Élections générales de 1999 aux Îles Cook

Electioncook1999.png

En 1999, les îles Cook sortaient à peine d'une grave crise économique et financière. Entre 1995 et 1997, l'archipel avait vu son PIB chuté de près de 20 %. À l'origine de cette récession une dette phénoménale contractée auprès du gouvernement italien dans le cadre d'une affaire politico-immobilière dite de l'hôtel Sheraton. Les îles Cook durent se déclarer en faillite. Obligé de réduire son train de vie, le gouvernement licencia près de la moitié des agents de l'état entrainant une nouvelle vague d'émigration vers la Nouvelle-Zélande et l'Australie.

Au pouvoir depuis 1989, Geoffrey Henry et le Cook Islands Party jugés responsable de la situation, devaient faire les frais de ces difficultés aux élections générales du . S'il réussit à conserver 10 sièges, le Democratic Party rebaptisé Democratic Alliance Party y obtint une majorité relative avec 12 sièges. Avec 3 sièges le New Alliance Party de Norman George se retrouvait désormais en position d'arbitre, ayant la possibilité de faire ou défaire les majorités. Cela entraîna une période d'instabilité. Pas moins de quatre Premiers Ministres (Geoffrey Henry, Joe Williams, Terepai Maoate et Robert Woonton) se succédèrent au poste jusqu'aux élections suivante de 2004.

Le même jour que les élections était organisé un référendum sur la diminution de la durée d'une législature à quatre années au lieu de cinq jusqu'alors. Le "oui" l'emporta avec 63 % des suffrages.

RésultatsModifier

RarotongaModifier

Circonscription Élu Parti
Tupapa-Maraerenga Tupou Alfred Faireka CIP
Takuvaine-Tutakimoa Geoffrey Henry CIP
Avatiu-Ruatonga-Palmerston Albert Peto Nicholas CIP
Nikao-Panama Ngamau Mere Munokoa DAP
Ruaau Maria Heather[1] DAP
Akaoa Teremoana Tapi Taio DAP
Murienua Tom John Marsters CIP
Titikaveka Robert George Wigmore DAP
Ngatangiia Terepai Maoate DAP
Matavera Peri Vaevaetaeroi Pare DAP

AitutakiModifier

Circonscription Élu Parti
Amuri-Ureia Paora Teiti CIP
Arutanga-Reureu-Nikaupara Teinakore Tom Bishop CIP/Ind[2]
Vaipae-Tautu Kete Ioane DAP

MangaiaModifier

Circonscription Élu Parti
Oneroa Papamama Pokino CIP
Ivirua Jim Marurai NAP
Tamarua Miimama Parima CIP

AtiuModifier

Circonscription Élu Parti
Teenui-Mapumai Upokomaki Simpson NAP
Tengatangi-Areora-Ngatiarua Norman George NAP

Les autres îlesModifier

Circonscription Élu Parti
Mauke Mapu Taia DAP
Mitiaro Tangata Mouauri Vavia DAP
Rakahanga Pupuke Robati DAP
Manihiki Robert Woonton DAP
Pukapuka-Nassau Tiaki Wuatai[3] DAP
Penrhyn Tepure Tapaitau CIP

Outre-merModifier

Circonscription Élu Parti
Circonscription outre-mer[4] Joe Williams CIP

Notes et référencesModifier

  1. À la suite de son décès, de nouvelles élections eurent lieu en août 2003. Elles virent Geoffrey Heather remporter les élections
  2. Teina Bishop démissionna de son mandat en juillet 2003 pour protester contre les réductions budgétaires affectant sa circonscription (Cook islands MP resigns - RNZI - 24 July, 2003). En novembre de la même année, il est désigné élu d'office sur cette même circonscription mais cette fois-ci en tant qu'indépendant, aucune autre candidature pour les élections partielles n'ayant été déposée avant la date butoir (Teina Bishop returns to Cook Islands Parliament unopposed - RNZI 05 November, 2003)
  3. La victoire fut tout d'abord donnée au candidat du CIP Iniatio Akaruru (CIP) par 227 voies contre 225. Après enquête, il semble que 40 bulletins de l'île de Nassau avait été retirés de l'urne. Une nouvelle élection eut lieu donnant la victoire à Tiaki Wuatai
  4. Créée par l'amendement constitutionnel de 1981 pour représenter les ultra-marins, ce siège fut supprimé pour les élections de 2004.