Ouvrir le menu principal

Église Saint-Ferréol de la Pava

ermitage situé dans les Pyrénées-Orientales, en France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Ferréol (homonymie).

Église Saint-Ferréol de la Pava
Image illustrative de l’article Église Saint-Ferréol de la Pava
Présentation
Nom local Sant Ferriol de la Pava
Type chapelle
Début de la construction Xe siècle
Style dominant Architecture préromane de tradition wisigothique
Protection  Inscrit MH (1991)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Pyrénées-Orientales
Ville Argelès-sur-Mer
Coordonnées 42° 31′ 17″ nord, 2° 59′ 14″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Église Saint-Ferréol de la Pava

Géolocalisation sur la carte : Languedoc-Roussillon

(Voir situation sur carte : Languedoc-Roussillon)
Église Saint-Ferréol de la Pava

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Orientales

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Orientales)
Église Saint-Ferréol de la Pava

L'église Saint-Ferréol de la Pava (ou Sant Ferriol de la Pava) est une église préromane du Xe siècle située dans le hameau La Pava (commune d'Argelès-sur-Mer), dans le département français des Pyrénées-Orientales en région Occitanie.

Elle était initialement dédiée à saint Alexandre et reste encore connue également sous le nom d'église Saint-Alexandre de la Pava.

Sommaire

SituationModifier

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ermitage de Saint-Ferréol-de-la-Pave
Situation par rapport aux sites préromans des Pyrénées-Orientales.

HistoriqueModifier

La partie la plus ancienne de l'édifice est une chapelle préromane, sans doute du Xe siècle, placée initialement sous le vocable de Saint-Alexandre et composée d'une nef unique rectangulaire prolongée vers l'est d'une abside circulaire. Les murs de la nef semblent avoir été rénovés au cours du XIe siècle puis, à une époque inconnue que les historiens placent entre le XVIIe siècle et le XIXe siècle, l'église est agrandie d'une autre nef, également rectangulaire mais plus grande, dans le même axe, à l'ouest[1].

L'église est mentionnée du XIIe siècle au XIVe siècle sous le nom de S. Alexandro de la Pausa, puis est consacrée à sainte Marie[2] et, en 1858, à saint Ferréol[3] qui avait l'avantage d'avoir le même prénom que l'archiprêtre du Vallespir de l'époque[2].

L'église a été le siège d'un ermitage[2].

Elle fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 28 novembre 1991[4].

ArchitectureModifier

Le chevet présente une maçonnerie de moellon avec des traces d'opus spicatum (appareil en arête de poisson) typiquement préroman.

À l'intérieur, l'abside présente un plan au sol en forme d'arc outrepassé typique de l'architecture préromane de tradition wisigothique qui imprègne la région.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

RéférencesModifier