Élections générales irlandaises de 1965

Élections générales irlandaises de 1965
143 des 144 députés du Dáil Éireann
(Majorité absolue : 72 députés)
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 683 019
Votants 1 264 666
75,1 % en augmentation 4,5
Blancs et nuls 11 544
Fianna Fáil – Seán Lemass
Voix 597 414
47,7 %
en augmentation 3,9
Sièges obtenus 72 en augmentation 2
Fine Gael – James Dillon
Voix 427 081
34,1 %
en augmentation 2,1
Sièges obtenus 47 en stagnation
Parti travailliste – Brendan Corish
Voix 192 740
15,4 %
en augmentation 3,8
Sièges obtenus 22 en augmentation 6
Composition de la 18e législature
Diagramme
Taoiseach
Sortant Élu
Seán Lemass
Fianna Fáil
Seán Lemass
Fianna Fáil

L’élection générale irlandaise de 1965 s'est tenue le . 143 des 144 députés sont élus et siègent au Dáil Éireann.

Mode de scrutin Modifier

Les élections générales irlandaises se tiennent suivant un scrutin proportionnel plurinominal avec scrutin à vote unique transférable[1]. En effet, le Ceann Comhairle, qui préside le Dáil Éireann, est automatiquement réélu, conformément à l'article 16, alinéa 6, de la Constitution[2].

Résultats Modifier

18e Élection générale irlandaise –
Parti Leader Voix % +/- Sièges +/- % du
Dáil
Fianna Fáil Seán Lemass 597 414 47,7 %   3,9 72   2 50,0
Fine Gael James Dillon 427 081 34,1 %   2,1 47   32,6
Parti travailliste Brendan Corish 192 740 15,4 %   3,8 22   6 15,3
Clann na Poblachta Seán MacBride 9 427 0,8 %   0,3 1   0,7
Ligue des travailleurs irlandais Michael O'Riordan 183 0,0 %   0   0
Indépendants 26 277 2,1 %   3,5 2   4 1,4
Votes blancs et nuls 11 544
Total 1 264 666 100 % 144   100
Participation 1 683 019 75,1 %
Un gouvernement Fianna Fáil majoritaire est formé.

James Dillon annonce sa démission de la direction de Fine Gael.

 
Résultats par circonscription

Notes et références Modifier

  1. (en) Représentation proportionnelle, Comité d'information des citoyens, consulté le
  2. Constitution irlandaise du 1er juillet 1937, Digithèque des matériaux juridiques et politiques de l'université de Perpignan, consulté le