Ouvrir le menu principal

L'Église vivante ou Église rénovationiste (en russe : Живая Церковь, обновленческая церковь) désigne un ensemble de groupes et de mouvements schismatiques de l'Église orthodoxe de Russie entre 1922 et 1946. Elle fut créée le 18 mai 1922 par Alexandre Vvedenski.

HistoireModifier

L'Église vivante était l'unique église orthodoxe reconnue en Russie entre 1922 et 1946 puis interdite dans ce pays sous Staline car jugée « trop progressiste ». Le dictateur communiste russe restaura au contraire l'Eglise orthodoxe russe (actuelle) pour son « patriotisme ». L'Église vivante continua à exister un temps en exil. Elle ne put cependant surmonter la toute-puissance de l'Eglise orthodoxe russe, laquelle ne disparut jamais même sous la dictature stalinienne puisqu'elle collabora activement avec celle-ci.

Liste des primatsModifier

  • Métropolite Antonin (Granovsky) de Moscou (15 mai 1922 - 25 juin 1923) (+ 1927)
  • Métropolite Yevdokim (Meschersky) d'Odessa (26 juin 1923 - février 1925) (+ 1935)
  • Métropolite Veniamin (Muratovsky) de Moscou et Kolomna (février 1925- ?) (+ 6 mai 1930)
  • Métropolite Vitaly (Vvedensky) de Toula - Président du Synode (10 mai 1930 -1 933); Premier Hiérarque (5 mai 1933 - 6 octobre 1941) (+ 1950)
  • Métropolite Alexandre (Vvedenski) - Vice-Premier Hiérarque (avril 1940 - octobre 1941); Premier Hiérarque (10 octobre 1941 - ?); « Patriarche » (?) (+ 8 août 1946)

Voir aussiModifier

Sources : « Dictionnaire des groupes religieux aujourd'hui » Par Jean Vernette: assisté par Claire Moncelon; deuxième édition revue et corrigée; janvier 1996; Presses Universitaires de France.

Liens internesModifier

Liens externesModifier