Élection présidentielle américaine de 1912

trente-deuxième élection du président des États-Unis

Élection présidentielle américaine de 1912
Type d’élection Élection présidentielle[a]
Corps électoral et résultats
Population 95 335 000
Participation
58,8 %[1],[2] en diminution 6,6

Woodrow Wilson, New Jersey Governor - 1911.jpg Woodrow Wilson – Parti démocrate
Colistier : Thomas R. Marshall
Voix 6 294 384
41,83 %
Grands électeurs 435
Theodore Roosevelt laughing LCCN2010645494.jpg Theodore Roosevelt – Parti progressiste
Colistier : Hiram Johnson
Voix 4 121 609
27,39 %
Grands électeurs 88
William Howard Taft 1909.jpg William Howard Taft – Parti républicain
Colistier : Nicholas Butler[b]
Voix 3 487 939
23,18 %
en diminution 28,4
Grands électeurs 8  −97,5 %
EugeneVictorDebs.jpg Eugene V. Debs – Parti socialiste d'Amérique
Colistier : Emil Seidel (en)
Voix 900 743
5,99 %
en augmentation 3,2
Grands électeurs 0  0 %
Collège électoral
Carte
Président des États-Unis
Sortant Élu
William Howard Taft
Parti républicain
Woodrow Wilson
Parti démocrate

L'Élection présidentielle américaine de 1912 s'est déroulée le mardi .

Elle opposa le président sortant William Howard Taft, à Theodore Roosevelt, ancien président et dissident du Parti républicain, ainsi que Woodrow Wilson, le candidat du Parti démocrate.

Woodrow Wilson l'emporta avec une confortable avance, compte tenu des nombreuses critiques sur la présidence Taft et la présence de Theodore Roosevelt qui handicapait le candidat républicain. Taft ne remporte que deux États qu'il avait déjà en 1908, il s'agit de l'Utah et du Vermont. Roosevelt s'imposa en Californie (11 voix contre 2 à Wilson), dans l'État de Washington, dans le Minnesota, dans le Dakota du Sud, le Michigan ainsi qu'en Pennsylvanie, États qu'il avait remportés en 1904.

C'est la première fois depuis 1852 que l'un des deux grands partis est devancé par un autre parti. Woodrow Wilson est également le premier président démocrate depuis Grover Cleveland.

L'Inauguration Day s'est déroulé le mardi . Woodrow Wilson et Thomas R. Marshall prêtèrent serment comme 28e Président des États-Unis et 28e Vice-président des États-Unis.

Mode d'électionModifier

L'élection vise à élire le président et le vice-président des États-Unis pour un mandat de 4 ans, selon la Constitution américaine. Il s'agit d'une élection au suffrage universel où le président est élu par un Collège électoral. Chaque État dispose d'autant de grands électeurs que de sièges au Congrès.

L'élection a lieu le , premier mardi du mois de novembre, au suffrage universel indirect.

NominationsModifier

Parti démocrateModifier

Parti progressisteModifier

Convention du Parti progressisteModifier

 
La convention du Parti progressiste, réuni à Chicago les 5 et 1912.

Theodore Roosevelt fonde le Parti progressiste après avoir critiqué le président sortant Taft et avoir été écarté des primaires républicaines. Roosevelt et ses partisans se réunissent à Chicago, approuvent la création d'un nouveau parti et se lancent dans la campagne. Roosevelt espère concurrencer Taft et rattraper son retard sur Wilson, déjà crédité de 45 % des voix au niveau national. Il choisit comme colistier Hiram Johnson.

RésultatsModifier

Candidats Parti Vote populaire Grands électeurs
Voix %
Woodrow Wilson Parti démocrate 6 293 454 41,3 435
Theodore Roosevelt Parti progressiste 4 119 538 27,4 88
William Howard Taft Parti républicain 3 486 242 23,2 8

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Élection au suffrage universel indirect. Le vote populaire permet aux grands électeurs désignés par les différents partis de voter pour le candidat arrivé en tête dans chaque État.
  2. Le vice-président sortant James S. Sherman meurt une semaine avant le vote.

RéférencesModifier

  1. (en) « Voter Turnout in Presidential Elections », sur www.presidency.ucsb.edu (consulté le ).
  2. (en) « National General Election VEP Turnout Rates, 1789-Present », sur www.electproject.org (consulté le ).