Église San Domenico de Palerme

église à Palerme en Sicile

L' église Saint-Dominique (en italien: Chiesa di San Domenico ou simplement San Domenico ) est une église située à Palerme, en Sicile. Située sur la Piazza San Domenico, dans le quartier de La Loggia, dans le centre historique de la ville., l'église accueille les sépultures de nombreuses personnalités de l'histoire et de la culture siciliennes. Pour cette raison elle est connue sous le nom de « Panthéon des illustres Siciliens ».

HistoireModifier

L'origine de l'édifice remonte au Moyen Âge. Une première église dominicaine a été construite sur ce site entre 1280 et 1285. L'église était de style normand - gothique. Elle était également dotée d'un couvent et d'un cloître, une reproduction du cloître bénédictin de Monreale. Le fils de Jacques Ier de Chypre, Odo, fut enterré dans cette église, en 1420 (ou 1421)[1]. Au début du XVe siècle, l'église médiévale est devenue trop petite pour les besoins d'une communauté croissante de croyants. Pour cette raison, les frères demandent une aide financière au pape Martin V et aux familles les plus riches de Palerme. La nouvelle église est construite dans un style Renaissance. Cependant, au fil du temps, cet édifice devient trop petit pour les besoins liturgiques des frères et des croyants. Par conséquent, en 1630, les dominicains de Palerme chargent l'architecte Andrea Cirrincione de construire une nouvelle église. Dix ans plus tard, le 2 février 1640, se déroule la cérémonie d'inauguration des travaux. La façade baroque a été achevée en 1726, tandis que le clocher de gauche date de 1770[1].

Pendant la révolution sicilienne de 1848, le Parlement sicilien est réuni dans cette église par Ruggero Settimo. En 1853, l'église est devenue le panthéon d'illustres Siciliens[2].

CouventModifier

Le couvent, fondé en 1300, est situé au nord de l'église et est accessible depuis le bas-côté nord de cette dernière. Le cloître, fondé par la famille Chiaramonte, possède des colonnes, des arches et des œuvres du début du XIIIe siècle. Les murs présentent des peintures représentant des saints dominicains, des scènes de l’Apocalypse, du Jugement dernier et des œuvres de Niccolò Spalletta. L'intérieur abrite un réfectoire et une grande bibliothèque[1].

ImagesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

InhumationsModifier

BibliographieModifier

  • (it)Matteo Musso: Illustrazione del Pantheon siciliano nel tempio di San Domenico in Palermo. Stabilimento Tipografico Virzì, Palerme, 1910.
  • (de)Brigit Carnabuci: Sizilien. Griechische Tempel, römische Villen, normannische Dome und barocke Städte im Zentrum des Mittelmeeres (= DuMont Kunst-Reiseführer). 6., aktualisierte Auflage. DuMont Reiseverlag, Ostfildern 2011, (ISBN 978-3-7701-4385-6).

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. a b et c (it) « Associazione Chiese Storiche », sur web.archive.org (consulté le 9 septembre 2019).
  2. Church of St Dominic Palermo on siciliandays.com

Liens externesModifier