Élections législatives bulgares de 2017

Élections législatives bulgares de 2017
240 sièges de l'Assemblée nationale
(Majorité absolue : 121 députés)
Corps électoral et résultats
Inscrits 7 004 358
Votants 3 682 499
52,57 %  +3,1
Votes blancs et nuls 169 009
Boyko Borissov in Tehran.jpg GERB – Boïko Borissov
Voix 1 147 292
32,65 %
 0
Sièges obtenus 95  +11
Kornelia Ninova in 2013.jpg BSP pour la Bulgarie – Korneliya Ninova
Voix 955 490
27,19 %
 +11,8
Sièges obtenus 80  +41
Defaut.svg UP – Valeri Simeonov
Krasimir Karakachanov
Volen Nikolov Siderov
Voix 318 513
9,07 %
 +4,6
Sièges obtenus 27  −3
Мустафа Карадайы.jpg DPS – Mustafa Karadayi
Voix 315 976
8,99 %
 −5,9
Sièges obtenus 26  −12
Mareshi1.JPG Volya – Veselin Mareshki
Voix 145 637
4,15 %
Sièges obtenus 12
Composition de l'assemblée élue
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
Ognyan Guerdjikov
Ind.
Boïko Borissov
GERB

Des élections législatives anticipées ont eu lieu en Bulgarie le .

ContexteModifier

Lors de l'élection présidentielle de 2016, le candidat indépendant soutenu par les sociaux-démocrates Roumen Radev est élu au second tour avec 59,35 % des voix, provoquant la démission du Premier ministre de centre droit Boïko Borissov. Après plusieurs mois de tentatives de formation d'une nouvelle coalition, les principaux partis bulgares se sont accordés sur la nécessité de nouvelles élections fin mars-début [1].

Une « poussée nationaliste » est alors attendue, Roumen Radev ayant été largement élu sur un programme centré sur le contrôle de l'immigration[1].

Système électoralModifier

L'Assemblée nationale (en bulgare : Народното събрание) est composée de 240 sièges pourvus pour quatre ans au scrutin proportionnel plurinominal avec listes fermées dans 31 circonscriptions électorales de 4 à 16 sièges. Après décompte des suffrages, la répartition est faite au plus fort reste de Hare entre les listes de candidats ayant atteint le seuil électoral de 4 % des suffrages exprimés au niveau national.[2],[3],[4].

Lors du référendum de 2016, les Bulgares se sont prononcés sur plusieurs propositions dont l'élection des membres du Parlement par un scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Malgré un résultat favorable à plus de 70 %, la proposition a été déclarée légalement non contraignante, le quorum n'ayant pas été atteint. Le seuil de 20 % de participation ayant néanmoins été dépassé, le Parlement bulgare doit à l'avenir être amené à se prononcer sur ce changement de mode de scrutin[5].

RésultatsModifier

Seuls cinq partis franchissent le seuil de 4 % des voix nécessaires pour une représentation parlementaire, soit trois de moins qu'en 2014.

Résultats des législatives bulgares de 2017[6],[7]
 
Partis ou coalitions Dirigeants Voix % +/- Sièges +/-
Citoyens pour le développement européen
de la Bulgarie
(GERB)
Boïko Borissov 1 147 292 32,65   0,13 95   11
BSP pour la Bulgarie Korneliya Ninova 955 490 27,19   12,53 80   41
Patriotes unis (UP) Valeri Simeonov 318 513 9,07   2,49 27   3
Mouvement des droits et des libertés (DPS) Mustafa Karadayi 315 976 8,99   5,68 26   12
Volya (V) Veselin Mareshki 145 637 4,15 N/a 12 N/a
Bloc réformateur (RB) Petar Moskov 107 407 3,06   5,75 0   23
Coalition Oui, Bulgarie ! Hristo Ivanov 101 177 2,88 N/a 0 N/a
DOST Lyutvi Mestan 100 479 2,86 Nv 0 Nv
Nouvelle République Radan Kanev 86 984 2,48 Nv 0 Nv
Alternative pour la renaissance bulgare (ABV) Konstantin Prodanov 54 412 1,55   2,56 0   11
Renaissance Kostadin Kostadinov 37 896 1,08 Nv 0 Nv
Autres partis (9) 49 219 1,40 - 0 -
Indépendants 5 116 0,15 - 0 -
« Aucun de ces choix » 87 850 2,50 - 0 -
Suffrages exprimés 3 513 490 95,41
Votes blancs et nuls 169 009 4,59
Total 3 682 499 100 - 240  
Abstentions 3 321 859 47,43
Inscrits / Participation 7 004 358 52,57
Majorité au Parlement
95 27 12 80 26
GERB UP V BSP-LB DPS

ConséquencesModifier

Ces élections permettent à Boïko Borissov de conserver la fonction de Premier ministre, à la tête d'une coalition GERB-Patriotes unis, le [8].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Bulgarie. Des élections législatives anticipées prévues au printemps », sur Ouest France, .
  2. « Reforming Electoral System in Bulgaria – Factors, Actors and Failures », sur ecpr.eu (consulté le 30 mars 2021)
  3. « IFES Election Guide | Elections: Bulgaria Parliament 2014 », sur www.electionguide.org (consulté le 30 mars 2021)
  4. (la) « IFES Election Guide », sur www.electionguide.org (consulté le 30 mars 2021).
  5. (en) « After a Day of Uncertainty, Bulgaria Voting System Referendum Falls Through », sur Novinite, .
  6. (bg) « Парламентарни избори :: Парламентарни избори 2017 », sur results.cik.bg (consulté le 28 mars 2017).
  7. (bg) « Активност на гласуване :: Парламентарни избори 2017 », sur results.cik.bg (consulté le 28 mars 2017).
  8. « Des nationalistes dans le nouveau gouvernement bulgare », RFI,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2017).

Articles connexesModifier