Élections au Parlement de Catalogne de 1995

Élections au Parlement de Catalogne de 1995
135 sièges du Parlement de Catalogne
(Majorité absolue : 68 députés)
Type d’élection Élections législatives de communauté autonome
Corps électoral et résultats
Population 6 221 191
Inscrits 5 079 981
Votants 3 232 959
63,64 %  +8,8
Votes exprimés 3 223 952
Votes nuls 9 007
Jordi Pujol 1996 (cropped).jpg CDC – Jordi Pujol
Voix 1 320 071
40,95 %
 −5,2
Députés élus 60  −10
Joaquim Nadal 2011b (cropped).jpg PSC – Joaquim Nadal
Voix 802 252
24,88 %
 −2,7
Députés élus 34  −6
Alejo Vidal-Quadras 2008 (cropped).jpg PP – Aleix Vidal-Quadras
Voix 421 752
13,08 %
 +7,1
Députés élus 17  +10
Àngel Colom 2008 (cropped).jpg ERC – Àngel Colom (ca)
Voix 305 867
9,49 %
 +1,5
Députés élus 13  +2
Via Catalana Barcelona Plaça Catalunya 95.jpg IC-EV – Rafael Ribó (ca)
Voix 313 092
9,71 %
 +3,2
Députés élus 11  +4
Président de la Généralité
Sortant Élu
Jordi Pujol
CDC
Jordi Pujol
CDC

Les élections au Parlement de Catalogne de (en catalan : Eleccions al Parlament de Catalunya de 1995, en espagnol : Elecciones al Parlamento de Cataluña de 1995) se tiennent le dimanche , afin d'élire les 135 députés de la Ve législature du Parlement de Catalogne pour un mandat de quatre ans.

ContexteModifier

Le , le président de la Généralité de Catalogne Jordi Pujol annonce que les élections parlementaires seront anticipées au suivant, afin d'éviter qu'elles ne coïncident avec les élections générales, attendues pour le printemps, si la IVe législature allait à son terme[1].

Mode de scrutinModifier

Le Parlement de Catalogne (Parlament de Catalunya) est une assemblée parlementaire monocamérale constituée de 135 députés (diputats) élu pour une législature de quatre ans au suffrage universel direct selon les règles du scrutin proportionnel d'Hondt par l'ensemble des personnes résidant dans la communauté autonome où résidant momentanément à l'extérieur de celle-ci, si elles en font la demande.

La communauté autonome de Catalogne ne s'étant pas dotée d'une loi électorale propre, la quatrième disposition transitoire du statut d'autonomie dispose que le Parlement est élu dans les mêmes conditions que le Congrès des députés. Elle précise par ailleurs que « Les circonscriptions électorales seront les quatre provinces de Barcelone, Gérone, Lérida et Tarragone. Le Parlement de Catalogne sera composé par 135 députés, desquels la circonscription de Barcelone élira un député pour 50 000 habitants, avec au plus 85 députés. Les circonscriptions de Gérone, Lérida et Tarragone éliront au moins six députés, plus un par tranche de 40 000 habitants, obtenant respectivement 17, 15 et 18 députés. »[2].

Les bulletins blancs sont considérés comme des suffrages valides[3], entrant ainsi en ligne de compte dans la détermination des listes ayant franchi le seuil électoral. En revanche, ils ne sont pas considérés comme des suffrages exprimés et ne sont donc pas pris en compte pour la répartition des sièges.

Présentation des candidaturesModifier

Peuvent présenter des candidatures

  • les partis ou fédérations politiques enregistrées auprès du registre des partis politiques du ministère de l'Intérieur ;
  • les coalitions électorales de ces mêmes partis ou fédérations dûment constituées et inscrites auprès de la commission électorale au plus tard 10 jours après la convocation du scrutin ;
  • et les regroupements d'électeurs bénéficiant du parrainage d'au moins 1 % des inscrits de la circonscription.

Répartition des siègesModifier

Seules les listes ayant recueilli au moins 3 % des suffrages valides — incluant les bulletins blancs — peuvent participer à la répartition des sièges à pourvoir dans une circonscription, qui s'organise en suivant différentes étapes :

  • les listes sont classées en une colonne par ordre décroissant du nombre de suffrages obtenus ;
  • les suffrages de chaque liste sont divisés par 1, 2, 3... jusqu'au nombre de députés à élire afin de former un tableau ;
  • les mandats sont attribués selon l'ordre décroissant des quotients ainsi obtenus[4].

Lorsque deux listes obtiennent un même quotient, le siège est attribué à celle qui a le plus grand nombre total de voix ; lorsque deux candidatures ont exactement le même nombre total de voix, l'égalité est résolue par tirage au sort et les suivantes de manière alternative.

CampagneModifier

Principales forces politiquesModifier

Force politique Chef de file Idéologie Résultats en 1992
Convergence et Union
Convergència i Unió
CiU Jordi Pujol
(Président de la Généralité)
Centre droit
Libéralisme, démocratie chrétienne, catalanisme
46,2 % des voix
70 députés
Parti des socialistes de Catalogne
Partit dels Socialistes de Catalunya
PSC Joaquim Nadal
(Maire de Gérone)
Centre gauche
Social-démocratie, progressisme, catalanisme
27,6 % des voix
40 députés
Gauche républicaine de Catalogne
Esquerra Republicana de Catalunya
ERC Àngel Colom (ca) Gauche
Socialisme démocratique, républicanisme, indépendantisme
8,0 % des voix
11 députés
Initiative pour la Catalogne-Les Verts (ca)
Iniciativa per Catalunya-Els Verds
IC-EV Rafael Ribó (ca) Gauche
Écosocialisme, républicanisme, catalanisme
6,5 % des voix
7 députés
Parti populaire
Partit Popular
PP Aleix Vidal-Quadras Centre droit à droite
Libéral-conservatisme, démocratie chrétienne, unionisme
6,0 % des voix
7 députés

RésultatsModifier

Total régionalModifier

Résultats des élections au Parlement de Catalogne de 1995[5]
 
Partis Voix % +/- Sièges +/-
Convergence et Union (CiU) 1 320 071 40,95   5,24 60   10
Parti des socialistes de Catalogne (PSC) 802 252 24,88   2,67 34   6
Parti populaire (PP) 421 752 13,08   7,11 17   10
Gauche républicaine de Catalogne (ERC) 305 867 9,49   1,53 13   2
Initiative pour la Catalogne-Les Verts (IC-EV) (ca) 313 092 9,71   3,21 11   4
Alternative écologiste de Catalogne (AEC-EVE) (ca) 14 651 0,45   0,08 0  
Autres listes 14 850 0,46 0  
Blanc 31 417 0,97   0,21
Votes valides 3 223 952 99,72
Votes nuls 9 007 0,28
Total 2 655 051 100 135  
Abstentions 1 847 022 36,36
Inscrits / Participation 5 079 981 63,64

Par circonscriptionModifier

Circonscription Barcelone Gérone Lérida Tarragone
Sièges 85   17   15   18  
Nombre % Nombre % Nombre % Nombre %
Inscrits 3 891 435 100,00 426 588 100,00 300 023 100,00 461 935 100,00
Abstentions 1 444 094 37,11 137 560 32,25 100 230 33,41 165 138 35,75
Votants 2 447 341 62,89 289 028 67,75 199 793 66,59 296 797 64,25
Nuls 5 895 0,24 1 111 0,38 671 0,34 1 330 0,45
Exprimés 2 441 446 99,76 287 917 99,62 199 122 99,66 295 467 99,55
Partis Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/− Voix % Sièges +/−
CiU 953 419 39,05 34  −7 140 012 48,63 9  −2 98 995 49,72 8  −1 127 645 43,20 9  0
PSC 620 756 25,43 22  −5 74 124 25,74 5  +1 38 796 19,48 3  −1 68 576 23,21 4  −1
PP 332 417 13,62 12  +7 22 618 7,86 1  +1 24 319 12,21 2  +1 42 398 14,35 2  +1
ERC 212 335 8,70 7  +1 35 338 12,27 2  0 25 533 12,82 2  +1 32 661 11,05 2  0
IC-EV 274 222 11,23 10  +4 11 546 4,01 0  0 8 282 4,16 0  0 19 042 6,44 1  0
Autres 48 297 1,98 1 966 0,68 1 131 0,57 2 337 0,79
Blanc 24 230 0,99 2 313 0,80 2 066 1,04 2 808 0,95

AnalyseModifier

SuitesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) José Antich, « Pujol avanza las autonómicas al 19-N para cobrar ventaja sobre PSC y PP », La Vanguardia,‎ (lire en ligne, consulté le 18 décembre 2020).
  2. (es) Espagne, Catalogne. « Ley Orgánica 4/1979, de 18 de diciembre, de Estatuto de Autonomía de Cataluña. », BOE, art. Disposición Transitoria Cuarta [lire en ligne (page consultée le 13 décembre 2020)]
  3. (es) Espagne. « Ley Orgánica 5/1985, de 19 de junio, del Régimen Electoral General. », BOE, art. 96. (version en vigueur : 24 mars 1995) [lire en ligne (page consultée le 15 décembre 2020)]
  4. (es) Espagne. « Ley Orgánica 5/1985, de 19 de junio, del Régimen Electoral General. », BOE, art. 163. (version en vigueur : 24 mars 1995) [lire en ligne (page consultée le 15 décembre 2020)]
  5. (ca) Généralité de Catalogne, « Resultats electorals », sur resultats.dadeselectorals.gencat.cat (consulté le 16 décembre 2020).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier