Élections américaines de la Chambre des représentants de 2002

Élections américaines de la Chambre des représentants de 2002
435 sièges de la Chambre des représentants
Voir et modifier les données sur Wikidata
SpeakerHastert.jpg Parti républicain – Dennis Hastert
Voix 37 332 552
50,0 %
 +2,4
Sièges obtenus 229  +8
Dick Gephardt.jpg Parti démocrate – Richard Gephardt
Voix 33 795 885
45,2 %
 −1,9
Sièges obtenus 205  −7
Speaker de la chambre des représentants
Sortant Élu
Dennis Hastert
Parti républicain
Dennis Hastert
Parti républicain

Les élections législatives américaines de 2002 ont eu lieu le pour renouveler l'ensemble des membres de la Chambre des représentants dans le cadre des élections de mi-mandat du premier mandat présidentiel de George W. Bush.

Le Parti républicain conforte sa majorité en enregistrant un gain net de cinq sièges. Il enregistre également des gains au Sénat, et c'est donc une des premières élections de mi-mandat où le parti au pouvoir à la Maison-Blanche réussit à progresser dans les deux chambres du Congrès (les précédents étant les élections législatives de 1902, celles de 1934 et celles de 1998). Ces élections sont les premières élections nationales après les attentats du 11 septembre 2001 et les premières basées sur le redécoupage des districts congressionnels (circonscriptions électorales) qui ont suivi le recensement décennal américain de 2000.

Lors de cet Election Day, se déroulent également d'autres élections nationales ou locales, notamment le renouvellement du tiers des sénateurs et les élections d'une majorité des gouverneurs.

Cadre institutionnel et mode de scrutinModifier

Un nombre de sièges est attribué à chaque État en fonction de sa population, telle qu’elle est établie par le recensement décennal. Un État doit cependant avoir au moins un représentant. Le nombre total de sièges est de 435, et ce depuis 1963. À ces 435 membres ayant le droit de vote, il faut ajouter cinq membres sans droit de vote représentant le district de Colombia, les Samoa américaines, Guam, les Îles Mariannes du Nord et les Îles Vierges des États-Unis. Enfin, Porto Rico élit un ‘’Resident Commissionner’’, ne possédant pas non plus le droit de vote.

Les États sont divisés en autant de circonscriptions qu’ils ont de sièges, chaque circonscription élisant donc un représentant. Les États révisent généralement leur découpage électoral après chaque recensement décennal, puisque ce découpage doit refléter approximativement la répartition de la population.

Pour être éligible au poste de représentant, un individu doit avoir au moins 25 ans, être citoyen américain depuis au moins 7 ans et être un habitant de l’État (mais pas forcément de la circonscription) qu’il souhaite représenter.

Les élections législatives se déroulent tous les deux ans, les années paires, en novembre. Depuis 1967, le scrutin proportionnel est interdit et le mode de scrutin le plus utilisé est le scrutin uninominal à un tour. Seuls les États de Louisiane et de Washington utilisent des systèmes proches d’un scrutin uninominal à deux tours. Les sièges qui deviennent vacants durant une législature sont renouvelés grâce à des élections partielles, sauf si la vacance intervient à une date trop proche des prochaines élections.

Le mandat des représentants est de 2 ans, de même que celui des membres sans droit de vote. Seul le ‘’Resident Commissioner’’ de Porto Rico est élu pour un mandat de 4 ans.

RésultatsModifier

 
Carte des résultats
  • Conservé par les Républicains.
  • Gagné par les Républicains.
  • Conservé par les Démocrates.
  • Gagné par les Démocrates.
  • Conservé par les Indépendants.
Élections législatives américaines de 2004
Parti Votes % Sièges +/–
Parti républicain 37 091 270 49,6 229 +8
Parti démocrate 33 642 142 45,0 204 –7
Parti libertarien 1 030 171 1,4 - -
Indépendants 403 670 0,2 1 -1
Autres 2 539 302 3,3 0 0
Totaux 74 706 555 100,00 434

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier