Ouvrir le menu principal

Église des Augustins (Vienne)

église du palais Hofburg de Vienne, en Autriche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église des Augustins.
Église des Augustins
Augustinerkirche Vienna Sept. 2006 002.jpg
L'église des Augustins, paroisse impériale.
Présentation
Culte
Type
Diocèse
Style
Gothique, Baroque
Statut patrimonial
Denkmalgeschütztes Objekt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Augustinerstraße 5, 7Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées

L'église des Augustins (Augustinerkirche) ou église Saint-Augustin est une église paroissiale de Vienne (Autriche) qui était l'ancienne église paroissiale de la Hofburg et donc de la famille impériale d'Autriche, les Habsbourg.

Sommaire

PrésentationModifier

Le duc de Habsbourg, Frédéric le Bel, fut le fondateur en 1327 de cette église et de son monastère des Pères augustins, placés sous la patronage de saint Augustin.

Cette église est réputée aujourd'hui pour ses messes, en particulier la grand-messe du dimanche matin avec chœur et orchestre, et ses concerts de musique sacrée. L'église possède deux orgues. Franz Schubert y a composé sa messe en fa. La messe en fa d'Anton Bruckner a été créée ici.

La nef a été construite par Dietrich Landtner entre 1330 et 1339, mais l'église n'a été consacrée que dix ans plus tard en 1349. Au contraire de l'extérieur, l'intérieur de l'église est extrêmement orné. L'église est restaurée en style néo-gothique à la fin du XVIIIe siècle sous le règne de Joseph II. Un petit autel latéral a été installé en 2004 en l'honneur de la béatification de l'empereur Charles Ier (1887-1922).

En tant qu'église paroissiale de la famille d'Autriche, l'église Saint-Augustin fut témoin de bon nombre de mariages de la famille impériale, parmi lesquels celui de l'archiduchesse et future impératrice Marie-Thérèse avec le duc François de Lorraine en 1736, celui de l'archiduchesse Marie-Louise avec Napoléon en 1810, ou encore celui de François-Joseph avec la duchesse en Bavière, Élisabeth de Wittelsbach en 1854.

Le monument funéraire de l'archiduchesse Marie-Christine, épouse du prince de Saxe et duc de Teschen, est un chef-d'œuvre de l'art néoclassique. Il a été réalisé entre 1798 et 1805 en marbre de Carrare par Canova et est particulièrement remarquable, ainsi que la Herzgruft, où sont conservés les cœurs de 54 membres de la famille d'Autriche.

Le monastère est toujours en activité et abrite six Pères augustins qui desservent la paroisse.

GalerieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externeModifier