Ouvrir le menu principal

Élections européennes de 2019 en Belgique

Élections européennes de 2019 en Belgique
21 députés européens pour la Belgique
Voir et modifier les données sur Wikidata
Corps électoral et résultats
Inscrits 8 122 985
Votants 7 186 677
88,47 %  −1,2
Votes exprimés 6 732 157
Geert Bourgeois.jpg Nieuw-Vlaamse Alliantie – Geert Bourgeois
Voix 954 048
14,17 %
 −2,6
Députés élus 3  −1
Gerolf-annemans-1398165754.jpg Vlaams Belang – Gerolf Annemans
Voix 811 169
12,05 %
 +7,8
Députés élus 3  +2
Guy Verhofstadt EP press conference 3.jpg Open Vlaamse Liberalen en Democraten – Guy Verhofstadt
Voix 678 051
10,07 %
 −2,8
Députés élus 2  −1
Paul Magnette 2012.jpg Parti socialiste – Paul Magnette
Voix 655 812
9,74 %
 −1
Députés élus 2  −1
Kris-peeters-1391318830 (cropped).jpg Christen-Democratisch en Vlaams – Kris Peeters
Voix 617 651
9,17 %
 −3,4
Députés élus 2  0
Petra de Sutter at ILGA conference 2018 Political Town Hall 06 (cropped).jpg Groen – Petra De Sutter
Voix 525 908
7,81 %
 +1,1
Députés élus 1  0
Philippe-Lamberts.jpg Ecolo – Philippe Lamberts
Voix 492 330
7,31 %
 +3
Députés élus 2  0
Olivier chastel 2012.jpg Mouvement réformateur – Olivier Chastel
Voix 475 338
7,06 %
 −2,9
Députés élus 2  −1
Kathleen Van Brempt.jpg Socialistische Partij Anders – Kathleen Van Brempt
Voix 434 002
6,45 %
 −1,9
Députés élus 1  0
Pascal Arimont.jpg Centre démocrate humaniste-Christlich Soziale Partei – Pascal Arimont
Voix 232 325
3,45 %
 −0,9
Députés élus 2  0
PTB logo.svg Parti du travail de Belgique – Marc Botenga
Voix 355 883
5,29 %
 +3,3
Députés élus 1  0

Les élections européennes de 2019 en Belgique sont les élections des députés de la neuvième législature du Parlement européen, qui se déroulent du au dans tous les États membres de l'Union européenne, dont la Belgique où elles ont lieu le . Le scrutin se déroulera simultanément aux élections fédérales et régionales belges.

Malgré le départ du Royaume-Uni de l'Union européenne, la Belgique élira en 2019 le même nombre de députés au Parlement européen qu'en 2014, soit 21 députés[1].

Les résultats sont similaires aux tendances des élections fédérales et régionales ayant lieu en Belgique le même jour : les partis traditionnels et la N-VA baissent au profit d'autres partis : le Vlaams Belang du côté flamand et Ecolo et le PTB (qui obtient son premier siège européen) du côté francophone.

Sur 21 députés européens élus en Belgique, un tiers sont eurosceptiques (3 N-VA, 3 Vlaams Belang et 1 PTB)[2].

Sommaire

Mode de scrutinModifier

Les électeurs inscrits en Belgique sont représentés par 21 députés :

Sont électeurs et éligibles tous les citoyens européens inscrits sur les listes électorales en Belgique.

En Belgique, le vote est obligatoire, ce qui se traduit par un taux d'abstention plus faible que dans la plupart des autres États membres.

ContexteModifier

Au niveau européen, le scrutin intervient dans un contexte inédit. La mandature 2014-2019 a en effet vu intervenir plusieurs événements susceptibles d'influer durablement sur la situation politique européenne, comme le référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne en 2016, l'arrivée ou la reconduction au pouvoir dans plusieurs pays de gouvernements eurosceptiques et populistes (en Hongrie en 2014, en Pologne en 2015, en Autriche en 2017 et en Italie en 2018) et l'adoption de l'Accord de Paris sur le climat en 2015. Les élections interviennent alors que la Commission européenne est présidée depuis 15 ans par le Parti populaire européen (PPE) ; la Commission sortante, présidée par Jean-Claude Juncker, rassemble des membres du PPE, de l'Alliance des libéraux et des démocrates pour l'Europe et du Parti socialiste européen.

En Belgique, les élections prennent place le même jour que les élections fédérales et régionales. Entre 2014 et 2018, c'est le gouvernement Michel, rassemblant le MR, la N-VA, l'Open-VLD et le CD&V, qui fut à la tête du pays. En décembre 2018, la N-VA quitta le gouvernement Michel sur un désaccord autour du Pacte de Marrakech sur les migrations. Depuis décembre 2018, le gouvernement Michel II est chargé des affaires courantes.

CampagneModifier

CandidatsModifier

Collège francophone (8 sièges)Modifier

Parti politique Positionnement et idéologie Chef de file Affiliation européenne Députés sortants
Nombre Groupe politique
Mouvement réformateur

MR

Centre droit
Libéralisme, social-libéralisme
Olivier Chastel ALDE
3 / 8
ALDE
Parti socialiste

PS

Gauche
Social-démocratie, progressisme
Paul Magnette PSE
3 / 8
S&D
Ecolo Centre gauche
Écologie politique
Philippe Lamberts PVE
1 / 8
Verts-ALE
Centre démocrate humaniste

CdH

Centre
Démocratie chrétienne, humanisme
Benoît Lutgen PPE
1 / 8
PPE
Parti du travail de Belgique

PTB

Gauche à extrême gauche
Socialisme, Marxisme, Unitarisme
Marc Botenga
0 / 8
DéFI Centre
Régionalisme, Défense des francophones, Libéralisme social
Benoit Cassart
0 / 8
Parti populaire

PP

Droite à extrême droite
National-libéralisme, Libéral-conservatisme, Euroscepticisme
Yasmine Modrikamen-Dehaene ADDE
0 / 8

Collège néerlandophone (12 sièges)Modifier

Parti politique Positionnement et idéologie Chef de file Affiliation européenne Députés sortants
Nombre Groupe politique
Nieuw-Vlaamse Alliantie

N-VA

Centre droit à extrême droite
Nationalisme flamand, Libéral-conservatisme
Geert Bourgeois CRE
4 / 12
CRE
Open Vlaamse Liberalen en Democraten

Open-VLD

Centre droit
Libéralisme, Libéralisme social
Guy Verhofstadt ALDE
3 / 12
ALDE
Christen-Democratisch en Vlaams

CD&V

Centre droit
Démocratie chrétienne
Kris Peeters PPE
2 / 12
PPE
Socialistische Partij Anders

sp.a

Gauche
Social-démocratie
Kathleen Van Brempt PSE
1 / 12
S&D
Groen Centre gauche
Europhilie, écologie politique
Petra de Sutter PVE
1 / 12
Verts/ALE
Vlaams Belang

VB

Droite à extrême droite
Nationalisme flamand, Euroscepticisme
Gerolf Annemans
1 / 12
ENL
Parti du travail de Belgique

PVDA

Gauche à extrême gauche
Socialisme, Marxisme, Unitarisme
Line De Witte
0 / 12
GUE/NGL
Volt Europa

Volt

Centre à centre gauche
Progressisme, europhilie
Christophe Calis
0 / 12

Collège germanophone (1 siège)Modifier

Parti politique Positionnement et idéologie Chef de file Affiliation européenne Députés sortants
Nombre Groupe politique
Christlich Soziale Partei

CSP

Centre droit
Démocratie chrétienne
Pascal Arimont PPE
1 / 1
PPE
Ecolo Centre gauche
Écologie politique
Shqiprim Thaqi PVE
0 / 1
Partei für Freiheit und Fortschritt

PFF

Centre
Libéralisme, social-libéralisme
Yves Derwahl ALDE
0 / 1
ProDG Centre droit
Démocratie chrétienne, régionalisme
Lydia Klinkenberg UFCE
0 / 1
SP Regionalverband Ostbelgien

SP

Gauche
Social-démocratie, progressisme
Matthias Zimmermann PSE
0 / 1
Vivant droite
Libéralisme
Alain Mertes ALDE
0 / 1
DierAnimal Antispécisme
Animalisme, antispécisme
Reiner Barczinski
0 / 1

SondagesModifier

RésultatsModifier

Collège francophoneModifier

  Élections au Parlement européen de 2019 en Belgique francophone[3]
Parti ou coalition Voix % +/- Sièges +/- Groupe
Parti socialiste (PS) 651 157 26,69   2,6 2   1 S&D
Ecolo 458 655 19,91   8,2 2   1 Verts/ALE
Mouvement réformateur (MR) 470 654 19,29   7,8 2   1 ALDE
Parti du travail de Belgique (PTB) 355 883 14,59   9,1 1   1 GUE/NGL
Centre démocrate humaniste (CdH) 218 078 8,94   2,4 1   PPE
DéFI 144 555 5,92   2,5 0  
Parti populaire (PP) 113 793 4,66   1,3 0  
Votes valides 2 439 775
Votes blancs et nuls
Total 100 - 8   -
Abstentions
Inscrits / Participation

Collège néerlandophoneModifier

  Élections au Parlement européen de 2019 en Belgique néerlandophone[4]
Parti ou coalition Voix % +/- Sièges +/- Groupe
Nieuw-Vlaamse Alliantie (N-VA) 954 048 22,44   4,23 3   1 CRE
Vlaams Belang (VB) 811 169 19,08   12,32 3   2 ENL
Open Vlaamse Liberalen en Democraten (Open LVD) 678 051 15,95  4,45 2   1 ALDE
Christen-Democratisch en Vlaams (CD&V) 617 651 14,53   5,43 2   PPE
Groen 525 908 12,37   1,75 1   Verts/ALE
Socialistische Partij Anders (sp.a) 434 002 10,21   2,98 1   S&D
Parti du travail de Belgique (PVDA) 210 391 4,95   2,55 0   GUE/NGL
Volt 20 385 0,48 Nv. 0  
Votes valides 4 251 605
Votes blancs et nuls
Total 100 - 12   -
Abstentions
Inscrits / Participation

Collège germanophoneModifier

  Élections au Parlement européen de 2019 en Belgique germanophone[5]
Parti ou coalition Voix % +/- Sièges +/- Groupe
Christlich Soziale Partei (CSP) 14 247 34,94   4,60 1   PPE
Ecolo 6 675 16,37   0,29 0   Verts/ALE
ProDG 5 360 13,14   0,08 0  
Partei für Freiheit und Fortschritt (PFF) 4 684 11,49   4,57 0   ALDE
SP Regionalverband Ostbelgien (SP) 4 655 11,42   3,70 0   S&D
Vivant 4 550 11,16   2,56 0   ALDE
DierAnimal 606 1,49 Nv. 0  
Votes valides 40 777
Votes blancs et nuls 3 078
Total 43 855 100 - 1   -
Abstentions 7125
Inscrits / Participation 51 123

Groupes parlementairesModifier

Le PTB rejoint le groupe de la Gauche Unitaire Européenne aux côtés de La France Insoumise (France), de Podemos (Espagne) ou encore de Syriza (Grèce)[6].

Ecolo et Groen restent au sein du groupe des Verts ; Philippe Lamberts (Ecolo) est réélu à la coprésidence du groupe qui devient la quatrième force politique au Parlement européen[7].

Le MR et l'Open Vld restent au sein de l'Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l'Europe (ALDE), renommé Renew Europe à la demande des députés de La République En Marche (France) l'ayant rejoint[8]. Guy Verhofstadt (Open Vld), président de l'ALDE depuis 2009, ne se représente pas à la présidence du groupe[9] et est remplacé par Dacian Cioloș (Roumanie)[10].

La N-VA reste au sein du groupe des Conservateurs et réformistes européens (CRE)[11]. Un doute restait cependant jusqu'au 18 juin 2019 quant à la possibilité que la N-VA ne change de groupe ou ne fonde le sien : la défaite des Conservateurs britanniques et leur départ prochain lors du Brexit change en effet le rapport de force au sein du CRE, amenant à la domination du parti Droit et Justice (Pologne)[12].

Le Vlaams Belang rejoint le nouveau groupe Identité et Démocratie fondé par le Rassemblement National (France) et la Ligue du Nord (Italie)[13].

RéférencesModifier

  1. « Le Conseil européen fixe la composition du Parlement européen - Consilium », sur consilium.europa.eu (consulté le 27 décembre 2018).
  2. « Les belges de plus en plus eurosceptiques ? - 02/06/2019 » (consulté le 2 juin 2019)
  3. « Résultats chiffrés(2) | Elections 2019 », sur elections2019.belgium.be (consulté le 29 mai 2019)
  4. « Résultats chiffrés, Collège électoral néerlandais », sur .belgium.be, (consulté le 28 mai 2019)
  5. « Résultat Chiffré : Collège Germanophone », sur belgium.be, (consulté le 28 mai 2019)
  6. Rédaction en ligne-7 juin 2019, « Le PTB devient membre à part entière de la Gauche unitaire européenne », sur PTB (consulté le 13 juin 2019)
  7. La Libre.be, « Philippe Lamberts (Ecolo) rempile à la co-présidence des Verts-ALE au Parlement européen », sur www.lalibre.be, (consulté le 13 juin 2019)
  8. « Le groupe ALDE rebaptisé «Renew Europe» », sur euractiv.com, (consulté le 13 juin 2019)
  9. La Libre.be, « Parlement européen: le groupe ALDE de Guy Verhofstadt renommé "Renew Europe" sous influence macronienne », sur www.lalibre.be (consulté le 13 juin 2019)
  10. (en) Renew Europe, « Congratulations to @CiolosDacian, our new Group leader! Let’s #RenewEurope!pic.twitter.com/BAOftyQe6f », sur @RenewEurope, 2019t01:31 (consulté le 19 juin 2019)
  11. « La N-VA siégera dans le groupe CRE au Parlement européen », sur Le Soir, (consulté le 18 juin 2019)
  12. La Libre.be, « La N-VA choisira le 20 juin son groupe politique au Parlement européen », sur www.lalibre.be, (consulté le 13 juin 2019)
  13. « Le RN et la Ligue fondent "la première force souverainiste" au Parlement européen », sur RTBF Info, (consulté le 13 juin 2019)

ComplémentsModifier