Ouvrir le menu principal

Élections générales nigériennes de 2016
et
Mahamadou Issoufou-IMG 3628.jpg Mahamadou Issoufou – Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme
Voix au 1er tour 1 587 906
48,41 %
Voix au 2e tour 3 694 132
92,73 %
Transparent - replace this image male on Infobox lightgrey background.svg
Hama Amadou – Mouvement démocratique nigérien
Voix au 1er tour 583 139
17,79 %
Voix au 2e tour 289 751
7,27 %
Présidents du NigerVoir et modifier les données sur Wikidata
Sortant Élu
Mahamadou Issoufou Mahamadou IssoufouVoir et modifier les données sur Wikidata

Les élections générales nigériennes de 2016 se déroulent les et , afin d'élire le président de la République et les membres de l'Assemblée nationale[1].

Sommaire

Système électoralModifier

Le système électoral est uninominal à deux tours dans le cas des présidentiel. Un candidat est élu s'il reçoit plus de 50 % des voix. Dans le cas contraire les deux candidats ayant reçu le plus de voix sont en lice pour le second tour qui a lieu trois semaines plus tard. Le vainqueur du deuxième tour (qui aura nécessairement obtenu 50 % des voix) devient président[2].

Pour les législatives le Niger a recours à un système électoral proportionnel. Deux cas de figure se présentent dans le cas de l'élection des députés. Si un seul siège est à pourvoir dans la circonscription, le candidat avec le plus de voix remporte le siège. Si plus d'un siège est en jeu, on a alors recours au système proportionnel selon la règle de la plus forte moyenne[2].

ContexteModifier

CampagneModifier

Alors que le président sortant Mahamadou Issoufou pensait l'emporter dès le premier tour, porté en cela par son slogan de campagne « Un coup KO », il obtient à l'issue de celui-ci 48,41 % des voix, ce qui le contraint à un second tour[3]. Le premier tour est marqué par des irrégularités et des pressions importantes exercées sur l'opposition au président Mahamadou dont l'adversaire principal est malade et tenu emprisonné[4].

RésultatsModifier

La Commission électorale du Niger (Ceni) a annoncé les résultats globaux mais provisoires du second tour de l’élection présidentielle. L’opposition ayant boycotté le scrutin, celui-ci s’est déroulé sans grand suspens : Mahamadou Issoufou est réélu haut la main pour un second mandat. L'opposition n'accepte pas ces résultats et réagit.

Président de la RépubliqueModifier

Résultats de l'élection présidentielle nigérienne de 2016[5].
Candidat Parti 1er tour 2d tour
Voix % Voix %
Mahamadou Issoufou Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme 1 587 906 48,41 3 694 132 92,73
Hama Amadou Mouvement démocratique nigérien 583 139 17,79 289 751 7,27
Seyni Oumarou Mouvement national pour la société du développement 370 162 12,11
Mahamane Ousmane Mouvement des nigériens pour le renouveau démocratique 200 824 6,25
Ibrahim Yacouba Mouvement patriotique nigérien 167 614 4,34
Moctar Kassoum Convergence pour la République 100 641 2,91
Abdou Labo Convention démocratique et sociale 72 422 2,09
Amadou Cheiffou Rassemblement social-démocrate 56 610 1,78
Amadou Cissé Union pour la démocratie et la République 43 988 1,48
Laouan Magagi Alliance pour le renouveau démocratique 27 839 0,96
Adal Rhoubeid MDR-Tarna 19 549 0,39
Mahamane Jean Padonou Convergence pour la démocratie et le progrès 11 789 0,35
Tahirou Guimba Mouvement démocratique pour le développement et la défense des libertés 11 657 0,40
Abdoulaye Traoré Parti du progrès pour un Niger uni 11 175 0,40
Mahamane Hamissou Parti pour la justice et le développement 4 833 0,15
Total 3 552 447 100,00

Assemblée nationaleModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Niger: élection présidentielle le 21 février 2016 », sur Le Figaro, (consulté le 29 février 2016).
  2. a et b « Une première vraie transition démocratique pour le Niger ? », sur perspective.usherbrooke.ca, (consulté le 24 février 2016).
  3. Tanguy Berthemet, « Niger: Issoufou perd son pari présidentiel », Le Figaro, samedi 27 / dimanche 28 février 2016, page 6.
  4. Jean-Louis Le Touzet, « Au Niger, «on attend que tout se fracasse» », sur Libération.fr, .
  5. « Présidentielle au Niger : Mahamadou Issoufou en tête du 1er tour, suivi de Hama Amadou », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 26 février 2016).