Élection à la direction du Parti travailliste britannique de 1983

L'élection à la direction du Parti travailliste de 1983 a eu lieu en 1983 pour élire le chef du Parti travailliste. Son chef, Michael Foot démissionne en raison de la mauvaise performance du parti travailliste lors des élections générales de 1983. Les travaillistes obtient 209 sièges soit 60 de moins par rapport au précédent scrutin. Il s'agit du pire score du parti depuis élections générales de 1935.

Élection à la direction du Parti travailliste de 1983
Neil Kinnock – Parti travailliste
71,3 %
Roy Hattersley – Parti travailliste
19,3 %
Eric Heffer – Parti travailliste
6,3 %
Peter Shore – Parti travailliste
3,1 %
Chef du Parti travailliste
Sortant Élu
Michael Foot Neil Kinnock

A l'issue du scrutin, c'est Neil Kinnock qui est élu chef du parti et Roy Hattersley devient le chef adjoint du parti.

Candidats

modifier
Nom Mandat(s)
Neil Kinnock Secrétaire d'État à l'Éducation et aux Sciences du cabinet fantôme
Député pour Islwyn
Roy Hattersley Secrétaire d'État à l'Intérieur du cabinet fantôme
Député pour Birmingham Sparkbrook
Eric Heffer Ministre d'État pour l'Europe du cabinet fantôme
Député pour Liverpool Walton
Peter Shore Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme
Député pour Bethnal Green and Stepney

Résultats

modifier
Candidat Syndicats affiliés
(40 %)
Délégués dans les
circonscriptions
(30 %)
Députés
(30 %)
Total
Voix % Voix % Voix % %
Neil Kinnock 4 389 72,6 571 91,5 100 49,3 71,3
Roy Hattersley 1 644 27,2 12 1,9 53 26,1 19,3
Eric Heffer 7 0,1 41 6,6 29 14,3 6,3
Peter Shore 5 0,1 0 0,0 21 10,3 3,1

Références

modifier

Articles connexes

modifier

Lien externe

modifier