Élections générales angolaises de 2022

Élections générales angolaises de 2022
223 sièges de l'Assemblée nationale
Président de la République
Corps électoral et résultats
Inscrits 14 399 391
2018-07-04 President João Lourenço-0555.jpg João Lourenço – MPLA
Sièges en 2017 150
Adalberto Costa.jpg Adalberto Costa Júnior – UNITA
Sièges en 2017 51
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Manuel Fernandes – CASA–CE
Sièges en 2017 16
Président
Sortant
João Lourenço
MPLA

Les élections générales angolaises de 2022 se déroulent le afin d'élire les membres de l'assemblée nationale ainsi que le président de la République d'Angola.

Le président sortant João Lourenço est éligible pour un deuxième et dernier mandat.

ContexteModifier

Le Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA), au pouvoir depuis 1980, remporte les élections d'août 2017 avec un peu plus de 61 % des voix et 150 sièges sur 223, bien qu'en recul de 25 sièges par rapport à 2012. À la suite de ces élections l'Assemblée nationale désigne automatiquement au poste de président de la République la tête de liste du parti arrivé en tête, João Lourenço, comme successeur de José Eduardo dos Santos, au pouvoir depuis 37 ans. Lourenço prête serment le 26 septembre suivant[1],[2]. Au cours de son mandat, il organise la récupération de vastes sommes d'argents auprès des proches de son prédécesseur accusés de les avoir détournées, provoquant de leurs part des accusations de « Chasse aux sorcières »[3]. Eduardo dos Santos meurt en Espagne le 8 juillet 2022, quelques semaines à peine avant les élections. Les tensions entre sa famille et le gouvernement amène les premiers à refuser le rapatriement de son corps, finalement enterré dans l'intimité, privant ainsi le gouvernement de l'organisation de funérailles nationales jugées susceptibles de favoriser le président Joao Lourenço[4].

Le scrutin de 2022 se tient dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Confronté à la gestion des conséquences négatives de cette dernière sur l'économie ainsi qu'a plusieurs défis majeurs dont la lutte contre la pauvreté et la mise en place d'un état de droit, le gouvernement du président Lourenco est confronté à une forte chute de sa popularité[5]. En réponse, ce dernier mène une campagne de répression à l'égard des médias indépendants et de l'opposition, notamment via l'entremise de la cour constitutionnelle, dont la plupart des membres proviennent du MPLA[6].

Système électoralModifier

 
Bâtiment de l'assemblée à Luanda.

L'Assemblée nationale (en portugais : Assembleia nacional) se compose de 223 députés élus pour un mandat de cinq ans selon un mode de scrutin mixte. Il y a 90 sièges à pourvoir à la proportionnelle, selon la méthode d'Hondt, dans 18 circonscriptions électorales plurinominales correspondant aux dix-huit provinces angolaises à raison de 5 sièges par circonscription, auxquels se rajoutent trois sièges pour les Angolais de l'étranger. Les 130 sièges restants sont également pourvus au scrutin proportionnel plurinominal à la plus forte moyenne, selon la méthode d'Hondt dans une seule circonscription nationale[7]. Le vote n'est pas obligatoire. Dans la pratique, les scrutins n'ont pas été organisés à l'étranger lors des élections précédentes, et les trois sièges concernés sont restés vacants.

Le président de l'Angola est également élu lors de ces élections. Le candidat figurant comme tête de liste du parti arrivé en tête est élu président pour un mandat de cinq ans concomitant à celui de l'assemblée nationale, renouvelable une seule fois[8].

SondagesModifier

RésultatsModifier

Résultats des élections générales angolaises de 2022
Partis Candidat
présidentiel
Voix % +/- Sièges +/-
Mouvement populaire de libération de l'Angola (MPLA) João Lourenço
Union nationale pour l'indépendance totale de l'Angola (UNITA) Adalberto Costa Júnior
Convergence large pour le salut de l'Angola (CASA–CE) Manuel Fernandes
Parti du renouveau social (PRS) Benedito Daniel
Front national de libération de l'Angola (FNLA) Ngola Kabangu
Alliance patriotique nationale (APN) Quintino Moreira
Parti nationaliste pour la justice en Angola (P-NJANGO) Eduardo Chingunji Nv
Parti humaniste de l'Angola (PHA) Florbela Malaquias Nv
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 - 223  
Abstentions
Inscrits / participation 14 399 391

Notes et référencesModifier

  1. « Angola: le nouveau président João Lourenço a prêté serment », sur RFI, RFI, (consulté le ).
  2. « Angola : le nouveau président Joao Lourenço prête serment », sur France 24, FRANCE24, (consulté le ).
  3. AFP, « L'élection présidentielle en Angola fixée au 24 août », sur VOA, VOAAfrique (consulté le ).
  4. « Mort de l'ex-président angolais en Espagne : la justice s'oppose à la remise du corps à la famille », sur LEFIGARO, lefigaro, (ISSN 0182-5852, consulté le ).
  5. (pt) « Eleições gerais e Covid-19, os grandes desafios de Angola em 2022 », sur RFI, RFIpt, (consulté le ).
  6. (en) « Angola: Presidential Election Up For Grabs – Analysis », sur Eurasia Review, (consulté le ).
  7. « IPU PARLINE database: ANGOLA (Assembleia nacional), Système électoral », sur www.ipu.org (consulté le ).
  8. « Constitution de l'Angola », sur www.constituteproject.org (consulté le ).

Articles connexesModifier