Ouvrir le menu principal

Élections générales espagnoles de 1986

Élections générales de 1986
350 sièges du Congrès des députés
(Majorité absolue : 176 sièges)
208 sièges du Sénat
le
Type d’élection élection parlementaire
Corps électoral et résultats
Inscrits 29 117 613
Votants 20 525 005
70,49 %  −9,5
Votes exprimés 20 202 763
Votes blancs 121 217
Votes nuls 322 243
Felipe González 1986 (cropped).jpg PSOE – Felipe González
Voix 8 901 718
44,06 %
 −4,1
Sénateurs élus 124  −10
Députés élus 184  −18
Manuel-Fraga-Iribarne.jpg CP – Manuel Fraga
Voix 5 247 677
25,97 %
 −0,4
Sénateurs élus 63  +9
Députés élus 105  −2
Adolfo Suárez 1977b (cropped).jpg CDS – Adolfo Suárez
Voix 1 861 912
9,22 %
 +6,4
Sénateurs élus 3  +3
Députés élus 19  +17
Miquel Roca i Junyent (cropped).jpg CiU – Miquel Roca Junyent
Voix 1 014 258
5,02 %
 +1,4
Sénateurs élus 8  +3
Députés élus 18  +6
Carte
Composition du Congrès des députés
Diagramme
Président du gouvernement
Sortant Élu
Felipe González
PSOE
Felipe González
PSOE

Les quatrièmes élections générales espagnoles ont eu lieu le .

Sommaire

ContexteModifier

Mode de scrutinModifier

RésultatsModifier

Congrès des députésModifier

Partis Voix % Dif. Sièges Dif.
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) 8 901 718 44,06 -4,05 184 -18
Coalition populaire (CP) 5 247 677 25,97 -0,39 105 -2
Centre démocratique et social (CDS) 1 861 912 9,22 +6,35 19 +17
Convergence et Union (CiU) 1 014 258 5,02 +0,35 18 +6
Gauche unie (IU) 935 504 4,63 +0,61 7 +3
Parti nationaliste basque (EAJ-PNV) 309 610 1,53 -0,35 6 -2
Herri Batasuna (HB) 231 722 1,15 +0,15 5 +3
Gauche basque (EE) 107 053 0,53 +0.05 2 +1
Coalition galicienne (CG) 79 972 0,40 n/a 1 n/a
Parti aragonais régionaliste (PAR) 73 004 0,36 n/a 1 n/a
Groupements indépendants des Canaries (AIC) 65 664 0,33 n/a 1 n/a
Union valencienne (UV) 64 403 0,32 n/a 1 n/a
Inscrits 29 117 613 100,00
Votants 20 525 005 70,49 -9,48
Valides (votants et nuls) 20 202 763 98,43 +0,38
Exprimés (valides et blancs) 20 081 546 99,40 -0,13

SénatModifier

Parti Élus +/-
Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) 124   10
Alliance populaireParti démocrate populaire (AP-PDP) 63   9
Convergence et Union (CiU) 8   1
Parti nationaliste basque (EAJ/PNV) 7  
Centre démocratique et social (CDS) 3   3
Unité populaire (HB) 0   1
Autres 2   1
TOTAL (participation : 79,97 %) 208  

ConséquencesModifier

Le scrutin a été, pour la deuxième fois consécutive, remporté par les socialistes de Felipe González, qui ont subi un assez net recul, sans toutefois perdre leur majorité absolue au Congrès des députés. La Coalition populaire de Manuel Fraga est restée stable tandis que le CDS d'Adolfo Suárez est devenu la troisième force politique du pays. Enfin, le Parti communiste a intégré la coalition Gauche unie, qui a doublé la représentation du PC dans la chambre sortante.