Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Église Santo Tomé de Tolède

église espagnole

L’église Santo Tomé est une église de style mudéjar située à Tolède, capitale de la province espagnole du même nom et de la communauté autonome de Castille-La Manche.

Église Santo Tomé de Tolède
Le clocher mudéjar
Le clocher mudéjar
Présentation
Nom local Iglesia de Santo Tomé
Culte catholique
Type église paroissiale
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant Architecture mudéjare
Géographie
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté Castille-La Manche
Province Tolède
Ville Tolède
Coordonnées 39° 51′ 25″ nord, 4° 01′ 41″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Castille-La Manche

(Voir situation sur carte : Castille-La Manche)
Église Santo Tomé de Tolède

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
Église Santo Tomé de Tolède

Sommaire

LocalisationModifier

L’église Santo Tomé se situe dans la partie sud-ouest de la vieille ville de Tolède. Sa façade se dresse sur la plaza del Conde tandis que son clocher mudéjar orne la rue Santo Tomé.

Elle présente une orientation peu conventionnelle, du nord-est au sud-ouest.

HistoriqueModifier

Santo Tomé de Tolède est une église construite au XIIe siècle en recourant à la main-d'œuvre des mudéjars, musulmans d’Al-Andalus devenus sujets du royaume chrétien de Castille durant la Reconquista.

ArchitectureModifier

Le clocher mudéjarModifier

Santo Tomé présente un beau clocher mudéjar, très semblable à celui de l'église San Román.

Les niveaux inférieurs du clocher sont édifiés en moellons, avec des chaînages d'angle réalisés paradoxalement en briques. Dépourvus d'ornementation, ils contrastent avec les niveaux supérieurs réalisés en briques et dotés d'une riche décoration de style mudéjar.

L'avant-dernier étage, séparé de la base de la tour par un cordon de pierre, est percé sur chaque face de deux baies à arc outrepassé s'inscrivant sous un arc polylobé.

Le dernier niveau du clocher présente deux registres ornés respectivement de petites galeries d'arcades polylobées aveugles soutenues par des colonnettes vertes et jaunes et de triplets constitués chacun d'une baie polylobée et de deux baies outrepassées.

La tour, dont tous les niveaux sont percés de trous de boulin transformés en trous d'aération, se termine par une corniche soutenue par de beaux modillons géométriques.

Articles connexesModifier