Élections législatives béliziennes de 2020

Élections législatives béliziennes de 2020
31 sièges à la Chambre des représentants
(majorité absolue : 16 sièges)
Corps électoral et résultats
Inscrits 182 805
Votants 149 650
81,86 %  +9,2
Votes blancs et nuls 1 944
John Briceño (cropped).jpg Parti uni du peuple – Johnny Briceño
Voix 88 040
59,60 %
 +11,8
Sièges obtenus 26  +14
Patrick Faber (cropped).jpg Parti démocratique uni – Patrick Faber
Voix 57 374
38,84 %
 −11,7
Sièges obtenus 5  −14
Diagramme
Premier ministre
Sortant Élu
Dean Barrow
UDP
Johnny Briceño
PUP

Les élections législatives béliziennes de 2020 ont lieu le afin de renouveler les 31 membres de la Chambre des représentants du Belize.

Le scrutin est marqué par un important renouvellement de la classe politique avant même sa tenue, avec le retrait des dirigeants et de plusieurs des membres hauts placés des deux principaux partis, le Parti démocratique uni et le Parti uni du peuple. Le bipartisme très marqué du pays hérité du Système de Westminster est par ailleurs secoué par l'irruption du Front populaire de Belize, jugé susceptible de mener à un Parlement minoritaire dans un contexte de scandales de corruption et d'une crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19.

Les élections sont remportés par le Parti uni du peuple qui réunit une large majorité à l'assemblée avec 26 sièges sur 31. Son dirigeant, Johnny Briceño, remplace dès le lendemain Dean Barrow au poste de Premier ministre.

ContexteModifier

Les élections législatives de novembre 2015 sont remportées par le Parti démocratique uni (UDP) mené par le Premier ministre sortant Dean Barrow, qui remporte 19 sièges sur 31 contre 12 au Parti uni du peuple. Le gouvernement parvient notamment en mai 2019 à convaincre la population d'approuver par référendum le recours à la Cour internationale de justice pour résoudre le différend frontalier opposant le pays au Guatemala[1].

Dean Barrow fait part à plusieurs reprises de son intention de prendre sa retraite avant 2020, avant d'en reporter la date à la demande de son cabinet, fixant son départ à la convention nationale du parti organisée en 2020 pour en choisir le dirigeant lors des élections, pour laquelle il ne se portera pas candidat. Des élections anticipées sont un temps envisagées pour début 2020, avant d'être finalement fixée au mois de novembre[2],[3],[4].

Les élections sont l'occasion d'un important renouvellement des têtes dirigeantes de la classe politique bélizienne[5]. Outre le départ du Premier ministre Dean Barrow, qui cède sa place à la tête de l'UDP à Patrick Faber le 9 octobre 2020, le scrutin est ainsi précédé du retrait du dirigeant du principal parti d'opposition, le Parti uni du peuple (PUP). Francis Fonseca démissionne en effet peu après la défaite de son parti aux élections de 2015, laissant sa place à Johnny Briceño, tout en restant candidat pour un dernier mandat de député. Ancien dirigeant du PUP et seul député restant à l'avoir été avant l'indépendance du pays en 1981, Said Musa annonce à son tour mettre fin à sa carrière politique[6].

Du coté de l'UDP, le retrait de Dean Barrow est accompagné de celui de Michael Finnegan, tout deux respectivement réélus sans discontinuer depuis 1984 et 1993 ainsi que de l'ancien vice Premier ministre Gaspar Vega et du ministre des affaires étrangères Wilfred Elrington[7],[8].

Système électoralModifier

La Chambre des représentants est la chambre basse de l'Assemblée nationale, le parlement bicaméral du Belize. Elle est composée de 31 sièges pourvus pour cinq ans au scrutin uninominal majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions électorales[9].

CampagneModifier

Forces en présenceModifier

Partis en lice
Parti Idéologie Tête de liste Résultats en 2015
Parti démocratique uni
United Democratic Party (UDP)
Centre droit
Conservatisme
Patrick Faber 50,52 %
19 sièges
Parti uni du peuple
People's United Party (PUP)
Centre à centre gauche
Social-démocratie, démocratie chrétienne, nationalisme
Johnny Briceño 47,77 %
12 sièges
Parti progressiste du Belize
Belize Progressive Party (BPP)
Gauche
Social-démocratie, réformisme, républicanisme
Patrick Rogers 1,65 %
0 sièges
Front populaire de Belize
Belize People's Front (BPF)
Centre gauche
Progressisme
Nancy Marin Nouveau

Faits marquantsModifier

Le remplacement de Barrow au sein de l'UDP intervient de manière chaotique, le vainqueur des primaires de février, John Saldizar, étant contraint à la démission suite à une affaire de corruption, menant à une seconde primaire en juillet dont émerge Johnny Briceño[5].

La campagne électorale est par ailleurs marquée par l'émergence du Front populaire de Belize (BPF) sur la scène politique bélizienne, fortement bipartisane. Jugé susceptible de remporter quelque sièges, le BPF pourrait, en empêchant les deux principales formations du pays à obtenir seule une majorité absolue, décrocher une position de faiseur de rois dans les discussions sur la formation d'un nouveau gouvernement[5].

Les élections interviennent également dans le contexte d'une grave crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19, qui bien que relativement bénigne dans le pays avec quatre mille cas et un total d'une soixantaine de décès à la veille des élections, a fait s'effondrer le secteur du tourisme dont dépendent 40 % des emplois du pays. Cette situation subite intervient alors même que le pays bénéficiait d'une situation économique stable avec une inflation et une dette sous contrôle, laissant augurer d'un scrutin bien plus risqué pour le parti au pouvoir qu'attendu auparavant, une situation aggravée par les scandales de corruption ayant marqué les primaires du parti[5]

RésultatsModifier

Résultats préliminaires des élections législatives béliziennes de 2020[10]
 
Parti Voix % +/- Sièges +/-
Parti uni du peuple 88 040 59,60   11,83 26   14
Parti démocratique uni 57 374 38,34   12,18 5   14
Front populaire 820 0,56 Nv 0  
Parti progressiste 548 0,37   1,28 0  
Indépendants 924 0,63   0,58 0  
Suffrages exprimés 147 706 98,70
Votes blancs et invalides 1 944 1,30
Total 149 650 100 - 31  
Abstentions 33 165 18,14
Inscrits / participation 182 815 81,86

Analyse et conséquencesModifier

La victoire du Parti uni du peuple est écrasante. Avec près de 60 % des suffrages, le parti remporte plus de deux tiers des sièges. Le Parti démocratique uni ne conserve qu'une poignée de sièges restants, le Parti progressiste et le Front populaire échouant à obtenir une représentation au parlement. La participation s'établit à plus de 80 % des inscrits, en forte hausse malgré la pandémie[11].

Dean Barrow concède la défaite de son parti dès le soir du scrutin en appelant le dirigeant du Parti uni du peuple, Johnny Briceño, pour le féliciter de la victoire de sa formation. S'adressant à la population par un discours à la télévision, le Premier ministre sortant appelle à l'unité du pays face aux difficultés à venir, qualifiant le scrutin de victoire de la démocratie dans le jeune pays. Briceño prête serment le lendemain 12 novembre en présence du Gouverneur général Colville Young. Il devient ainsi le cinquième Premier ministre depuis l'indépendance du pays en 1981[11],[12].

Notes et référencesModifier

  1. « Le Guatemala et le Bélize saisissent la justice internationale pour un conflit vieux de 200 ans », sur Le Figaro.fr, lefigaro, (ISSN 0182-5852, consulté le 11 novembre 2020).
  2. (en) « P.M. Gone? Not Yet, But He is Thinking About It », sur edition.channel5belize.com (consulté le 10 janvier 2020).
  3. (en) https://www.breakingbelizenews.com/author/bbnstaff/, « PM Barrow: General Elections to be held in November 2020 », sur Breaking Belize News-The Leading Online News Source of Belize, (consulté le 10 janvier 2020).
  4. (en-US) « BREAKING: General Elections to be held on November 11th 2020 », sur Belize News and Opinion on www.breakingbelizenews.com, (consulté le 5 octobre 2020)
  5. a b c et d « Élections législatives au Belize : une classe politique en voie de renouvellement », sur Revue Politique et Parlementaire, Revue-Politique-et-Parlementaire-123777101066173, (consulté le 11 novembre 2020).
  6. (en) « Former Prime Minister Said Musa Retires from Politics », sur edition.channel5belize.com (consulté le 11 novembre 2020).
  7. (is) « Gaspar Vega steps down », sur amandala.com.bz, (consulté le 11 novembre 2020).
  8. « Shyne For Mesop? Mike P For Queen’s Square? », sur www.7newsbelize.com (consulté le 11 novembre 2020).
  9. Inter-Parliamentary Union, « IPU PARLINE database: BELIZE (House of Representatives), Texte intégral », sur archive.ipu.org (consulté le 10 janvier 2020).
  10. (en) « Elections Commission », sur elections.gov.bz (consulté le 12 novembre 2020).
  11. a et b (en) The Associated Press, « Belize hands opposition resounding electoral victory », The Tribune,‎ (lire en ligne).
  12. (en) « John Briceño sworn in as Belize's PM after record victory », sur Belize News and Opinion on www.breakingbelizenews.com, breakingbelizenews, (consulté le 14 novembre 2020).

Voir aussiModifier