Église Saint-Pierre de Roye

église située dans la Somme, en France

L'église Saint-Pierre est une église catholique située à Roye, au sud-est du département de la Somme, en France[1].

Église Saint-Pierre
Image illustrative de l’article Église Saint-Pierre de Roye
Présentation
Architecte Charles Duval et Emmanuel Gonse pour la nef
Style dominant gothique flamboyant et art déco
Protection Logo monument historique Classé MH (1908) église (en partie détruite en 1914-1918
Logo monument historique Classé MH (1924) chœur
Logo monument historique Classé MH (1997) clocher, nef et transept
« Patrimoine du XXe siècle »
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Province Picardie Picardie
Région Hauts-de-France
Département Somme
Ville Blason ville fr Roye (Somme).svg Roye
Coordonnées 49° 41′ 52″ nord, 2° 47′ 21″ est
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Pierre de Roye
Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France
(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Église Saint-Pierre de Roye
Géolocalisation sur la carte : Somme
(Voir situation sur carte : Somme)
Église Saint-Pierre de Roye

HistoriqueModifier

L'existence de l'église Saint-Pierre est attestée en 1184.

Elle fut reconstruite au XVIe siècle vers 1535.

L'église fut en grande partie détruite pendant la Grande Guerre. Après le conflit, elle fut reconstruite dans le style Art déco, seul le chœur gothique flamboyant a été conservé.

L'édifice a été classé au titre des monuments historiques en 1908, en 1924 et en 1997[1].

Des reliques de saint Florent[Lequel ?] et de saint Antoine Daveluy sont conservées dans l'église[2].

Architecture et décorationModifier

Partie ancienneModifier

Elle conserve son chœur, son chevet et des vitraux du XVIe siècle[3]. Du chœur détruit pendant la Première Guerre mondiale, il ne restait que des pans de murs. Le choix fut fait dans l'entre-deux-guerres de le reconstruire à l'identique et de remonter une verrière avec des éléments épars de vitraux anciens[4].

Partie moderneModifier

NefModifier

L’église Saint-Pierre est un exemple de reconstruction partielle d'église dans l'entre-deux-guerres. Au chœur gothique flamboyant restauré à l’identique furent ajoutés de 1931 à 1933, une nef, un transept et un clocher de style Art déco, par les architectes parisiens Charles Duval et Emmanuel Gonse, connus déjà à Roye pour avoir construit une école maternelle. Ils procédèrent sur les mêmes principes à la reconstruction de l'église Saint-Vaast de Moreuil.

ClocherModifier

Le clocher de 64 mètres de hauteur s’inspire de celui de l’Église Notre-Dame du Raincy[5]. Il abrite quatre cloches : « Adolphe », « Claire », « Henriette » et « Marguerite ». Le sommet se termine par une flèche de béton surmontée d'une croix.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le sommet du clocher devint un poste d'observation, un service de guet des armées de l'air britannique puis française y fut organisé afin de repérer et signaler le passage des avions ennemis. Sur la rambarde qui fait le tour du clocher, tous les types d’avions étaient dessinés. Parmi les guetteurs se trouvait l’acteur Jean Marais[6]. La chambrée des militaires était aménagée dans la grande salle qui se trouve au niveau de l’horloge[7].

Décoration extérieureModifier

La décoration novatrice de la façade de l’église comporte :

Décoration intérieureModifier

OrgueModifier

En 1933, un orgue réalisé par la maison Beuchet-Debierre fut installé dans l'église. détruit pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut remplacé en 1957 par un instrument conçu par Max Joseph Roethinger. L'orgue fut restauré en 1992 par Jean-Marc Cicchero[9].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Ch. Duhamel-Decéjean et Abbé Odon « Roye (église Saint-Pierre) » in La Picardie historique et monumentale tome II, arrondissement de Montdidier, Amiens, Yvert et Tellier, Paris, A. Picard et fils, 1900-1903 - Lire sur Gallica p. 144 à 149.

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a et b « Église Saint-Pierre », notice no PA00116231, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b « Eglise Saint-Pierre », sur Ville de Roye (consulté le ).
  3. Source : quotidien Le Courrier picard (édition de la Somme) du
  4. http://www.mesvitrauxfavoris.fr/roye%20saint%20pierre.htm
  5. a et b http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=PA00116231
  6. Dans son autobiographie, Histoires de ma vie, Éditions Albin Michel, 1975, page 122 (ISBN 2226001530), l'acteur Jean Marais parle de sa cocasse mission de guetteur solitaire du haut des 60 mètres du clocher.
  7. Courrier picard, « Le clocher de l’église Saint-Pierre de Roye est chargé d’histoire(s) », Le Courrier picard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  8. https://www.richesses-en-somme.com/patrimoine-des-%C3%A9glises/mises-au-tombeau/
  9. « Roye », sur Les orgues de Picardie (consulté le ).