Ouvrir le menu principal

Église de la Madeleine de Guérande

église de La Madeleine, Guérande, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir église de la Madeleine (homonymie).

Église de la Madeleine
Église de La madeleine de Guérande
Église de La madeleine de Guérande
Présentation
Culte Catholique romain
Type Église
Rattachement Diocèse de Nantes
Début de la construction 1860
Fin des travaux 1895
Style dominant style néo-roman
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Ville Guérande
Coordonnées 47° 21′ 23″ nord, 2° 22′ 10″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Église de la Madeleine

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église de la Madeleine

L'église de la Madeleine est un lieu de culte catholique situé dans le village de La Madeleine appartenant aux communes de Guérande et de Saint-Lyphard, dans le département français de la Loire-Atlantique.

Sommaire

PrésentationModifier

L'église de la Madeleine est située dans le quartier du même nom, au nord de Guérande, dans un village de Brière caractérisé par ses toits de chaume. À l'origine se trouvait la chapelle de la frairie de Trémelu, qui se situait à l'entrée du village, à la place qu'occupe depuis 1884 la croix de mission dite calvaire de Trémelu[1].

En Bretagne, une frairie est le groupement d'habitants d'un village cimenté par un esprit communautaire. Pour faciliter la vie religieuse dans les villages éloignés de l'église paroissiale comme c'est le cas de la collégiale Saint-Aubin de Guérande, une chapelle était souvent érigée[2]. C'est également le cas de la chapelle Sainte-Catherine-d'Alexandrie à Clis, de l'église Saint-Clair de Saillé ou de l'église de Trescalan.

HistoriqueModifier

La paroisse de La Madeleine est créée le 4 août 1850 et l'évêque de Nantes érige la chapelle du village en succursale des paroisses de Guérande et de Saint-Lyphard[2].

L'église actuelle est construite sous l'impulsion du premier curé de la paroisse, l'abbé Loizeau, en remplacement de l'ancienne chapelle de Trémelu devenue trop exiguë et démolie. Consacrée en 1860, la nouvelle église est agrandie en 1895[2].

ArchitectureModifier

Aspects extérieurs

L'église est faite de granit et de tuffeau. Elle est exceptionnellement tournée en direction du sud, vraisemblablement en raison de l'orientation de la parcelle disponible pour sa construction[2].

Le clocher présente les caractéristiques du style néo-roman, avec ses arcs plein cintre et une silhouette trapue, en opposition au style néo-gothique[2].

Aspects intérieurs

Construite selon un plan en croix latine, l'église est constituée d'une nef, composée de trois travées, de collatéraux, d'un transept et d'un chœur. L'art roman est représenté par les arcs plein cintre, ainsi que par les chapiteaux sculptés de végétaux[2].

Dans le chœur, se terminant par une abside voûtée en cul-de-four, l'autel en marbre est une autre caractéristique de l'art néo-roman. La statue de sainte Madeleine rappelle la dédicace de cette église. Conformément à sa représentation dans l'art sacré, elle a les cheveux longs dénoués et tient un pot de parfum[2].

GalerieModifier

Architecture et mobilier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Vitraux et statues

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

  1. Le village de La Madeleine, panneau de présentation consulté sur site en septembre 2015
  2. a b c d e f et g L'église de La Madeleine, notice des Journées européennes du patrimoine, réalisée par le Ministère de la Culture, le Conseil départemental de la Loire-Atlantique, la ville de Guérande, consulté sur site en septembre 2015

Voir aussiModifier