Élections législatives christophiennes de 2020

Élections législatives christophiennes de 2020
11 sièges de l'Assemblée nationale
(majorité absolue : 8 sièges)
Type d’élection Élections législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 48 173
Votants 28 139
58,41 %  −13,8
Votes blancs et nuls 157
Denzil L Douglas.jpg Parti travailliste – Denzil Douglas
Voix 10 355
37,11 %
 −2,2
Sièges obtenus 2  −1
ShawnRichards.jpg Mouvement d'action populaire – Shawn Richards
Voix 8 067
28,91 %
 +1
Sièges obtenus 4  0
TimothyHarris.jpg Parti travailliste populaire – Timothy Harris
Voix 3 731
13,37 %
 +4,4
Sièges obtenus 2  +1
Mark Brantley 2015.jpg Mouvement des citoyens inquiets – Mark Brantley
Voix 3 510
12,58 %
 −0,5
Sièges obtenus 3  +1
Premier ministre
Sortant Élu
Timothy Harris
PLP
Timothy Harris
PLP

Les élections législatives christophiennes de 2020 ont lieu le 5 juin 2020 afin de renouveler onze des quinze sièges de l’Assemblée nationale de Saint-Christophe-et-Niévès[1].

La coalition du gouvernement sortant remporte une large victoire, permettant à Timothy Harris de se maintenir au poste de Premier ministre.

ContexteModifier

Aux élections précédentes en 2015, le Parti travailliste du Premier ministre Denzil Douglas connait un fort recul et perd la moitié de ses six sièges. Douglas, qui était au pouvoir depuis 1995, reconnait sa défaite et cède sa place à Timothy Harris, chef du Parti travailliste populaire et de la coalition "Équipe unité" réunissant son parti ainsi que le Mouvement d'action populaire et le Mouvement des citoyens inquiets. La coalition est reconduite pour ce scrutin, chacun des partis la composant s'abstenant de présenter des candidats dans les circonscriptions concouru par un autre, selon une répartition conclue à l'avance[2].

Les élections de 2020 se déroulent alors que les autorités estiment avoir surmonté « la première vague » de la pandémie de Covid-19 qui a atteint le pays en mars. Les quinze personnes identifiées comme ayant été atteintes par la maladie sont toutes guéries depuis la mi-mai[3]. L'opposition dénonce cependant l'utilisation du confinement comme un outil par le gouvernement sortant afin de s'assurer un avantage au cours de la campagne, les candidats ordinaires ayant été tenus à domicile comme le reste de la population tandis que les membres du gouvernement occupaient librement le terrain et l'espace médiatique[4]. Le jour du scrutin, dans les bureaux de vote, les électeurs sont tenus de porter un masque, se désinfecter les mains et respecter la distanciation sociale[5].

Système politique et électoralModifier

 
Bâtiment de l'assemblée.

Saint-Christophe-et-Niévès est un royaume du Commonwealth, un État fédéral pleinement indépendant dans les Caraïbes ayant conservé la reine Élisabeth II comme chef symbolique et cérémoniel de l'État. Cette dernière est représentée par un gouverneur général choisi par le gouvernement christophien. C'est une monarchie parlementaire et une démocratie multipartite.

L'unique chambre du parlement, l’Assemblée nationale, est composée de 14 à 15 membres dont 11 représentants élus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions (8 à Saint-Kitts et 3 à Nevis). Les 3 autres, appelés sénateurs, sont nommés par le gouverneur sur proposition du premier ministre pour deux d'entre eux et du chef de l'opposition pour le troisième[6].

Le procureur général, s'il n'est pas déjà membre de l'assemblée, devient membre de droit, ce qui porte le plus souvent le total des membres de l'assemblée à 15[7]. Le vote n'est pas obligatoire.

RésultatsModifier

Résultats préliminaires des législatives christophiennes de 2020
 
Partis Voix % +/- Sièges +/-
Parti travailliste (SKNLP) 10 355 37,11   2,16 2   1
Mouvement d'action populaire (PAM) 8 067 28,91   1,01 4  
Parti travailliste populaire (PLP) 3 731 13,37   4,38 2   1
Mouvement des citoyens inquiets (CCM) 3 510 12,58   0,46 3   1
Parti réformateur de Nevis (NRP) 2 232 8,00   2,81 0   1
Indépendant 11 0,04 - 0  
Sénateurs, membres nommés 3  
Procureur général, membre ex-officio 1  
Suffrages exprimés 27 982 99,44
Votes blancs et invalides 157 0,56
Total 28 139 100 - 15  
Abstentions 20 034 31,59
Inscrits / participation 48 173 58,41

AnalyseModifier

La coalition « Équipe unité » (PAM-PLP-CPM) remporte les élections avec une large avance, décrochant la quasi totalité des sièges dont plusieurs bastions électoraux du Parti travailliste. Le premier ministre Timothy Harris l'emporte pour sa part dans la septième circonscription avec une large avance sur son adversaire travailliste[8]. Reconduit pour un second mandat par l'assemblée, il prête serment le 7 juin[9].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « PM Names June 5 as Election Day - The St Kitts Nevis Observer », sur The St Kitts Nevis Observer, sknobserver, (consulté le 20 mai 2020).
  2. (en) « Federation Votes Friday-Full Slate of Candidates - The St Kitts Nevis Observer », sur The St Kitts Nevis Observer, sknobserver, (consulté le 6 juin 2020).
  3. (en) "ST. KITTS AND NEVIS HAS SUCCESSFULLY CONTAINED THE FIRST WAVE OF COVID-19", Gouvernement de Saint-Christophe-et-Niévès, 29 mai 2020
  4. (en) MENAFN, « St Kitts Nevis 'State of Emergency': Political advantage under cover of COVID-19 », sur menafn.com (consulté le 5 juin 2020).
  5. (en) "HEALTH OFFICIAL EXPECTS COVID-19 PROTOCOLS WILL ENSURE THAT POLLING DAY IS ONE OF THE SAFEST", Gouvernement de Saint-Christophe-et-Niévès, 29 mai 2020
  6. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: SAINT-KITTS-ET-NEVIS (National Assembly), Système électoral », sur www.ipu.org (consulté le 20 mai 2020).
  7. INFORMATIONS GENERALES SUR LE PARLEMENT Union Interparlementaire
  8. Election 2020 – Landslide victory for Team Unity in St Kitts and Nevis
  9. (en) « Dr. The Hon.Timothy Harris Sworn in for a Second Term as Prime Minister of St. Kitts and Nevis », sur South Florida Caribbean News, sflcn1, (consulté le 8 juin 2020).

Voir aussiModifier