressources aux mains du parti au pouvoir ». L'organisation a par ailleurs relevé une forte augmentation du déficit fiscal provoqué par le recrutement de « personnel transitoire » dans les administrations et la multiplication des travaux publics à des fins électoralistes[3].

RésultatsModifier

Résultats de la présidentielle dominicaine de 2016
Candidat Parti Voix %
Danilo Medina PLD et alliés 2 847 414 61,74
Luis Abinader PRD et alliés 1 613 207 34,98
Guillermo Moreno ALPAIS 84 399 1,83
Elias Wessin Chavez PQDC 20 422 0,44
Pelegrin Castillo FNP 16 283 0,35
Minou Tavarez Mirabal APD 16 254 0,35
Hatuey De Camps PRSD 8 264 0,18
Soraya Aquino PUN 5 677 0,12
Votes valides 4 611 920 97,94
Votes blancs et nuls 96 826 2,06
Total 4 708 746 100
Abstention 2 056 499 30,40
Inscrits / participation 6 765 245 69,60

Notes et référencesModifier

  1. « République dominicaine : le président sortant largement en tête », sur Le Monde, (consulté le 17 mai 2016).
  2. Résultats définitifs des élections ordinaires générales du 15 mai 2016, Junte centrale électorale, bulletin no 14 du 28 mai 2016.
  3. a b c et d « En République dominicaine, le parti au pouvoir veut accroître son emprise », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté en re')